Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Axelle Lemaire ne veut pas du blocage administratif des sites racistes et antisémites

Coucou Christiane
Droit 2 min
Axelle Lemaire ne veut pas du blocage administratif des sites racistes et antisémites
Crédits : Ministère Intérieur (et Megan Strickland)

Le blocage administratif des sites racistes et antisémites, envisagé un temps par Christiane Taubira, ne sera pas au programme du projet de loi numérique d’Axelle Lemaire. La secrétaire d’État au Numérique, qui devrait dévoiler son texte avant la fin du mois, nous a confié ne pas être favorable à un tel dispositif.

Le 16 janvier dernier, quelques jours seulement après les attentats de Charlie Hebdo, la ministre de la Justice Christiane Taubira proposait de « confier à l’autorité administrative la possibilité de bloquer les sites et messages de haine raciste ou antisémite ». L’idée ? Étendre le dispositif qui permet depuis quelques mois aux forces de l’ordre de contraindre les fournisseurs d’accès à Internet français à bloquer des sites pédopornographiques ou faisant l’apologie du terrorisme, sans qu’un quelconque juge n’intervienne. Un système qui avait pourtant suscité l'ire du PS lorsque la droite était aux manettes (voir notre piqûre de rappel).

À l’époque, un véhicule législatif semblait déjà tout trouvé : le futur projet de loi numérique d’Axelle Lemaire. Le texte, promis depuis 2013, devrait être présenté à l'automne devant le Parlement.

Axelle Lemaire
Axelle Lemaire sur les bancs de l'Assemblée nationale - Crédits : Assemblée nationale

Jeudi, lors de la présentation de la stratégie numérique du gouvernement, nous avons pu demander à la locataire de Bercy si cette proposition était inscrite – ou non – dans son projet de loi. Réponse de l’intéressée : « À l'heure d'aujourd'hui, ces dispositions ne sont pas présentes dans le projet de loi numérique ». Axelle Lemaire a expliqué s’en être entretenue avec Christiane Taubira, la Garde des Sceaux. « Elle a peut-être évoqué à un moment cette possibilité, mais elle n'est pas revenue dessus. »

« Personnellement, je n'y suis pas favorable » a très clairement affirmé la secrétaire d’État au Numérique. Selon elle, le blocage administratif des sites terroristes « a été un terrain d'expérimentation pour l'État », mais en ce qui concerne le racisme et l’antisémitisme, « nous sommes là dans une interprétation de contenus, qui est protégée par la loi sur la presse ». Or « il est délicat de ne pas faire intervenir le juge pour analyser ces contenus », estime Axelle Lemaire.

« C'est mon point de vue » a conclu l’intéressée. Une façon de faire comprendre que rien n’empêchera à certains de porter cette mesure devant le Parlement, par exemple par voie d’amendement.

47 commentaires
Avatar de dk_snake INpactien
Avatar de dk_snakedk_snake- 22/06/15 à 14:53:52

donc elle est contre mais vu la dernière phrase, on a bien des politiques qui vont déposer un amendement pour avoir un blocage...

Avatar de tapenac Abonné
Avatar de tapenactapenac- 22/06/15 à 14:58:12

...et le cas échéant il pourrait bien s'en trouver une majorité  pour le voter

Avatar de goodwhitegod INpactien
Avatar de goodwhitegodgoodwhitegod- 22/06/15 à 14:59:26

Je sens que les sites de sectes/religion vont y passer... #Troll

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 22/06/15 à 15:18:22

 À l'heure d'aujourd'hui

 

 Outch, ça fait mal aux yeux de lire ça.:cartonrouge:
 
  

dk_snake a écrit :

donc elle est contre mais vu la dernière phrase, on a bien des politiques qui vont déposer un amendement pour avoir un blocage...

 
 
Ou plus précisément, elle est contre mais le 1er ministre va forcer l'insertion de sa partie dans celle d'Axelle Lemaire.
  
 Et bien évidemment, il n'y aura aucune opposition de la part du parlement.

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 22/06/15 à 15:19:06

goodwhitegod a écrit :

Je sens que les sites de sectes/religion vont y passer... #Troll

  Yahoo va faire faillite alors.

Avatar de Razorgore Abonné
Avatar de RazorgoreRazorgore- 22/06/15 à 15:19:55

"raciste et antisémite" -> différence ?

Avatar de Djaron INpactien
Avatar de DjaronDjaron- 22/06/15 à 15:20:10

en utilisant/reproduisant la logique sans faille et à toute épreuve utilisée par les politiciens dans leur "débats" et leur rhétorique sur les projets de loi anti numérique, on peut donc en conclure que Axelle Lemaire est raciste et antisémite OU qu'elle soutient donc les gens racistes et antisemites...
 

 comment ça non ? pourtant les gouvernements récents ont utilisé ce genre de raccourcis à l'encontre des internautes et autres militants droit de l'hommiste les plus odieux :)
 

 de rien c'est offert (de la part d'un pedonazi cryptogauchiste terroriste qui vendait du beurre aux allemands)

Avatar de Boulé INpactien
Avatar de BouléBoulé- 22/06/15 à 15:20:24

js2082 a écrit :

Ou plus précisément, elle est contre mais le 1er ministre va forcer l'insertion de sa partie dans celle d'Axelle Lemaire.

Dit comme ça ... :perv:

Avatar de ForceRouge INpactien
Avatar de ForceRougeForceRouge- 22/06/15 à 15:23:08

Vivement qu'internet soit considéré comme illégale et source de tout les maux de cette terre. Comme ça il n'y aura plus de problème et les poney pourront paitre tranquillement dans la prairie.

Avatar de Djaron INpactien
Avatar de DjaronDjaron- 22/06/15 à 15:24:15

attention, oser poser une telle question, c'est un coup à te faire traiter, comme moi une fois sur un forum, de sale antisemite nazi
 

 en effet, l'antisémitisme est une forme de racisme "plus grave" que les autres formes de racismes plus banales, et c'est parce que c'est plus grave qu'il y a un mot spécial pour ça, pour pas qu'on confonde avec juste du simple racisme car ça serait encore plus en insulter les victimes que de les confondre avec "juste" des victimes de "simple" racisme.
 

 je te laisse méditer sur le pourquoi de la chose :)
 

 même ce post ironique risque d'être qualifié d'antisémite mais au moins je t'aurai évité une odieuse méprise et une dangereuse conclusion en prenant l'affront sur mon compte... de rien c'est offert.
 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5