Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Chamboulement chez Twitter : Dick Costolo démissionne, jusqu'à 10 000 caractères pour les DM

Mais pas pour les tweets
Internet 3 min
Chamboulement  chez Twitter : Dick Costolo démissionne, jusqu'à 10 000  caractères pour les DM
Crédits : Little_Desire/iStock Editorial/Thinkstock

Le hasard réserve parfois de drôles de surprises. Quelques minutes après avoir annoncé que les messages privés (DM) ne seraient plus limités à 140 caractères sur Twitter, on apprenait la démission du PDG de l'entreprise.

Ces dernières semaines, Twitter soufflait le chaud et le froid. D'un côté, le réseau social annonçait de bonnes nouvelles avec le retour des tweets dans le moteur de recherche de Google et une page de recherche revue et corrigée, de l'autre une énième tentative de mettre en avant une sélection des meilleurs tweets et une importante chute en bourse suite à la publication de ses résultats trimestriels.

Dick Costolo démissionne, Jack Dorsey assurera l'intérim

Hier soir, sans crier gare, Twitter publiait un communiqué de presse indiquant la démission de Dick Costolo de son poste de PDG au 1er juillet 2015. Pour rappel, il était arrivé à cette place en octobre 2010, suite à la démission d'Evan Williams, un des co-fondateurs du réseau social.

Pour le moment, aucune explication n'a été donnée sur les motivations qui ont conduit à cette démission. Le conseil d'administration de Twitter a nommé Jack Dorsey, un autre co-fondateur de Twitter, comme PDG intérimaire et lance des recherches, aussi bien internes qu'externes, afin de trouver un nouveau PDG. De son côté, Dick Costolo reste membre du conseil d'administration de Twitter. 

Dans tous les cas, le nouveau PDG aura du pain sur la planche pour rassurer les investisseurs et attirer toujours plus d'utilisateurs. Et comme le calendrier a décidé d'être facétieux en ce début du mois de juin, Chris Sacca, ancien de Google et investisseur dans Twitter et Uber notamment, publiait il y a quelques jours un long et intéressant billet sur « ce que pourrait être Twitter ».

De son côté, la bourse accueille plutôt favorablement cette annonce puisque, dans la nuit, l'action prenait près de 5 % en après séance pour s'établir à 37,5 dollars. On reste tout de même loin des 50 dollars et plus de fin avril. Reste à voir si cette tendance restera dans les prochaines heures, jours et semaines.

Les DM vont bientôt passer de 140 à 10 000 caractères

Hasard ou pas du calendrier, Twitter faisait une autre annonce pour le moins surprenante quelques minutes plus tôt : la limite des 140 caractères sera prochainement supprimée pour les DM (messages privés) et elle passera à 10 000. Twitter prend les devants concernant un éventuel changement plus profond et indique : « Vous vous demandez peut-être ce que cela signifie pour la partie publique de Twitter ? Rien ! Les tweets continueront d'être limités à140 caractères comme ils le sont aujourd'hui ».

Cette annonce s'inscrit dans le cadre de modifications en profondeur de la messagerie privée, notamment avec la possibilité d'en recevoir de n'importe qui et la mise en place de discussions de groupe. Si l'on en croit ce billet de blog, d'autres changements sont encore à venir sur ce point, mais sans plus de détails pour le moment. Une page d'aide a été mise en place afin que les développeurs puissent se préparer à ce changement, qui interviendra au mois de juillet avec, par exemple, la mise en place d'une nouvelle API. 

Twitter ne dévoile pas ses ambitions, mais on peut supposer qu'il souhaite venir jouer sur les platebandes de Facebook Messenger et de WhatsApp par exemple. Cela devrait également permettre aux marques présentes sur le réseau social d'échanger plus facilement avec leurs clients/utilisateurs, notamment pour celles qui assurent un service client en ligne.

Notez au passage la mise en place d'une autre fonctionnalité qui passerait presque inaperçue avec l'agitation actuelle : on peut désormais exporter, partager et importer des listes des contacts bloqués. Cette option est en cours de déploiement et sera disponible pour tout le monde au cours des prochaines semaines. Sachez enfin que la publicité ciblée en fonction des applications installées sur votre mobile est désormais disponible pour les annonceurs. Tous les détails se trouvent dans cette actualité, y compris pour désactiver cette fonctionnalité.

23 commentaires
Avatar de Soltek INpactien
Avatar de SoltekSoltek- 12/06/15 à 06:50:21

Cool je vais pouvoir envoyer de longs poèmes d'amour à Kevin :love:

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 12/06/15 à 06:52:53

« Vous vous demandez peut-être ce que cela signifie pour la partie
publique de Twitter ? Rien ! Les tweets continueront d'être limités à140
caractères comme ils le sont aujourd'hui ».

 
 :roll:
 
 Il manque un « pan dans ta gueule :devil: »

 

Avatar de Eagle1 Abonné
Avatar de Eagle1Eagle1- 12/06/15 à 07:01:05

dommage que twitter n'arrive pas à se monétiser...
 
surement un réseau aussi important devrait trouver un moyen:Twitter n'est pas le plus gros en nbre de membres mais de loin celui ou il se passe le plus de chose.

Avatar de iksarfighter INpactien
Avatar de iksarfighteriksarfighter- 12/06/15 à 07:29:24

Quelles infections ces FB et Twitter, surtout quand les politiques s'en servent.
 

Avatar de Baldurien Abonné
Avatar de BaldurienBaldurien- 12/06/15 à 07:31:35

iksarfighter a écrit :

Quelles infections ces FB et Twitter, surtout quand les politiques s'en servent.
 

Ben pourquoi, c'était marrant avec Sarko :)
Et de toute façon, vu qu'ils jouent [les politiques] de la langue de bois, c'est pas ce qu'ils racontent sur Twitter qui change ce qu'ils racontent aux différentes interviews auxquelles ils participent...

Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 12/06/15 à 07:33:44

iksarfighter a écrit :

Quelles infections ces FB et Twitter, surtout quand les politiques s'en servent.

Pas tous les politiques, certains s'en servent intelligement et répondent.

Avatar de Elzo INpactien
Avatar de ElzoElzo- 12/06/15 à 07:41:06

Eagle1 a écrit :

dommage que twitter n'arrive pas à se monétiser...
 
surement un réseau aussi important devrait trouver un moyen:Twitter n'est pas le plus gros en nbre de membres mais de loin celui ou il se passe le plus de chose.

Et pourtant alors qu'ils ont en mains une solution relativement simple devant eux: des comptes professionnels (entreprises dans un premier temps). Gestion centralisée des comptes (chaque compte ajouté devient vérifié), sans publicité, possibilité de masquer les comptes que l'on suit, idem pour les listes, possibilité d'agir comme modérateur pour toute l'entreprise (avec une équipe chez twitter capable d'agir rapidement sur les comptes qui violent les règles). Et pourquoi pas 2-3 features exclusives. Tout ça sur TweetDeck(PRO) pour quelques euros par utilisateur, par mois.

Avatar de linkin623 INpactien
Avatar de linkin623linkin623- 12/06/15 à 07:48:42

Elzo a écrit :

Et pourtant alors qu'ils ont en mains une solution relativement simple devant eux: des comptes professionnels (entreprises dans un premier temps). Gestion centralisée des comptes (chaque compte ajouté devient vérifié), sans publicité, possibilité de masquer les comptes que l'on suit, idem pour les listes, possibilité d'agir comme modérateur pour toute l'entreprise (avec une équipe chez twitter capable d'agir rapidement sur les comptes qui violent les règles). Et pourquoi pas 2-3 features exclusives. Tout ça sur TweetDeck(PRO) pour quelques euros par utilisateur, par mois.

Oulaaaa

Twitter ne fonctionne pas comme FB, il n'y a pas "d'endroit" pour une entreprise; pas de page de société.

Donc jouer au modérateur revient à supprimer des tweet postés par des comptes publics, dans un lieu public. Pas question qu'une société puisse le faire tout seul ou demande prestement à Twitter de le faire.

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 12/06/15 à 08:06:31

je pense qu'il ne parle que des tweet de comptes rattachés à un compte central d'une entreprise (exemple @BFMTV qui aurait le pouvoir de modérer @Tartempion et @JournalisteStagiaireEnSyrie, tous deux membres de la rédaction) mais pas les tweet de @linkin623 ou @PaulBismuth

Mais je me plante peut-être :chinois:

Édité par WereWindle le 12/06/2015 à 08:07
Avatar de mononokehime INpactien
Avatar de mononokehimemononokehime- 12/06/15 à 08:11:33

iksarfighter a écrit :

Quelles infections ces FB et Twitter, surtout quand les politiques s'en servent.
 

Je ne l'utilise jamais, sauf pour suivre une actu en direct.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3