Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Facebook Messenger peut s'utiliser sans compte dans quatre pays

Un rachat de WhatsApp décidément très rentable
Mobilité 2 min
Facebook Messenger peut s'utiliser sans compte dans quatre pays
Crédits : Erikona/iStock

Facebook Messenger vient marcher légèrement sur les platebandes de WhatsApp alors même que ce dernier a été racheté à prix d’or. Dans quelques pays, dont les États-Unis, Messenger peut en effet désormais être utilisé sans avoir de compte Facebook, le numéro de téléphone servant alors d’identifiant.

Un Facebook Messenger sans Facebook

La plupart des solutions de messagerie instantanée fonctionnent sur la base du numéro de téléphone. Qu’il s’agisse de WhatsApp, Viber ou Telegram, l’inscription est réduite à sa plus simple expression. Dans la foulée, l’application scanne le répertoire pour comparer les contacts à sa base de données. Résultat, l’utilisateur voit rapidement qui utilise déjà le même service pour commencer des conversations en tête à tête ou à plusieurs.

Et voilà justement que Facebook utilise le même système pour Messenger dans quatre pays : États-Unis, Canada, Venezuela et Pérou. Un nouveau bouton permet de s’inscrire sans compte Facebook, auquel cas le numéro de téléphone devient obligatoire. À partir de là, l’application scanne le répertoire et compare les numéros de téléphone avec ceux présents sur le service. Les contacts apparaissant ne seront par contre que ceux qui auront renseigné leur numéro de téléphone sur le réseau social.

On comprend évidement tout l’intérêt pour Facebook, qui veut faire de son Messenger une application autonome et presque complètement séparée de tout le reste. On comprend tout autant la perspective pour le réseau social de compléter sa banque de numéros de téléphone pour devenir un véritable annuaire.

facebook messenger

Un Messenger qui ressemble de plus en plus à WhatsApp

Par contre, le positionnement de Messenger tend largement vers celui de WhatsApp, ce qui pose une fois de plus la question de l’orientation qu’est censée prendre Messenger dans l’avenir. Si l’on en croit l’évolution depuis un an, l’application s’enrichit constamment de nouvelles fonctionnalités, au contraire d’un WhatsApp essentiellement stagnant alors que Facebook a dépensé 19 milliards de dollars pour l’acquérir. L’équipe de WhatsApp est censée rester indépendante, mais les seuls ajouts depuis le rachat sont la fonction d’appel vocal et une version web estropiée.

Mais ce que cherche Facebook dans tous les cas, c’est l’ubiquité. David Marcus, responsable du développement de Messenger, l’a d’ailleurs indiqué à TechCrunch en abordant le cas des marchés émergents où les inscriptions sur le réseau social sont trop rares : « La seule manière pour nous de nous développer dans ces marchés est de permettre aux gens de nous rejoindre même s’ils n’ont pas de compte. Nous ne voulons pas arrêter tant que tout le monde ne sera sur la plateforme parce que ça rend l’expérience tellement meilleure quand vous pouvez trouver tout le monde ». Le ton est donné.

Ne reste finalement plus qu’à voir quand Facebook compte généraliser ce type d’inscription dans le reste du monde. La société ne l’indique pas mais il est probable que ce lancement limité serve d’abord de test pour roder la nouvelle mécanique.

12 commentaires
Avatar de trash54 Abonné
Avatar de trash54trash54- 25/06/15 à 13:44:37

Et après on reçois un petit message (ou directe dans l app) avec le liens kivabien pour s'inscrire sur FB (avec bien sur la liste de tous les contacts déjà sur FB)

Avatar de linkin623 INpactien
Avatar de linkin623linkin623- 25/06/15 à 14:41:05

Vincent a écrit :

À partir de là, l’application scanne le répertoire et compare les numéros de téléphone avec ceux présents sur le service. Les contacts apparaissant ne seront par contre que ceux qui auront renseigné leur numéro de téléphone sur le réseau social.

:eeek2:

Avatar de Folgore INpactien
Avatar de FolgoreFolgore- 25/06/15 à 14:44:28

Savais pas que fb avais racheté whatsapp... y aura vraiment plus rien de neutre décidément a l'avenir...

Avatar de patos Abonné
Avatar de patospatos- 25/06/15 à 16:15:13

"au contraire d’un WhatsApp essentiellement stagnant alors que Facebook a dépensé 19 milliards de dollars pour l’acquérir" --> Ca s'appelle tuer la concurrence. C'est cher, mais efficace.

Avatar de Mithrill INpactien
Avatar de MithrillMithrill- 25/06/15 à 17:53:14
Édité par Vincent_H le 03/02/2017 à 07:03
Avatar de podcol Abonné
Avatar de podcolpodcol- 25/06/15 à 17:54:47

Moi ce que je trouve génial, c'est que grâce à ses applis sur smartphones, Facebook est en possession de mon numéro de téléphone et de mon tissus social alors que j'ai pas de compte sur le service. Tout ça en pompant les smartphones de mes contacts.
 
 Je peux faire quoi contre ça ? Rien. C'est impressionnant je trouve.

Édité par Po d'Coll le 25/06/2015 à 17:55
Avatar de jinge INpactien
Avatar de jingejinge- 25/06/15 à 19:17:03

patos a écrit :

"au contraire d’un WhatsApp essentiellement stagnant alors que Facebook a dépensé 19 milliards de dollars pour l’acquérir" --> Ca s'appelle tuer la concurrence. C'est cher, mais efficace.

non je ne pense pas qu'ils cherchent à tuer whatsapp, par contre la prochaine étape c'est "A partir de facebook messenger vous pouvez voir les contacts whatsapp et discuter avec eux"
 Et un an après tous les utilisateurs whatsapp se retrouvent sur facebook messenger sans même s'en être rendu compte.
 Pour moi le problème n°1 de facebook messenger (sur windows phone) c'est qu'il a un fond d'écran blanc, du coup ça bouffe la batterie à mort! Contrairement à Whatsapp qui est beaucoup plus agréable (et moins buggué au niveau du clavier notamment).

Avatar de anonyme_bdc0e90c25885d797d2fef7ed258deaa INpactien

Eviter facebook et toute applis de chez eux.
Eviter d'avoir un smartphone.
Et de maniere plus général, tout compte, inscription ou il es nécessaire de donner des infos perso.
 
Ce qui devient de plus en plus difficile.

J'en diuscutait avec une collegue (qui est aussi peu favorable que moi vis à vis de facebook).
 Elle était assez écœurée car il était plus facile pour ceux ayant un compte facebook d’être informés si l'école était fermée lorsqu'il y avait de la neige.
 
 
 / Moi aussi j'ai bien ri en voyant le partie pompage de données / Surtout avec les nombreux sujets en ce moment concernant la surveillance.

Édité par x689thanatos le 25/06/2015 à 20:53
Avatar de Mithrill INpactien
Avatar de MithrillMithrill- 25/06/15 à 22:12:12
Édité par Vincent_H le 03/02/2017 à 07:03
Avatar de podcol Abonné
Avatar de podcolpodcol- 26/06/15 à 03:21:33

Mithrill a raison, les infos ne viennent pas de moi mais des smartphones de mes contacts. Je ne peux RIEN faire pour éviter que cette entreprise privée américaine ne récolte des données personelles précises sur moi.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2