Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

IBM cède sa branche Microelectronics à GlobalFoundries

Vers le 10 nm et au-delà
Economie 2 min
IBM cède sa branche Microelectronics à GlobalFoundries

IBM cherche depuis longtemps à se recentrer exclusivement sur les services et cela se voit nettement quand on s'attarde sur ses dernières ventes et acquisitions. Dernier épisode en date : la vente d'IBM Microelectronics à GlobalFoundries, qui vient d'être validée.

Après la vente de sa branche serveurs d'entrée et milieu de gamme à Lenovo l'an passé pour 2,3 milliards de dollars, IBM vient de se séparer d'une nouvelle activité liée au matériel. Big Blue vient en effet de céder sa branche IBM Microelectronics à GlobalFoundries, contre la somme de 1,5 milliard de dollars. La transaction avait été annoncée dans un premier temps à la fin du mois d'octobre 2014, mais vient seulement d'être finalisée, le temps d'obtenir tous les feux verts des autorités compétentes. Le versement des fonds sera par ailleurs étalé sur trois ans.

Cette branche est spécialisée dans le domaine des semi-conducteurs et était notamment chargée de la production des processeurs maisons, qui équipent certains des calculateurs haut de gamme du constructeur. L'opération est plutôt intéressante pour IBM, puisque cette activité était déficitaire depuis plusieurs années, avec par exemple 400 millions de dollars de pertes sur la première moitié de 2014 et 700 millions de dollars sur l'ensemble de 2013.

L'activité de vente de serveurs haut de gamme (Mainframe) du géant américain ne devrait toutefois pas souffrir de cette cession, IBM s'étant assuré que GlobalFoundries devienne le fournisseur exclusif de ses puces Power et Z pour les dix prochaines années. Le contrat prévoit par ailleurs que cela concerne notamment des puces gravées en 22, 14 et même 10 nm. IBM précise en outre que cette vente ne met pas fin à ses recherches dans le domaine des semi-conducteurs, celles-ci étant pilotées par une autre branche : IBM Research.

De son côté, GlobalFoundries met la main sur quelques milliers de brevets qui lui seront certainement utiles pour améliorer ses processus de fabrication et s'attaquer à des marchés porteurs, comme ceux des puces pour mobiles mais aussi les calculateurs à hautes performances. Le fondeur se félicite également de pouvoir accéder directement aux fruits des futures recherches d'IBM, ce qui lui permettra d'accélérer quelque peu sa transition vers la gravure en 10 nm.

36 commentaires
Avatar de trekker92 INpactien
Avatar de trekker92trekker92- 02/07/15 à 13:01:22

dans dix ans, international business machines ne sera plus que l'aconyme du géant du cloud.. dématérialisation de a à z.
 
 c'est bete, ils faisaient les meilleures bécanes. Adaptation au nouveau temps?

Avatar de Gilbert_Gosseyn Abonné
Avatar de Gilbert_GosseynGilbert_Gosseyn- 02/07/15 à 13:07:37

Perso, je pense que c'est une sacré co****** qu'ils font ...

Avatar de john san Abonné
Avatar de john sanjohn san- 02/07/15 à 13:16:37

Je me demande si c'est une décision des actionnaires court-termistes ou vraiment un choix stratégique pour permettre à l'entreprise de voir l'avenir sereinement.

Avatar de gogo77 INpactien
Avatar de gogo77gogo77- 02/07/15 à 13:21:05

Même pas de quoi s'acheter Minecraft :transpi:

Avatar de SebGF Abonné
Avatar de SebGFSebGF- 02/07/15 à 13:32:20

trekker92 a écrit :

dans dix ans, international business machines ne sera plus que l'aconyme du géant du cloud.. dématérialisation de a à z.
 
 c'est bete, ils faisaient les meilleures bécanes. Adaptation au nouveau temps?

Encore sur le x86 ils n'avaient plus de valeur ajoutée par rapport à la concurrence.
Mais là je me dis qu'ils anticipent la dévalorisation du hard.

Pour le mainframe je ne peux pas dire car pas de recul. Mais du côté des Power leur intérêt a beaucoup baissé face aux solutions cloud et virtualisation.
Un client aura de moins en moins envie de claquer des millions a l'année dans des infras qui coûtent beaucoup moins en virtu.

Avatar de FREDOM1989 INpactien
Avatar de FREDOM1989FREDOM1989- 02/07/15 à 13:36:27

Ils étaient devenu trop petit je pense pour continuer. Par contre si IBM avait ouvert ses usines il y a 10/15 ans il aurait pu devenir un fondeur de premier ordre. Par contre pour GF c'est une excellent nouvelle vu ce qu'apporte IBM en terme de brevet et R&D

Avatar de Gilbert_Gosseyn Abonné
Avatar de Gilbert_GosseynGilbert_Gosseyn- 02/07/15 à 13:41:42

Je parie sur la première hypothèse.

Avatar de svoboda INpactien
Avatar de svobodasvoboda- 02/07/15 à 13:44:12

dernier dinausaure de l'informatique des années 60 -70, si IBM est toujours là , c'est qu 'ils font les bons choix

Avatar de lysbleu INpactien
Avatar de lysbleulysbleu- 02/07/15 à 13:45:48

+1, ça m'étonnerait qu'ils soient idiots.

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 02/07/15 à 14:05:22

Il vont devenir fabless. Cette stratégie a bien réussi à Alcatel, c'est une bonne idée de prendre le même chemin.
 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4