Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Eco : un simulateur d'écosystème inspiré par Minecraft

Mais en fait, vous pouvez déjà oublier Minecraft
Eco : un simulateur d'écosystème inspiré par Minecraft

Alors que les géants de l'édition préparent leurs dernières cartouches pour l'E3, quelques développeurs indépendants tentent de se montrer eux aussi. C'est par exemple le cas de Strange Loop Games, qui vient de dévoiler un concept de jeu très original, Eco, dans lequel les joueurs devront s'installer dans un écosystème, en essayant de le perturber le moins possible.

Comme souvent, il faut regarder du côté des studios indépendants pour trouver des concepts de jeux originaux. Oublions donc l'E3 et ses promesses d'avalanches de blockbusters et de remakes pendant un petit moment, pour aller lorgner du côté de Strange Loop Games, qui a récemment présenté son prochain jeu, Ecoque le studio définit comme un jeu de « survie globale ». Et non, il n'y a pas de zombies. 

Ca a le goût, l'odeur, et la couleur de Minecraft, mais... 

Dans Eco, le joueur est lâché au milieu d'un monde composé d'une multitude de petits cubes, un peu à la façon de Minecraft, mais avec des graphismes un peu plus flatteurs. Comme dans le jeu de Notch, on peut interagir avec l'environnement pour collecter du bois, cultiver des champs, chasser des animaux, afin de pouvoir construire son habitat et toutes sortes d'outils. On peut également inviter plusieurs de ses amis (voire bien davantage) pour une partie en mode multijoueur dans un univers persistant, qui continuera d'évoluer de manière autonome pendant votre absence. 

Quelle est la différence du coup ? Dans Eco, contrairement à Minecraft, l'ensemble des ressources est fini. Concrètement, s'il arrive des problèmes au dernier couple de moutons vivant à la surface de la planète, vous pouvez faire une croix définitive sur les côtelettes. De même, si vous abattez le dernier arbre, aucun autre ne repoussera et vous devrez vous passer de bois jusqu'à la fin de la partie.

Eco

La pollution est également un facteur qui est pris en compte par le moteur du jeu. Si en minant vous souillez vos plantations, elles mourront, de même si vous les irriguez avec de l'eau contaminée. L'objectif du jeu est donc de parvenir à se protéger des agressions extérieures, tout en ayant un impact minimum sur l'environnement. 

Un système de votes pour contrôler l'activité

Pour mesurer l'impact de leurs activités, les joueurs auront accès à un grand nombre de statistiques sur le nombre de représentants de telle ou telle espèce encore en vie. Si jamais ils détectent un danger imminent, ils pourront regrouper plusieurs données et les présenter aux autres pour expliquer la situation, et soumettre au vote une loi devant résoudre le problème.

Par exemple, si le nombre de loups augmente, et que le nombre de brebis diminue, on pourra proposer un quota autorisant les joueurs à tuer un certain nombre de loups sur une periode donnée. Le jeu interdira alors à toute personne d'aller au-delà de cette permission. Tout l'enjeu est donc de prendre collectivement les bonnes décisions pour parvenir à un bon équilibre entre la préservation de l'écosystème et la survie des joueurs, les deux étant intimement liés.

Un concept encore balbutiant

Il va par contre falloir faire preuve de beaucoup de patience avant de mettre la main sur Eco. Pour l'heure, le jeu n'en est qu'au tout début de sa phase de développement et son financement n'est pas encore assuré. Le studio prévoit donc de passer par une campagne sur Kickstarter dans un premier temps, avant de le proposer en Early Access sur Steam dans la foulée, à un tarif encore inconnu. En attendant, le jeu essaye de se faire une place sur Steam Greenlight, où vous pouvez voter pour ou contre son arrivée sur la boutique en ligne de Valve.

268 commentaires
Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 10/06/15 à 10:23:42

L'idée à l'air pas mal ^^ Mais j'attends de voir ce que les premiers votes vont donner ^^

Avatar de Northernlights Abonné
Avatar de NorthernlightsNorthernlights- 10/06/15 à 10:29:21

Sur le papier, ça dechire

Avatar de wawadou INpactien
Avatar de wawadouwawadou- 10/06/15 à 10:32:35

tentant yep :)
 a voir les retours first ;)
 

Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 10/06/15 à 10:36:31

Excellent. Non seulement ça a l'air sympa à jouer, mais en plus ça inculque la culture de l'écologie aux joueurs. 
Espérons qu'ils arrivent à financer leur jeu.

Avatar de gwal INpactien
Avatar de gwalgwal- 10/06/15 à 10:36:48

Oui mais est ce qu'on peu planter des centrales nucleaires pour récolter des gros champignons :) ??

 
 
ps : rappel de ma derniere aventure dans un citybuilder ;)

Avatar de Ph11 INpactien
Avatar de Ph11Ph11- 10/06/15 à 10:43:20

A condition que les modèles soient bien maitrisés, ainsi que la complexité de l'environnement, que les postulats soient corrects…

Avatar de Ph11 INpactien
Avatar de Ph11Ph11- 10/06/15 à 10:44:39

On appelle ça de l'endoctrinement.
 
Enfin, tant que ce n'est pas obligatoire…

Avatar de EMegamanu Abonné
Avatar de EMegamanuEMegamanu- 10/06/15 à 10:52:39

De ce que je viens de lire, le concept me plaît beaucoup mieux qu'un minecraft.

Avatar de Zyami Abonné
Avatar de ZyamiZyami- 10/06/15 à 10:54:13

ErGo_404 a écrit :

Excellent. Non seulement ça a l'air sympa à jouer, mais en plus ça inculque la culture de l'écologie aux joueurs. 
Espérons qu'ils arrivent à financer leur jeu.

Çà intègre un côté jeu de gestion  que j'aime beaucoup, concept vraiment sympa.

Avatar de anonyme_f168d692f50618cb9f3fd8cadce4e6bc INpactien

ErGo_404 a écrit :

Excellent. Non seulement ça a l'air sympa à jouer, mais en plus ça inculque la culture de l'écologie aux joueurs. 
Espérons qu'ils arrivent à financer leur jeu.

Pour la culture de l'écologie il faudra donc éviter de télécharger le jeu :transpi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 27