Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Flash bloqué temporairement par Firefox et fustigé par Facebook

Flash au ralenti
Logiciel 3 min
Flash bloqué temporairement par Firefox et fustigé par Facebook
Crédits : stevanovicigor/iStock/Thinkstock

Flash subit une lente érosion depuis plusieurs années, mais les évènements s’accélèrent depuis qu’une brèche sérieuse dans la technologie d’Adobe a été trouvée dans l’arsenal de Hacking Team. Mozilla a donc pris la décision de bloquer temporairement le lecteur dans Firefox, tandis que le chef de la sécurité de Facebook appelle de ses vœux la mort de Flash.

Sale temps pour Flash, mais certains diront que la météo est clairement défavorable pour cette technologie depuis des années, quand Steve Jobs avait annoncé qu’elle ne serait jamais présente dans iOS. Avec la révélation des activités menées par Hacking Team, une importante faille de sécurité a été exposée publiquement, forçant Adobe à prendre rapidement la mesure de la situation. Trop tard pour éviter le contrecoup chez Mozilla et Facebook.

Firefox bloque Flash jusqu'à l'installation de sa dernière version

Mozilla a annoncé hier que le lecteur Flash était donc banni temporairement de Firefox. Les utilisateurs se voient opposer un message leur expliquant que les vieilles versions de Flash sont bloquées à cause de vulnérabilités mettant en danger l’utilisateur. La mouture affectée en l’occurrence est la 18.0.0.203 et il n’existait aucune solution, jusqu’à ce qu’Adobe publie cette nuit une mise à jour réglant les problèmes. Le message d’explication de Firefox est actuellement modifié pour refléter l’arrivée de cette mouture 18.0.0.209 et encourager les utilisateurs à migrer.

La situation est causée en majorité par la faille critique utilisée par Hacking Team, mais elle n’a fait qu’empirer quand deux autres ont été trouvées dans les jours suivants, grâce à l’analyse des 400 Go de données qui avaient fuité. Et les dernières années ont été émaillées régulièrement par d’importants bulletins de sécurité, parfois publiés en urgence. Ce qui donne aujourd’hui à Flash cette très mauvaise réputation et a initié ce vaste mouvement anti-plugin. Au point d’ailleurs qu’Edge, le nouveau navigateur de Microsoft, n’en accepte aucun, à l’exception de Flash, présent par défaut dans une zone isolée.

« Il est temps pour Adobe d’annoncer la fin de vie de Flash »

Et l’aura de Flash ne va clairement pas s’améliorer avec la récente prise de position d’Alex Stamos, directeur de la sécurité chez Facebook. Dimanche, il indiquait ainsi sur Twitter qu’il était « temps pour Adobe d’annoncer la fin de vie de Flash et de demander aux navigateurs de mettre en place des killbits sur le même jour ». En d’autres termes, une variante moderne et informatique du vendredi 13 des Templiers : Stamos souhaite que Flash arrête de fonctionner dans tous les navigateurs au même instant. Il ne réclame pas pour autant la mort immédiate de la technologie d’Adobe : « Même si c’est dans 18 mois, une date commune est la seule manière de démêler les dépendances et de mettre à jour l’intégralité de l’écosystème d’une seule traite ».

Ce que le responsable demande, c’est ni plus ni moins que la date de départ à la retraite de Flash, pour que l’ensemble de l’industrie puisse s’organiser. Un départ qui serait largement facilité par le fait que la technologie s’est déjà retirée de nombreux domaines depuis que le HTML5 permet d’obtenir, dans les grandes lignes, les mêmes capacités, surtout sur les droits numériques des contenus multimédia. Pour autant, et même si tout semble se dresser contre Flash, la technologie est encore là pour un petit moment, le temps sans doute qu’Adobe termine le virage de ses outils d’authoring vers les technologies du web.

142 commentaires
Avatar de Eagle1 Abonné
Avatar de Eagle1Eagle1- 15/07/15 à 08:34:01

ce qui a tué flash, surtout,c'est qu'on peux faire la même chose "nativement" depuis HTML5 (et un peu d'aide de js ;)
 
j'ai désactivé flash depuis bien longtemps désormais... RIP  (AS3 était pourtant bien sympa).

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 15/07/15 à 08:36:27

Je me joins au souhait de la mort de Flash, d'Adobe et de toutes les entreprises qui installent des saloperies non voulues (mcafee) quant on installe leur logiciel :bravo:

Avatar de Zergy Abonné
Avatar de ZergyZergy- 15/07/15 à 08:37:12

Mise à par les animations kikoolols (plus à la mode) et les jeux via navigateur (et encore), que reste-t-il à Flash ?

Avatar de dbourni INpactien
Avatar de dbournidbourni- 15/07/15 à 08:40:15

Zergy a écrit :

Mise à par les animations kikoolols (plus à la mode) et les jeux via navigateur (et encore), que reste-t-il à Flash ?

Les pubs.

Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 15/07/15 à 08:41:05

Youporn

Avatar de garvek INpactien
Avatar de garvekgarvek- 15/07/15 à 08:41:29

La publicité. Ca alourdit bien comme il faut, avec les videos temporaires (la nouvelle mode: la vidéo qui s'intègre n'importe où au milieu d'un article et qui te pourrit la lecture) et autres machins bien lourds qui te pourrissent ta batterie en s'agitant en arrière plan et en générant du son (parfois même quand ton curseur n'est pas au dessus). Résultat sur PC je bloque Flash par défaut (et regrette de ne pas pouvoir faire pareil sur mobile ...), et les failles à répétition me donnent raison. Cela dit ça fait longtemps qu'on a pas entendu parler de Java(script) je sens que les failles dans ces 2 là vont revenir à la mode.

Édité par garvek le 15/07/2015 à 08:42
Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

la plupart des plateformes en streaming (diffusion par flux) utilisent Flash, par exemples :

  • vidéo : la plupart des vidéos youtube, dailymotion,
  • audio : musicme, deezer
Édité par joma74fr le 15/07/2015 à 08:43
Avatar de Etre_Libre Abonné
Avatar de Etre_LibreEtre_Libre- 15/07/15 à 08:44:17

Il y a encore beaucoup de sites qui utilisent Flash pour la vidéo (dont TV de rattapage), et parallèlement Silverlight pour Netflix.

Pour le moment Netflix ne fonctionne pas en HTML5 sur Firefox (malgré les prérequis apparemment bons), et il ne fonctionne même pas encore sur Edge dans Windows 10 alors que la version finale arrive dans 2 semaines.

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 15/07/15 à 08:44:21

Sur Twitch: "You need Adobe Flash Player to watch this video." :cartonrouge:

Avatar de Zergy Abonné
Avatar de ZergyZergy- 15/07/15 à 08:45:35

dbourni a écrit :

Les pubs.

Raison de plus pour que ça meurt.
 

John Shaft a écrit :

Youporn

Fonctionne en HTML5, de mémoire ils s'étaient même ventait que c'était compatible Wii U. :transpi:
 
Edit pour les autres : Je parle de trucs que HTML5 ne peut pas encore faire et que seul flash peut faire, pas de sites s'accrochant à une technologie obsolète et vermoulue.

Édité par Zergy le 15/07/2015 à 08:47
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 15