Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Apple pourrait revoir ses 30 % de marge sur les contenus vidéo et les publications

Une pression s'il-vous-plaît
Economie 2 min
Apple pourrait revoir ses 30 % de marge sur les contenus vidéo et les publications

Apple réfléchirait actuellement à revoir la sacro-sainte répartition des gains sur son App Store, pour certaines catégories de contenus. Une situation qui tient sans doute à une pression croissante des éditeurs et à une volonté d’assouplir les règles si nécessaire afin que certains produits puissent prendre leur envol.

Apple empoche (presque) toujours 30 % sur les achats

Apple a été la première entreprise à lancer une boutique d’applications intégrée dans son système mobile. L’App Store s’est rapidement manifesté par deux caractéristiques : le choix des applications disponibles, et la répartition des gains entre les développeurs et Apple elle-même. Tout ce qui transite par la boutique est ainsi découpé selon la règle des « 30/70 » : 30 % du prix va dans la poche d’Apple, les 70 % restants vont à l’éditeur du contenu.

Depuis, Apple s’est mise à vendre d’autres contenus, notamment des abonnements vidéo sur l’Apple TV, des publications (magazines, journaux, etc.), des livres, des achats intégrés (in-app) ou encore des abonnements divers. À chaque fois, la répartition est la même : 30 % pour Apple, le reste à l’éditeur. Si vous utilisez par exemple Word et Excel sur votre iPad et décidez que l’abonnement Office 365 vaut le coup, son achat direct depuis l’iPad transitera par l’App Store et accordera donc 30 % de sa valeur à Apple.

Des marges revues pour les médias et la presse ?

Mais selon le Financial Times, Apple pourrait revoir ce modèle dans plusieurs domaines. Les sociétés proposant des abonnements vidéo comme Netflix, HBO, Hulu et autres feraient ainsi pression sur Apple pour augmenter leurs marges. Time, The New York Times ou encore Conde Nast feraient de même de leur côté. Pour le Financial Times, le constat est simple : si Apple devait revoir sa politique, c’est toute l’économie des contenus en ligne qui s’en trouverait bonifiée, tout en prouvant aux régulateurs « que l’entreprise n’abuse pas de position de gardien de l’un des marchés numériques les plus lucratifs ».

Selon un article de Re/Code en avril toutefois, il n’y a pas réellement de politique claire pour l’ensemble des contenus transitant par l’Apple TV. Certains services bénéficieraient déjà d’un taux largement réduit de 15 % pour les caisses d’Apple, et les négociations se feraient au cas par cas. Le fait est que la firme de Cupertino n’aborde que très rarement ce genre d’informations et qu’il y a bien peu de chance qu’elle en vienne à aborder le sujet ce soir lors de la conférence d’ouverture de la WWDC (à 19h00).

Dans tous les cas, une négociation à la baisse signifierait pour Apple une attractivité supplémentaire pour ses plateformes de distribution. Un point important pour une entreprise qui espère sans doute concentrer un maximum de bouquets sur son Apple TV, alors même qu’une nouvelle version du petit boitier est annoncée par des rumeurs insistantes depuis plusieurs semaines (même si elles indiquent toutes maintenant qu’elle ne sera pas présentée ce soir).

21 commentaires
Avatar de Nikodym INpactien
Avatar de NikodymNikodym- 08/06/15 à 15:08:03

Je me demande comment justifient-ils encore les 30% de marges appliquées, sachant la mutualisation faite dû au nombre de contenu disponible.
Leurs marges grandissent à partir d'une taille critique, beaucoup plus vite que l'investissement dans la plateforme, mais les tarifs ne sont étonnement pas répercutés.

Édité par Nikodym le 08/06/2015 à 15:08
Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 08/06/15 à 15:14:12

La force de l'habitude et qu'ils ont besoin d'apple pour faire du chiffre.

Avatar de skan INpactien
Avatar de skanskan- 08/06/15 à 15:19:39

Tout comme Apple a imposé le 30%, si ça change pour Apple, ça changera chez tous les concurrents!

Avatar de Qruby Abonné
Avatar de QrubyQruby- 08/06/15 à 15:25:08

Nikodym a écrit :

Je me demande comment justifient-ils encore les 30% de marges appliquées, sachant la mutualisation faite dû au nombre de contenu disponible.
Leurs marges grandissent à partir d'une taille critique, beaucoup plus vite que l'investissement dans la plateforme, mais les tarifs ne sont étonnement pas répercutés.

Y'a quand même beaucoup de services avec la plateforme, notamment au niveau du déploiement des installs et mise à jours. Ensuite il y a la modération, et la valeur ajoutée de la facilité de paiement et sans doute plein de petits trucs qui mis bout à bout, peuvent justifier les 30%. Seulement, pour un contenu vidéo que t'achète en one-shot, c'est beaucoup plus discutable..

Avatar de zogG INpactien
Avatar de zogGzogG- 08/06/15 à 15:27:50

Faut voir comment ça marche actuellement chez les concurrents, là il est question d'un changement pour des contenus bien précis, et la grogne existe parce qu'il est impossible de passer outre le système d'Apple pour ces transactions. 
 
Sur Android ou WM, si les deezer & co peuvent utiliser leur propre système de paiement alors le changement du côté d'Apple n'aura aucun effet puisqu'il ne paie déjà rien.

Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

"Pourrait" ,"effet médiatique"...

Pendant ce temps là, mon salaire pourrait prendre 30 % le mois prochain .....mais cela ...hein ^^"

Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 08/06/15 à 15:34:04

Ils pourraient s'inspirer de ce qu'a tenté Steam avec les mods de la communauté, et prendre 75%? :transpi:

Avatar de Zyami Abonné
Avatar de ZyamiZyami- 08/06/15 à 15:43:11

Ami-Kuns a écrit :

La force de l'habitude et qu'ils ont besoin d'apple pour faire du chiffre.

C'est pas la force de l'habitude, c'est juste que pour un dev par exemple c'est bien plus rentable de vendre des app sur iOS que partout ailleurs réunis malgré les 30% et c'est principalement du au piratage sur les autres plateformes .

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 08/06/15 à 15:48:35

C'est bien ce que décrit la 2eme partie de ma phrase de façon simpliste.

Édité par Ami-Kuns le 08/06/2015 à 15:48
Avatar de Vengeur_Masqué INpactien
Avatar de Vengeur_MasquéVengeur_Masqué- 08/06/15 à 16:21:11

Zyami a écrit :

C'est pas la force de l'habitude, c'est juste que pour un dev par exemple c'est bien plus rentable de vendre des app sur iOS que partout ailleurs réunis malgré les 30% et c'est principalement du au piratage sur les autres plateformes .

IL m'as justement semblé que ça n'était plus vraiment le cas depuis cette année, mais que c'était plus rentable sur Android, bon avec leur 80% de pdm c'est le minimum quand meme...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3