Windows Live Writer devrait passer à l'open source

Chiche ?
Logiciel 2 min
Windows Live Writer devrait passer à l'open source
Crédits : cacaroot/iStock

Windows Live Writer s’avance visiblement vers l’open source, dans un mouvement auquel Microsoft ne nous a pas habitués. Ce logiciel de redaction de billets de blogs n’est plus mis à jour depuis plusieurs années et pourrait donc retrouver une seconde jeunesse avec les participations des développeurs.

Vieux, mais encore utilisé

Windows Live Writer, comme les autres logiciels de la suite Windows Live, n’est actuellement plus entretenu, ou presque plus. Il fait partie d’une vague de logiciels apparue avec Vista et enrichie pendant l’ère Windows 7, avec notamment l’arrivée des rubans d’Office 2007. Writer a comme orientation la rédaction de présentations qui seront ensuite envoyées vers différentes plateformes de blog, et est à ce titre encore utilisé par nombre d’internautes.

Le problème est qu’il n’est pratiquement plus entretenu. Il ne reçoit donc plus de mises à jour importantes et de fonctionnalités depuis des années. De fait, quand les utilisateurs n’ont plus pu publier leurs billets sur Blogger (Google) à cause de changements dans l’authentification de cette plateforme (migration vers OAuth 2.0), les utilisateurs ont exprimé leur mécontentement. Scott Hanselman, de chez Microsoft, avait alors indiqué que Writer « pouvait » passer à l’open source, déclenchant alors une grande vague d’enthousiasme.

Hanselman confirme l'ouverture, mais il reste des doutes

Il avait prévenu cependant que si cette ouverture devait se faire, le calendrier se compterait en mois, d’autant que Google avait entretemps fait une modification pour que la connexion depuis Writer vers Blogger puisse fonctionner à nouveau.

Or, hier soir, Hanselman a confirmé dans un tweet que Writer allait bien devenir open source. Il répondait à un internaute qui se demandait si le logiciel allait fonctionner correctement sous Windows 10, ce à quoi Hanselman indiquait qu’il n’y avait « pas de raison de s’inquiéter ». L'ouverture des sources donnerait aux développeurs la capacité d'enrichir et de moderniser le produit, mais cela ne garantirait évidemment pas l’intérêt des développeurs en question, ni même un résultat probant.

Toutefois, la situation n’est pas encore forcément claire. Hanselman affirme que le logiciel deviendra open source, mais selon Ars Technica, la décision ne serait pas encore tout à fait « sûre ». Nous essayons actuellement d’en savoir plus.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !