Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Edge : tout écart de rendu avec Webkit sera un « bug à corriger »

Est-ce un avantage ?
Logiciel 3 min
Edge : tout écart de rendu avec Webkit sera un « bug à corriger »

Microsoft est particulièrement sérieux sur l’arrivée de son navigateur Edge. L’éditeur veut qu'il soit à la fois très rapide, mais qu'il puisse faire consensus, tant dans l’interface que dans les fonctionnalités et la réception par les développeurs web. Et cela passe par une importante comparaison avec Webkit et une plus grande tolérance aux erreurs dans le code.

L'user agent, victime du passé

Edge, anciennement connu sous le nom de Project Spartan, est le nouveau navigateur qui sera livré avec Windows 10. Sur PC et tablettes, il sera le butineur par défaut, mais Internet Explorer restera dans un coin pour des questions de compatibilité. Sur Windows 10 Mobile cependant, Internet Explorer ne sera même plus installé et seul restera Edge, avec la mission d’ailleurs de faire changer l’image de Microsoft dans un domaine où brillent deux noms : Chrome et Firefox.

Comme on le sait, le nouveau moteur de rendu est à la base une version « décrassée » de celui d’Internet Explorer 11, enrichi depuis avec le support d’un nombre croissant de standards et d’optimisations. Dans un nouveau billet daté d’hier soir, Frank Olivier, principal responsable du développeur d’Edge, indique que le simple fait d’avoir changé l’user agent (qui identifie toujours le navigateur de Microsoft comme étant une version de Chrome) a permis de régler de nombreux problèmes.

En théorie, les sites ne devraient pas chercher à identifier le navigateur, surtout quand il s‘agit d’un code HTML5 « classique », censément prévu sans particularités. Olivier indique cependant qu’en modifiant l’user agent, de nombreux sites ont arrêté de considérer Edge comme Internet Explorer et ont donc présenté le même code que pour Chrome ou Firefox… corrigeant au passage des problèmes de rendu qui n’avaient plus lieu d’être dans IE11. Bien que la situation puisse prêter à sourire, il a fallu aux ingénieurs supprimer tout ce qui pouvait faire ressembler le nouveau navigateur à l’ancien. On rappellera quand même que cette situation a notamment été causée par d’anciennes moutures d'Internet Explorer (alors à son apogée) qui méritaient parfois un code particulier. 

Edge, ou l'ère du consensus général

Il s’agit d’une adaptation à des habitudes qui ne changeront pas rapidement. Et s’il fallait une preuve supplémentaire de ce consensus, le responsable explique qu’Edge va prendre en charge un certain nombre de préfixes Webkit, notamment sur les CSS. Pourquoi ? Parce que de nombreuses versions mobiles de sites se réfèrent à ce moteur de rendu, dont la présence est écrasante sur le web à cause de Safari et de Chrome, même si pour ce dernier Webkit a laissé sa place à un fork, Blink. À tel point finalement que Franck Olivier l’indique clairement : « les différences [de rendu] entre Edge et Webkit seront traitées comme des bugs qu’il nous semble intéressant de corriger ».

Edge

La clé du succès pour Microsoft semble également impliquer une plus grande tolérance face aux erreurs communes, en plus de la seule implémentation d’un standard. La firme indique par exemple que des cas d’erreurs très fréquents comme des éléments Meta-Refresh « malformés » ou le simple fait d’écrire charset="utf8" (il faudrait normalement écrire utf-8) étaient refusés par Internet Explorer. Edge, lui, se veut plus permissif et affichera correctement les éléments.

Il y a un aspect presque ubuesque aujourd’hui à considérer la manière dont Microsoft compte mettre Edge en avant. La présence écrasante de Webkit et les erreurs communes ont conduit l’éditeur à assouplir largement sa position, mais tout le monde n’appréciera justement cette attitude qu’on pourrait interpréter comme un certain « abandon ». Le fait est que les ambitions de la société imposent cette nouvelle élasticité : le successeur d’Internet Explorer ne peut en aucun cas arriver et imposer sa loi. Pas après des années passées à essayer de prouver qu’il pouvait suivre le train des standards.

66 commentaires
Avatar de Tolor INpactien
Avatar de TolorTolor- 18/06/15 à 15:56:11

Dommage cette reflexion. Ça veut dire que des erreurs de Webkit seront considérés comme un fonctionnement valide et celui à adopter...

Avatar de zogG INpactien
Avatar de zogGzogG- 18/06/15 à 15:57:12

On se fait passer pour WebKit, on propose le même rendu que WebKit...
 
Pourquoi ne pas collaborer sur le projet du coup ?

Avatar de canard_jaune INpactien
Avatar de canard_jaunecanard_jaune- 18/06/15 à 16:02:23

Un peu de diversité ça fait du bien au web.
 
'manquerait plus que Microsoft et Mozilla migrent vers WebKit pour que la W3C ferme ses portes.

Avatar de zogG INpactien
Avatar de zogGzogG- 18/06/15 à 16:03:45

Diversité ? Ils se collent au niveau fonctionnel et sur l'userAgent... de quelle diversité tu parles ? :fou:
 
Mozilla et dans une moindre mesure Google font dans la diversité oui.

Édité par zogG le 18/06/2015 à 16:04
Avatar de brazomyna INpactien
Avatar de brazomynabrazomyna- 18/06/15 à 16:03:53

Tolor a écrit :

Dommage cette reflexion. Ça veut dire que des erreurs de Webkit seront considérés comme un fonctionnement valide et celui à adopter...

Ce ne sont pas forcément des erreurs en soi, mais plutôt des libertés d'interprétations par rapport à la RFC qui ne peut pas être exhaustive sur chaque point de détail.  Si WebKit fait un choix d'interprétation et Crosoft un autre, on retombe dans les travers précédents. La solution ici adoptée est sans aucun doute la plus pragmatique et la plus bénéfique pour le web dans son ensemble (users & devs)   Et si tu as peur que tous les rendus soient strictement identiques chez tous les browsers, essaie de dessiner un simple bout de texte dans un canvas. Déjà que même pour un OS donné, et une même version de navigateur, le rendu final sera différent en fonction d'autres paramètres (genre le setup du lissage des polices au niveau de l'OS, la présence d'un GPU pour accélérer le rendu, etc...). Je te parle même pas des différences entre plusieurs navigateurs

 

Édité par brazomyna le 18/06/2015 à 16:08
Avatar de Nikodym INpactien
Avatar de NikodymNikodym- 18/06/15 à 16:07:01

Webkit est un modèle à suivre dans le genre, mais MS n'essaie-t-elle pas d'étouffer Firefox ?

Avatar de flagos_ INpactien
Avatar de flagos_flagos_- 18/06/15 à 16:13:17

Le problème maintenant, ça va être comment corriger un souci d'affichage sur edge... Sachant qu'il y en aura forcément.

Avatar de zogG INpactien
Avatar de zogGzogG- 18/06/15 à 16:14:50

Tu commit sur webkit et tu attends que le bot Edge backport la modif et que Gab Aul annonce sur twitter l'arrivée du build sur le fast ring.

Avatar de Orphis INpactien
Avatar de OrphisOrphis- 18/06/15 à 16:20:08

Ca pourrait être un bug à corriger dans Webkit aussi.

Avatar de Vincent_H Équipe
Avatar de Vincent_HVincent_H- 18/06/15 à 16:27:00

:mdr:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7