Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Loi Création : un stage à 554,40 euros/mois pour aider Fleur Pellerin

Le projet de loi Création... d'emploi
Droit 1 min
Loi Création : un stage à 554,40 euros/mois pour aider Fleur Pellerin
Crédits : Marc Rees (licence CC-BY SA 3.0)

Le ministère de la Culture a décidé de mettre les moyens pour son projet de loi Création, un texte sensible attendu depuis des mois. Il vient de publier une annonce pour trouver un(e) stagiaire qui l'aidera à préparer et suivre ce texte en vue de son passage au Parlement.

Dans une annonce publiée le 28 juin sur le site LEtudiant.fr, la Rue de Valois recherche ainsi une perle rare. Ce stagiaire devra en effet dépanner le conseiller de la ministre dans « la préparation des réunions interministérielles » sur le projet de loi Création. Il l'assistera pour la rédaction « des argumentaires de synthèse », tout en filant un sérieux coup de main pour peaufiner les réponses aux courriers des sénateurs et députés :

Le profil recherché est celui d'un Bac+4 IEP ou Sciences politiques. Les candidats à ce poste unique devront faire preuve d'une « connaissance de base quant au fonctionnement des institutions et la vie parlementaire », une « expérience d'assistant parlementaire », et témoigneront d'une bonne « qualité rédactionnelle », de « réactivité et [d'un] esprit d'initiative. »

Et quelle rémunération pour accompagner l'ambitieux projet de loi ? 508,20 euros par mois, portée royalement à 554,40 euros dès le 1er septembre, suite à un changement réglementaire.

163 commentaires
Avatar de Jaer INpactien
Avatar de JaerJaer- 01/07/15 à 09:42:10

#Fonctionnaires

C'est moche mais c'est ça le service public, même les stages sont encadrés d'un salaire défini par une grille dépendant du statut et de l’ancienneté.

Avatar de gwal INpactien
Avatar de gwalgwal- 01/07/15 à 09:44:53

Ouais mais c'est pour combien d'heure ??
 
On les connait les parlementaires ... si c'est pour roupiller toute la journée c'est peu etre bien payé  ?
 
Ha non, c'est pour 80 heures par semaine, y a que le parlementaire qui roupille en fait, c'est pour ça qu'il y a besoin de stagiaire pour faire le boulot.
 

 

Avatar de Zyami Abonné
Avatar de ZyamiZyami- 01/07/15 à 09:45:10

Jaer a écrit :

#Fonctionnaires

C'est moche mais c'est ça le service public, même les stages sont encadrés d'un salaire défini par une grille dépendant du statut et de l’ancienneté.

Ouais enfin pour un boulot à plein temps, en plein cœur de Paris et avec les responsabilités demandées, c'est juste une honte.

Avatar de Pandours INpactien
Avatar de PandoursPandours- 01/07/15 à 09:45:34

Après l'Etat doit faire des économies partout non ?

 Un poste au ministère de la culture, en tant que stagiaire c'est une belle XP sur un CV.
Ca me gène pas outre mesure.
 
Dans les entreprises, grands groupe oui ce sera étonnant. Mais vu la dette de la France, voir l'Etat faire des économies, je trouve ça normal.

Avatar de lysbleu INpactien
Avatar de lysbleulysbleu- 01/07/15 à 09:45:52

Jaer a écrit :

#Fonctionnaires

C'est moche mais c'est ça le service public, même les stages sont encadrés d'un salaire défini par une grille dépendant du statut et de l’ancienneté.

Après dans la fonction publique, il y a moyen de rajouter deux trois frais de mission qui vont bien :ouioui:

Avatar de Haaska INpactien
Avatar de HaaskaHaaska- 01/07/15 à 09:46:45

En dehors du salaire, c'est surtout le choix d'un stagiaire qui est peut-être à remettre en cause. Certes, ce sera sans doute une très bonne expérience pour l'heureux élu, mais vu le contenu de la mission, quelqu'un qui a déjà un diplôme et une ou plusieurs vraies expériences, ce ne serait pas de trop étant donné les enjeux.

Avatar de MarcRees Équipe
Avatar de MarcReesMarcRees- 01/07/15 à 09:47:08

confier un tel projet de loi sensible à un stagiaire, alors que des arbitrages monstrueux vont y être portés (notamment sur une possible inclusion des préconisations MIQ), perso moi je trouve ça dingue.
 

Édité par MarcRees le 01/07/2015 à 09:47
Avatar de UpByvM_jEBXe3b INpactien
Avatar de UpByvM_jEBXe3bUpByvM_jEBXe3b- 01/07/15 à 09:48:33

Malheureusement (?), c'est le cas pour pratiquement toutes les lois et les projets. Après, pour avoir connu des gens qui ont bossé en stage sur la réforme des Université, c'est super formateur et ils en sont très content même à posteriori! Pas mal de responsabilité, beau projet, belle vue sur le fonctionnement de l'administration,... Autre chose qu'un stage photocopie ou café.

Avatar de phos INpactien
Avatar de phosphos- 01/07/15 à 09:48:55

Faut pas s'inquiéter, "l'heureux élu" a déjà dû être choisi parmi les copains depuis un petit moment déjà de toute manière... Ca se fait pas de filer une bonne expérience à un roturier

Avatar de ptitbiscuit Abonné
Avatar de ptitbiscuitptitbiscuit- 01/07/15 à 09:49:34

Marrant le nom de famille du contact écris différemment dans le mail et dans la ligne "contact" :)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 17