Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Satoru Iwata : un président emblématique qui a marqué Nintendo

« Please understand »
Satoru Iwata : un président emblématique qui a marqué Nintendo
Crédits : David McNew/Getty Images News/Thinkstock

Premier président de Nintendo à ne pas avoir de lien de parenté avec la famille des fondateurs de l'entreprise, Satoru Iwata n'a eu besoin que de quelques années pour marquer la société de son empreinte. Rétrospective de sa carrière au sein de l'entreprise nippone.

Dirigeant respecté dans l'industrie vidéoludique, Satoru Iwata, l'emblématique président de Nintendo, s'est éteint le samedi 11 juillet à l'âge de 55 ans, des suites d'une tumeur située dans sa voie biliaire. Un décès que Shigeru Miyamoto, un de ses plus proches collaborateurs, qualifie de « soudain » devant nos confrères du Wall Street Journal et auquel personne ne s'attendait vraiment.

Certes, le dirigeant a fait l'objet de plusieurs hospitalisations, notamment l'an dernier peu avant l'E3. À l'époque, Nintendo expliquait que son patron avait été opéré d'une petite tumeur dans la voie biliaire, une opération alors décrite comme sans gravité, le diagnostic ayant été établi suffisamment tôt pour s'assurer d'une guérison rapide. Cela ne fut apparemment pas le cas, même si Iwata n'était pas apparu particulièrement fatigué lors de la dernière assemblée générale des actionnaires de Nintendo, il y a un peu plus de deux semaines. 

Des succès qui mettent Nintendo sur de bons rails

Quoi qu'il en soit, Satoru Iwata aura eu une carrière bien remplie. Il fonde en 1980 avec un groupe d'amis le studio HAL Laboratory, toujours en activité aujourd'hui. D'abord spécialisée dans le développement de jeux sur MSX, la société se tourne rapidement vers la NES de Nintendo, avant de devenir un studio affilié à la société. 

Iwata y travaillera sur de nombreux titres en tant que producteur, notamment sur Kirby's Adventure en 1993, Pokémon Stadium en 1998 ou encore sur Super Smash Bros l'année suivante. En 2000, Hiroshi Yamauchi, alors président de Nintendo, lui offre une promotion en le nommant chef de la division de planification d'entreprise. Ce qui l'amène à prendre un peu plus de recul sur HAL, mais il restera impliqué dans les projets du studio. En 2002, lorsque Yamauchi prend sa retraite, Iwata est nommé président de Nintendo, accompagné par un conseil exécutif de six membres. Il devient alors le premier président de la société ne faisant pas partie de la famille Yamauchi.

Dans ses premières années à la tête de Nintendo, Iwata se charge en 2004 du lancement de la DS, la console portable la plus vendue à ce jour avec plus de 154 millions d'unités écoulées à travers le monde, puis en 2006 de celui de la Wii, la console de salon de septième génération la plus vendue, avec 101,5 millions d'exemplaires. 

Nintendo 2000-2015Nintendo 2000-2015Crédits : Next INpact

Porté par le succès de ces deux consoles, Nintendo connait alors les années les plus fastes de son histoire entre 2006 et 2010 avec un bénéfice net cumulé de 938 milliards de yens sur quatre exercices, soit 6,9 milliards d'euros au cours actuel. Des chiffres que bien des fabricants de consoles auraient aimé arborer à cette époque. Sous la direction d'Iwata, Nintendo connait également ses années les plus compliquées. En mars 2012, la société dévoile ses premières pertes annuelles depuis 1981, date à laquelle les premiers comptes rendus financiers de la société ont été publiés.

Un dirigeant qui reste humain quand la situation s'envenime

L'exercice 2012 avait été marqué par le lancement de la 3DS, apparue sur les étals du monde entier fin mars 2011. Si les quantités de consoles vendues étaient relativement satisfaisantes, Nintendo était contraint de vendre ses consoles à un tarif plus bas que leur prix de revient ce qui a nécessairement posé quelques problèmes sur le plan financier.

On notera qu'à l'époque, des analystes clamaient déjà auprès de Reuters que la 3DS était « battue par les smartphones et les tablettes » et l'on entendait déjà des voix s'élever pour que « Nintendo laisse les jeux Mario fonctionner sur des appareils tiers ». Trois ans plus tard, près de 60 millions de 3DS circulent dans le monde, mais la seconde prophétie n'est pas loin de se réaliser avec DeNA.

Suite à ce premier échec, Iwata décide de diviser fin 2011 sa rémunération par deux, en attendant des jours meilleurs, tandis que celle des cadres dirigeants a été réduite de 20 à 30 % dans le même temps. Ce schéma sera reproduit en janvier 2014, suite aux mauvais chiffres de ventes de la Wii U.

wii u

Iwata s'est également illustré en juillet 2013 lors de l'assemblée générale des actionnaires, dont un nombre croissant laissait entendre qu'il serait opportun d'alléger la masse salariale. Contre toute attente, il s'est refusé au moindre licenciement : « Dans notre industrie, il y a des hauts et des bas chaque année ou presque. Si nous réduisons notre personnel pour de meilleurs résultats à court terme, le moral de nos employés baisserait et je doute sincèrement que des employés qui ont peur d'être licenciés soient capables de créer des jeux qui pourront impressionner le monde entier  ». Une position plutôt inhabituelle dans un secteur où les studios ont tendance à disparaître aussi vite qu'ils poussent, y compris chez les plus grands éditeurs.

Malgré tout, il a dû se résoudre un an plus tard à valider un plan de départ pour 130 personnes suite au déménagement de son siège européen, et à la fermeture d'un de ses entrepôts dans la foulée. 

Renouveau de la communication de Nintendo

Ces dernières années, Nintendo a en outre largement revu sa manière de communiquer avec les joueurs, laissant ses dirigeants s'adresser directement à eux. L'exemple le plus marquant est sans aucun doute celui des présentations Nintendo Direct. On y voit régulièrement Satoru Iwata, mais aussi Shigeru Miyamoto (le « père » de Mario) ou Reggie Fils-Aimé, le président de Nintendo of America, se tourner en dérision pour présenter « directement » les dernières nouvelles de la société à son public.

Nintendo E3 marionettes

Autre rendez-vous incontournable mis en place par l'entreprise : Iwata Asks. Il s'agissait d'entretiens entre le président de Nintendo et les équipes de développement des prochains grands jeux attendus sur les consoles du fabricant. Le premier entretien remonte à 2008, peu avant le lancement de la DSi, alors la nouvelle variante de la console portable. Les entretiens entre les développeurs et le dirigeant étaient assez décomplexés, un fait déjà rare à l'époque. On se souviendra ainsi que lors du premier volet, le designer de la DSi expliquait être « sous pression pour maintenir les coûts au plus bas », ce à quoi Iwata avait répondu en riant : « vous m'en voyez désolé ». 

Satoru Iwata se voulait proche des joueurs, et il ne s'en cachait pas lors des quelques conférences qu'il a pu animer. En 2005 lors de la Games Developers Conference, il s'était présenté ainsi : « Sur ma carte de visite, je suis un chef d'entreprise, dans ma tête, je suis un développeur de jeux vidéo, mais dans mon cœur, je suis un joueur ». Une description qui lui sied toujours dix ans plus tard. Et bien qu'officiant comme président de Nintendo, il n'était pas rare qu'il ajoute son grain de sel dans les productions maison, preuve qu'il est toujours resté quelque part le développeur qu'il était dans le passé. Il est d'ailleurs crédité comme producteur exécutif dans une cinquantaine de titres depuis 2005.

Le futur sans Iwata

Dans une sobre « Notification of Death and Personnel Change of a Representative Director », Nintendo explique qu'en attendant la nomination d'un nouveau président, un binôme composé de Genyo Takeda, le responsable de la division Hardware de l'entreprise, et de Shigeru Miyamoto a pris le relais.

Ce dernier a déclaré au Wall Street Journal qu'il s'attachera à poursuivre dans la direction donnée par Iwata. Cela inclut notamment le partenariat conclu avec l'éditeur de jeux mobiles DeNA il y a quelques mois, mais également le développement de la future console NX (dont on ne sait toujours rien) ainsi que les recherches dans le domaine de la santé et du bien-être. Les premiers produits visant ce marché sont d'ailleurs attendus dès l'année prochaine.

Concrètement, la stratégie de Nintendo ne devrait donc pas changer du jour au lendemain. Il reste maintenant à voir si les dernières idées d'Iwata permettront de redonner à Nintendo son lustre d'antan et faire taire une bonne fois pour toutes le sempiternel « Nintendo va mourir », que certains clament depuis plus de trente ans.

26 commentaires
Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 17/07/15 à 11:51:10

Nintendo va mourir :troll:

Ce que je retiendrai de cette période je pense, c'est qu'il est tout à fait d'aller à l'encontre des tendances (course à la puissance vs Wii et ordiphones vs 3DS) est d'arriver tout de même à faire des cartons cosmiques.

Bon parfois, ça marche pas aussi bien que prévu :transpi:

EDIT : je retiendrai aussi que l'on peut faire du JV et ne pas avoir une comm' arrogante où l'on joue à celui qui a la plus grosse (coucou MS et Sony)

Édité par John Shaft le 17/07/2015 à 11:53
Avatar de ExIcarus INpactien
Avatar de ExIcarusExIcarus- 17/07/15 à 11:52:31

Un grand monsieur, irremplaçable avec sa casquette Luigi :) .

Avatar de shadowfox INpactien
Avatar de shadowfoxshadowfox- 17/07/15 à 11:54:39

"même si Iwata n'était pas apparu particulièrement fatigué lors de la dernière assemblée générale des actionnaires de Nintendo"
 
Quand on voit la dernière photo de lui  datant du mois de Juin. On voit clairement quelqu'un de malade. Je l'ai montré à un ami médecin qui m'a dit clairement reconnaître le teint de peau particulier que les patients atteints de cancer finissent par avoir.http://i.jeuxactus.com/datas/constructeurs/n/i/nintendo/l/nintendo-photo-55a3d39141131.jpg
 
Même si cette photo est plus vieille : http://www.nintendo-master.com/fichiers/2012/2/28/1330461917.jpg
Il n'a pas du tout le même visage. C'est un peu compliqué à décrire, mais sur l'autre photo, on voit quelqu'un de malade.

Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 17/07/15 à 11:55:47

Et en train de se faire aspirer les fesses par Miyamoto :transpi:

Édité par John Shaft le 17/07/2015 à 11:56
Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 17/07/15 à 11:57:09

Sur la photo récente, on voit clairement qu'il a sensiblement maigri.

Avatar de shadowfox INpactien
Avatar de shadowfoxshadowfox- 17/07/15 à 11:58:38

Normal, les patients en phase terminale n'arrivent plus à manger et s'alimentent peu.

Édité par shadowfox le 17/07/2015 à 11:59
Avatar de EMegamanu Abonné
Avatar de EMegamanuEMegamanu- 17/07/15 à 12:12:36

Je ne connaissais pas les décisions managériales d'Iwata. Du très bon !
 
En revanche pas fan de certains de ses choix stratégiques. Je lui impute depuis le GameCube, ainsi qu'à Miyamoto d'ailleurs, un certain nombre de jeux sortis partiellement bâclés pour tenir les calendriers.
 
RIP. Tu seras toujours présent dans nos jeux pour longtemps !

Édité par EMegamanu le 17/07/2015 à 12:14
Avatar de Danytime INpactien
Avatar de DanytimeDanytime- 17/07/15 à 12:26:57

EMegamanu a écrit :

En revanche pas fan de certains de ses choix stratégiques. Je lui impute depuis le GameCube

La GameCube c'est pas lui, il a été nommé PDG en 2002. Les projets à lui pour relancer nintendo commence à partir de la DS.

Avatar de ginuis INpactien
Avatar de ginuisginuis- 17/07/15 à 12:35:45

Merci à NXi pour cet Article. Vous avez fourni un article sur ce PDG qui mérite qu'on s'attarde sur son parcours.

Ce qui est remarquable c'est qu'il a pris plusieurs risquent et ça paye toujours. On aimerait tous avoir une telle carrière partir du bas et finir au plus haut. Car arriver là ou il était je ne sais pas mais a mon avis il devait être sacrément intelligent le bougre....

Ses Nintendo direct vont me manquer ....

Avatar de EMegamanu Abonné
Avatar de EMegamanuEMegamanu- 17/07/15 à 12:37:57

Je parle des sorties de jeux, et il était clairement en poste à ce moment là.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3