Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Bouygues Telecom et Telefonica s'associent pour attirer les multinationales

Un mariage après quelques années de concubinage
Internet 3 min
Bouygues Telecom et Telefonica s'associent pour attirer les multinationales
Crédits : AndreyPopov/iStock/ThinkStock

Bouygues Telecom et le groupe télécom espagnol Telefonica annoncent le lancement de « Telefonica Global Solutions France ». Cette coentreprise doit aider les deux opérateurs à mieux répondre aux demandes des multinationales, même si les deux entreprises travaillaient déjà ensemble sur ce terrain.

Telefonica étend son réseau téléphonique pour multinationales à la France. Le groupe espagnol et Bouygues Telecom ont annoncé, ce mercredi, la création d'une coentreprise nommé Telefonica Global Solutions France. Cette nouvelle entreprise sera dédiée à la vente d'offres téléphoniques dédiées aux multinationales, avec ses propres équipes commerciales. Bien qu'étant le fruit de l'association des deux opérateurs, le nouvel ensemble sera piloté par l'espagnol.

Un accès au réseau français contre un réseau international

En échange de l'accès à son réseau mobile, Bouygues Telecom accède au réseau de Telefonica à l'étranger, qui s'étend à 170 pays, dont 40 pays via son propre réseau. « Telefonica a été notre partenaire stratégique depuis 2011, apportant une collaboration fructueuse dans tous les domaines » vante Richard Viel, Directeur général délégué des opérations commerciales de Bouygues Telecom, dans son communiqué.

Dans les faits, Telefonica Global Solutions vend toute une ribambelle de services aux multinationales, qui sont devenus des classiques. En plus de l'accès à des réseaux télécoms (téléphonie et Internet) fixes et mobiles, le groupe propose la gestion des appareils et des communications. Ce sont des services que la plupart des opérateurs vendent à leurs clients pros, qui demandent tout de même une forte coordination quand les clients sont sur plusieurs pays. C'est ce que cherchent les deux opérateurs en s'associant l'un à l'autre, au moins pour la partie commerciale.

L'officialisation d'un système déjà en place

En fait, cette coentreprise est avant tout l'officialisation d'un travail que menaient déjà Bouygues Telecom et Telefonica en commun. Pour s'en convaincre, il suffit d'écouter la directrice générale de la nouvelle entreprise, Anne Perrin, en mars 2014. « Les multinationales émettent des appels d'offres entre plusieurs pays, voire au niveau européen, ce qui est peut-être le plus courant. On a noué une alliance avec Telefonica pour savoir répondre à ces appels d'offres, et pour acquérir une vraie légitimité internationale auprès de nos clients » expliquait-elle à l'occasion d'une table ronde organisée par une organisation professionnelle, l'EBG. A l'époque, Anne Perrin était directrice des alliances stratégiques chez Bouygues Telecom.

La mise en commun des effectifs ne date pas non plus d'hier, mais de plus d'un an. « L'objet de notre dernier partenariat est de mettre en commun nos forces de façon plus intime, parce qu'on met en commun un certain nombre de comptes, de commerciaux, qui ne peuvent travailler réellement qu'ensemble. On n'a pas les mêmes manières de travailler, de faire nos tarifications, de construire nos propositions » explique Anne Perrin dans le même entretien, où elle pointe la complexité des appels d'offres qui peuvent être nationaux ou internationaux sur un volet ou un autre. La création de la coentreprise entérine donc ce partenariat, en le mettant sous le nom de Telefonica, plus vendeur pour les clients mondiaux que celui du groupe français.

18 commentaires
Avatar de carbier INpactien
Avatar de carbiercarbier- 03/06/15 à 10:22:54

Une association en attendant un rachat de BT par Telefonica ?

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 03/06/15 à 10:45:31

carbier a écrit :

Une association en attendant un rachat de BT par Telefonica ?

Ou plutôt une fusion, non?
 
Martin Bouygues y a plus d'intérêts, sachant que BT lui rpporte quand même pas mal.

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

En tout cas, Telephonica pénètre un peu plus le marché français. Pour l'instant, ça ne concerne que les très gros clients. A voir si le rapprochement se concrétise plus précisément dans l'avenir.

Avatar de Antwan Abonné
Avatar de AntwanAntwan- 03/06/15 à 11:15:56

Les photos d'illustration sont parfois savoureuses tellement elles sont incongrues quand on s'arrête deux secondes dessus.

Avatar de carbier INpactien
Avatar de carbiercarbier- 03/06/15 à 11:18:33

js2082 a écrit :

Ou plutôt une fusion, non?
 
Martin Bouygues y a plus d'intérêts, sachant que BT lui rpporte quand même pas mal.

Pour qu'il y ait fusion il faudrait que les 2 entités soient de taille identique

  • BT: 4 Milliards de CA et 11 millions de clients
  • Telefonica: 56 Milliards de CA et 250 millions de clients

La je verrais plutôt l'équivalent d'une OPE comme cela Martin deviendra un des principaux actionnaires de l'entité... M'enfin je dis ça mais je ne suis pas devin :transpi:

Dans tous les cas avec la fin programmée du roaming en Europe, et la volonté d'arriver à un marché unique, le temps va être à la consolidation dans le secteur des telecoms...

Avatar de wanou2 Abonné
Avatar de wanou2wanou2- 03/06/15 à 11:32:11

carbier a écrit :

Pour qu'il y ait fusion il faudrait que les 2 entités soient de taille identique

  • BT: 4 Milliards de CA et 11 millions de clients

  • Telefonica: 56 Milliards de CA et 250 millions de clients

    La je verrais plutôt l'équivalent d'une OPE comme cela Martin deviendra un des principaux actionnaires de l'entité... M'enfin je dis ça mais je ne suis pas devin :transpi:

    Dans tous les cas avec la fin programmée du roaming en Europe, et la volonté d'arriver à un marché unique, le temps va être à la consolidation dans le secteur des telecoms...

L'OPE est une fusion ;)

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 03/06/15 à 11:57:36

Une fusion n'est pas obligatoirement entre 2 entité de même taille.

Avatar de Silenus INpactien
Avatar de SilenusSilenus- 03/06/15 à 11:58:00

A lire la (ou une) definition http://fr.wikipedia.org/wiki/Offre_publique#OPE , ça ressemble plus à un rachat (prise de controle) qu'à une fusion.

Je me trompe peut être ?

Édité par Silenus le 03/06/2015 à 11:58
Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 03/06/15 à 12:00:43

Les 2 groupes d'actionnaires ne font plus qu'un.
Mais il y aura une réorganisation de la direction, pour supprimer des doublons inutiles.

Édité par Ami-Kuns le 03/06/2015 à 12:03
Avatar de carbier INpactien
Avatar de carbiercarbier- 03/06/15 à 12:12:31

Ami-Kuns a écrit :

Les 2 groupes d'actionnaires ne font plus qu'un.
Mais il y aura une réorganisation de la direction, pour supprimer des doublons inutiles.

Fusion de l'actionnariat /= fusion des entreprises

Dans le cas d'une OPE, BT serait assimilé par Telefonica.
Pour moi le terme "fusion" signifie création d'une nouvelle entité (style Telefonica-Bouygues)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2