Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

[Critique Geek] Terminator Genisys : la fin ne justifie pas les moyens

Quand c'est trop, c'est Tropico !
[Critique Geek] Terminator Genisys : la fin ne justifie pas les moyens
Crédits : Paramount Pictures

Ils l'ont fait : proposer une suite à Terminator. Mais cette fois, Kyle Reese va devoir faire face à une temporalité qu'il ne s'attendait pas à découvrir. De quoi nous promettre de grandes surprises, mais aussi de sacrées déceptions ?

C'était osé de chercher à faire une suite à la saga Terminator. En effet, après deux opus signés James Cameron qui ont marqué leur temps, celle-ci s'était un peu essoufflée. Tout le monde a cherché à oublier Terminator 3 qui était plutôt décevant.

L'histoire se répète, le cinéma aussi

Renaissance avait eu pour sa part la bonne idée de nous plonger dans le combat contre les machines après le jugement dernier, avec un John Connor interprété par Christian Bale. De quoi donner vie à une part de l'histoire qui n'avait jamais été montrée plus de quelques secondes, et nous montrer que Skynet était capable de bien mieux que de renvoyer un bout de métal furax dans le passé pour arriver à ses fins.

Mais que voulez-vous, le cinéma aime vivre sur ses acquis, surtout en 2015. Preuve en est, la remise sur le marché récente de la licence Jurassic Park avec un Jurasic World sans réelle profondeur (malgré un parc d'attractions assez bien détaillé). Heureusement, on a encore droit à quelques bonnes surprises, comme un Vice Versa décrié par certains qui vivent encore dans un autre temps, mais à la fraîcheur réellement bienvenue (surtout en ces temps de canicule).

Avec l'annonce de Terminator : Genisys, on ne savait pas trop à quoi s'attendre. Tentative de relancer une machine à cash ou réelle volonté de revisiter l'histoire de la guerre contre les machines ? Un film qui n'a jamais eu autant de sens qu'en cette ère de balbutiements de la robotique ? La participation d'Arnold Schwarzenegger et l'adoubement du projet par James Cameron laissaient espérer une bonne surprise. L'interprétation de Sarah Connor par Emilia Clark, qui retrouve ici un rôle de guerrière (mais sans dragons), aussi. Et il faut bien avouer que les bandes-annonces donnaient plutôt envie.

Terminator Genisys
Crédits : Paramount Pictures

Genisys : de bonnes idées et un casting en partie réussi...

Mais force est de constater que de s'attaquer à un tel projet n'est pas si simple. Pourtant, les forces de ce film sont nombreuses. L'idée de départ était d'ailleurs intéressante : alors que Kyle Reese retourne dans le passé, il fait face à une temporalité imprévue et à une Sarah Connor déjà prête à en découdre, affrontant des Terminator depuis sa plus tendre enfance.

On ne peut aussi que saluer ce bon vieux Schwarzy, qui signe définitivement un retour marqué dans les salles obscures et arrive à donner à la fois une dimension drôle et humaine de son Terminator, devenu « Papy ». Un registre surprenant qui n'est pas sans rappeler celui de Maggie. On se retrouve ainsi souvent à rire dans ce film qui a pourtant plus vocation à l'action, et qui est d'ailleurs assez généreux en la matière, notamment dans sa scène d'introduction.

Le duo formé par Emilia Clarke et Jai Courtney fonctionne plutôt bien et certains personnages secondaires sont aussi à leur place. On pensera par exemple au Détective O'Brien (J.K. Simmons), alors que Jason Clarke nous a un peu plus laissés de marbre, interprétant un John Connor plus balafré que charismatique.

Les adeptes de la saga apprécieront sans doute les multiples petites références faites aux films précédents, et les fans de Doctor Who seront certainement étonnés par la présence d'un seigneur du temps au casting... d'un film qui tourne autour de la réécriture de l'histoire.

Terminator Genisys
Crédits : Paramount Pictures

... mais des erreurs et une fin impardonnables

Et c'est sans doute là que le bât blesse réellement : l'histoire. Si la problématique de la prise de pouvoir des machines est dans l'ère du temps, les scénaristes ont cru bon d'en rajouter une couche avec une bonne grosse louche de méchante multinationale qui veut aspirer notre vie privée. Un combat important, mais porté ici sans aucune subtilité et sans réel intérêt. 

Cette impression de voir des idées se greffer un peu n'importe comment se ressent sur bien d'autres aspects. Malgré des effets spéciaux assez réussis on fait ainsi face à certains fonds verts un peu trop visibles. Certaines ficelles sont aussi un peu trop grosses.

Mais on aurait sans doute pu tout pardonner si le film n'avait pas duré cinq minutes de trop. Car après un final (attendu) mais plutôt punchy et bien senti, on se retrouve ensuite avec une cavalcade de clichés en mode « happy end ». L'impression de revivre « l'affaire » de la fin de Renaissance.

C'est ainsi l'une des premières fois que l'on espère qu'une version Director's Cut viendra amputer la fin d'un film. Car outre cette déception des derniers instants, Terminator : Genisys était un film d'action sympa et plutôt attachant. Dommage.

À l'heure où nous écrivons ces lignes, Terminator Genisys a droit à une note de 3,7 chez Allociné et de 7,1 chez IMDb. Le film n'est pas encore disponible en précommande.

80 commentaires
Avatar de methos1435 Abonné
Avatar de methos1435methos1435- 04/07/15 à 16:12:11

Le "happy end" n'est pas la fin, faut attendre un peu et regarder le générique lol

Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 04/07/15 à 16:13:23

C'était pourtant simple : il suffisait de faire la suite (voir la fin du coup) de la guerre... pourquoi s'embêter à tenter un reboot à la noix ? :roll:

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 04/07/15 à 16:19:01

C'est encore pire :D

Avatar de maxscript INpactien
Avatar de maxscriptmaxscript- 04/07/15 à 16:33:54

 y a plus de scénaristes pour toujours faire des reboot...???... vivement star wars... (enfin j'espère :D)

Avatar de Galahad INpactien
Avatar de GalahadGalahad- 04/07/15 à 16:36:10

Ouch, 27% sur RT. Je m'attendais a rien de toute facon.  J'avais ete agreablement surpris par le 3 par contre. Ils auraient du s'arreter la.

Avatar de cabroche INpactien
Avatar de cabrochecabroche- 04/07/15 à 16:43:55

Résumer du film en 2 sec (valable pour Jurrasik World).
 
 
https://www.youtube.com/watch?v=rlS8H68WTkw

Avatar de after_burner INpactien
Avatar de after_burnerafter_burner- 04/07/15 à 16:44:41

 

CryoGen a écrit :

C'était pourtant simple : il suffisait de faire la suite (voir la fin du coup) de la guerre... pourquoi s'embêter à tenter un reboot à la noix ? :roll:

C'est l'industrie du cinema, des reboot tu en auras ad vitam æternam...  :transpi:, ya qu'à voir le dernier x-men, surperman, spider man, y aura toujours des relectures pour moderniser l'outils d'origine.
 

 Quand c'est des histoire qui existent depuis des décénnies c'est intéressant, mais il y a parfois overdoses de réécritures, des trilogies à peine terminées et déjà "rebootées".

Avatar de anonyme_592f91fb71700e5753e0375ec9b8f097 INpactien

Tant que le film arrive à divertir, ça suffira.

Avatar de Gundar INpactien
Avatar de GundarGundar- 04/07/15 à 16:52:23

C'est une suite ou un reboot du coup ?

Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 04/07/15 à 17:07:08

Galahad a écrit :

Ouch, 27% sur RT. Je m'attendais a rien de toute facon.  J'avais ete agreablement surpris par le 3 par contre. Ils auraient du s'arreter la.

Bah le 4 est pas si mal que çà quand même , et il a le mérite de continuer l'histoire alors que ce 5 sort d'un chapeau

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 8