Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Les Allocations familiales ouvrent leur portail d’Open Data, nouvelles données à l’appui

Double jeux
Internet 2 min
Les Allocations familiales ouvrent leur portail d’Open Data, nouvelles données à l’appui

Les Allocations familiales ont ouvert cette semaine leur propre portail d’Open Data, « data.caf.fr ». À la clé, de nombreuses informations relatives aux bénéficiaires de prestations sociales (RSA, prime de naissance, APL, etc.), aux coups de téléphones ayant abouti,... Un véritable effort de transparence de la part de l’institution publique, qui pourrait conduire à la mise en œuvre de meilleurs outils d’évaluation et d’amélioration des politiques publiques.

Au total, ce sont 54 jeux de données qui figurent actuellement sur le site « data.caf.fr ». Tous sont disponibles dans un format ouvert (CSV et/ou TXT) et placés sous la Licence ouverte d’Etalab, ce qui permet à quiconque de les exploiter légalement et gratuitement. Dans le détail, on retrouve des informations relatives :

  • Aux allocataires (nombre de bénéficiaires, répartition selon les âges, selon les lieux...)
  • Aux prestations (dépenses totales ou par aides, nombre de foyers percevant le RSA, la prime de naissance...)
  • Aux services rendus par les CAF (taux de régularité des paiements, nombre de visites à l’accueil, nombre de pièces reçues, etc.)

L’effort est plutôt remarquable, ces données étant d’une part très riches, avec beaucoup de détails, et d’autre part parce que celles-ci vont assez souvent loin dans le temps. Si chacun peut désormais avoir accès librement à ces informations, il ne fait guère de doute que les chercheurs et autres spécialistes des politiques d’aides sociales vont être les premiers à s’en emparer – que ce soit pour des études, établir des croisements, etc. Pour les simples curieux, un outil d’aperçu a été intégré au site afin de pouvoir jeter un coup d’œil aux différents jeux de données, sans qu’il ne soit donc nécessaire de les télécharger.

caf data
Exemple d'aperçu extrait des dépenses tous régimes pour 2014 - Crédits : Data.caf.fr

« Cette mise en partage des données marque notre volonté de transparence et d’ouverture des données publiques. C’est bien le patrimoine immatériel dont la branche Famille est dépositaire que nous rendons ainsi visible et mobilisable par tous » explique Daniel Lenoir, Directeur général de la Caisse nationale des Allocations familiales, dans un éditorial. Selon lui, les acteurs peuvent désormais « s’appuyer sur des informations homogènes et être mieux informés, où qu’ils se trouvent, quels que soient leurs besoins ».

Daniel Lenoir promet surtout que ce nouveau portail sera « régulièrement mis à jour et augmenté de nouvelles données ». Mais avant d’arriver sur « data.caf.fr », soulignons que chaque jeu de données est examiné par un comité éditorial de publication propre aux Allocations familiales (voir cette décision du 30 décembre dernier).

46 commentaires
Avatar de A5P1R1N3 Abonné
Avatar de A5P1R1N3A5P1R1N3- 03/07/15 à 08:36:45

oulà super sympa.
 Je pense que l'exploitation des données par certains va amener à des propos équivoques et orientés au final.
 
 Du coup je vais aller faire mumuse aussi

Avatar de Yzokrad INpactien
Avatar de YzokradYzokrad- 03/07/15 à 08:38:16
Édité par Vincent_H le 29/07/2015 à 14:32
Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 03/07/15 à 08:45:13

Nul et sans intérêt. Si je ne peux même pas savoir combien touche mon voisin, ca ne me sert à rien. :fumer:

A5P1R1N3 a écrit :

oulà super sympa.
 Je pense que l'exploitation des données par certains va amener à des propos équivoques et orientés au final.
 
 Du coup je vais aller faire mumuse aussi

Non? Tu crois? :D

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 03/07/15 à 08:45:43

Perso c'est les données de Bercy que je trouverai amusant.

Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 03/07/15 à 08:46:14

Yzokrad a écrit :

Il manque le % d'immigrés, c'est ça que les gens veulent savoir.

crotte: Je ne suis pas les gens :craint:

Avatar de bibiwan INpactien
Avatar de bibiwanbibiwan- 03/07/15 à 08:49:54

Yzokrad a écrit :

Il manque le % d'immigrés, c'est ça que les gens veulent savoir.

Ça risque pas, on ne stocke pas ce type d'informations ;)

Avatar de anonyme_97254becd5c5b064755d6772703ed968 INpactien

Alors déjà ne vous enflammez pas !
Les données ne sont pas toujours justes.
A Bercy quand ils attendent un chiffre précis ils font refaire x fois la requête SQL pour faire craquer le tech. qui au final donne LE CHIFFRE attendu !

Ne rêvez pas.

Donc à prendre avec des pincettes, je sais de quoi je parle.

Avatar de JohnCaffey INpactien
Avatar de JohnCaffeyJohnCaffey- 03/07/15 à 08:51:56

Dérapages dans 5, 4, 3... Ah ben non, j'arrive trop tard... :craint:

Avatar de bibiwan INpactien
Avatar de bibiwanbibiwan- 03/07/15 à 08:53:44

ledufakademy a écrit :

Alors déjà ne vous enflammez pas !
Les données ne sont pas toujours justes.
A Bercy quand ils attendent un chiffre précis ils font refaire x fois la requête SQL pour faire craquer le tech. qui au final donne LE CHIFFRE attendu !

Ne rêvez pas.

Donc à prendre avec des pincettes, je sais de quoi je parle.

En ce qui concerne data.caf.fr, on ne travaille pas à partir de requêtes SQL pour faire tomber les résultats :) 

Avatar de athlon64 INpactien
Avatar de athlon64athlon64- 03/07/15 à 09:00:41

t habites pas le royaume de France, tu n'es donc pas les gens sous entendu le peuple de France :D

Et puis un immigré qui va dans le Royaume de Bretagne, je ne comprends pas l'intérêt, Ok il sera dépaysé, mais il voudra vite rentrer chez lui :fumer:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5