Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

La CNIL va augmenter ses contrôles de 30 %

Demandez le programme
Droit 2 min
La CNIL va augmenter ses contrôles de 30 %

Après avoir effectué 414 contrôles en 2013 et 421 en 2014, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) annonce vouloir en mener cette année 550, dont près d’un tiers auront lieu en ligne. Ces inspections concerneront tout particulièrement les nouveaux dispositifs de paiement sans contact, le fichier national des permis de conduire, ou bien encore les objets connectés « bien-être et santé ».

La CNIL met cette année la barre bien plus haute, avec une prévision de contrôles supérieure de plus 30 % par rapport à 2014. Dans le détail, la gardienne des données personnelles se donne pour objectif de réaliser environ 350 vérifications sur place (concernant notamment des dispositifs de vidéosurveillance), sur audition ou sur pièces. 200 contrôles devraient en outre être menés à distance par les agents de l’autorité administrative, depuis que la loi Hamon sur la consommation les autorise à effectuer des contrôles directement sur Internet.

À titre de comparaison, il y a eu 58 contrôles en ligne au cours de l’année dernière (ce qui s’explique par le fait que ceux-ci n’ont commencé à être mis en œuvre qu’à partir du mois d’octobre), et donc 363 contrôles traditionnels. Et niveau sanctions ?  « Dans l’immense majorité des cas, la simple intervention de la CNIL se traduit par une mise en conformité de l’organisme », indiquait l’autorité dans son dernier rapport annuel. Les contrôles ont tout de même débouché en 2014 sur 62 mises en demeure.

La CNIL va mettre son nez dans le fichier national des permis de conduire

Si ces contrôles peuvent être décidés aussi bien en fonction de l’actualité que suite à des plaintes d’internautes – voire de son propre fait, la CNIL prévient qu’elle sera tout particulièrement vigilante s’agissant de certaines thématiques, telles que le paiement sans contact ou les objets connectés « bien-être et santé ». La gardienne des données personnelles va d’autre part inspecter les dispositifs de mesure de fréquentation des lieux publics (centres commerciaux, quartiers,...), qui « permettent via les connexions aux bornes mobiles et wifi une mesure fine du trafic de données personnelles ».

L’institution promet également d’aller mettre son nez dans le Fichier National des Permis de Conduire, à partir duquel le ministère de l’Intérieur enregistre toutes les décisions judiciaires (PV, etc.) ou administratives (retrait, suspension...) concernant les conducteurs français. « Les vérifications porteront en particulier sur la fiabilité et la mise à jour des données, leurs modalités d’accès et leur sécurisation. »

La CNIL s’intéressera enfin aux salariés, dans la mesure où elle contrôlera « le traitement de données personnelles dans le cadre de la gestion des risques psycho-sociaux (RPS) en entreprise », ainsi que la mise en œuvre, par une soixantaine de sociétés, de « Binding Corporate Rules ».

10 commentaires
Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 27/05/15 à 08:39:40

Google et Facebook tremblent déjà.:fumer:

Avatar de Northernlights Abonné
Avatar de NorthernlightsNorthernlights- 27/05/15 à 08:48:51

Ca reste tellement faible, vis a vis des quantités qu'il faudrait effectivement contrôler...

Mais bientôt le renseignement sera à même de mener cette tache ardue :)

Édité par Northernlights le 27/05/2015 à 08:49
Avatar de Skywa Abonné
Avatar de SkywaSkywa- 27/05/15 à 08:56:12

Contrôler c'est bien gentil mais si à chaque fois les fautifs s'en tirent avec un tape sur les doigts je doute que ça serve beaucoup.

Avatar de math67 INpactien
Avatar de math67math67- 27/05/15 à 08:56:21

Et avec quels moyens? C'est comme l'inspection du travail. Des missions, mais des moyens qui disparaissent.

Avatar de zempa INpactien
Avatar de zempazempa- 27/05/15 à 09:26:42

Est ce que la CNIL sert vraiment à quelque chose ?
Il ne s'agit pas de les dénigrer, bien au contraire. Plus que jamais, son rôle est essentiel.
 
Mais on ne peut que constater que son "pouvoir" a très peu d'incidence dans les questions de respect de la vie privée.
 
Donc je m'interroge sur son efficacité : est ce que la CNIL a vraiment un poids ?
 
Cela revient à évoquer la question des moyens comme il est fait mention dans les commentaires précédents.

Avatar de Watchwolf INpactien
Avatar de WatchwolfWatchwolf- 27/05/15 à 10:08:25

Je travail pour une entreprise qui propose des services de mises en conformité, formations, ...
Oui la CNIL sert à quelque chose. Il est vrai qu'elle fait peu de contrôle mais les entreprises bougent tout de même sans être contrôlées. La CNIL participe à la prise de conscience.

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 27/05/15 à 10:08:58

La CNIL va mettre son nez dans le fichier national des permis de conduire

BIG BROTHER !!!!

(ah non. La CNIL sont des gentils agents de l'état. Je confond avec Pôle emploi)

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 27/05/15 à 10:58:13

math67 a écrit :

Et avec quels moyens? C'est comme l'inspection du travail. Des missions, mais des moyens qui disparaissent.

Voilà, c'est là le problème. Et au final, on a le sentiment que la CNIL ne sert à rien, alors qu'à côté de toutes les autres commissions fantômes pour placer les potes, c'est une des rares à avoir une réelle utilité.

Avatar de gogo77 INpactien
Avatar de gogo77gogo77- 27/05/15 à 12:15:42

Ça fait combien 30% de plus de rien?

Édité par gogo77 le 27/05/2015 à 12:16
Avatar de thibooot INpactien
Avatar de thiboootthibooot- 27/05/15 à 16:53:53

Du coup on peut dire qu'on travaille dorénavant à 30% chez la CNIL ! :pastaper:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.