Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Hyperlapse : Microsoft propose aussi des applications pour créer des time-lapses stabilisés

Azure, Android, Windows Phone et Windows
Mobilité 2 min
Hyperlapse : Microsoft propose aussi des applications pour créer des time-lapses stabilisés

Enregistrer des vidéos est une chose, les rendre intéressantes en est une autre. Alors qu'Instagram propose depuis plusieurs mois une application Hyperlapse sur iOS afin de créer facilement des vidéos en time-lapse, c'est au tour de Microsoft de se lancer dans le bain avec, là encore, une application Hyperlapse, mais disponible sur d'autres plateformes.

Début août de l'année dernière, Microsoft Research dévoilait une vidéo de présentation pour un nouveau service en cours de développement : Hyperlapse, qui permet de créer très simplement des vidéos en time-lapse stabilisées. Quelques semaines plus tard, Hyperlapse remontait à la surface, mais sous la forme d'une application iOS développée par Instagram (qui appartient à Facebook). Elle propose le même service avec une prise en main des plus simples (voir cette actualité).

Microsoft propose aussi son application Hyperlapse, sur Android et Windows Phone

Près de neuf mois plus tard, Microsoft revient sur le sujet et propose elle aussi son application... Hyperlapse. Sur le papier, les similitudes entre la version d'Instagram et celle de la société de Redmond sont nombreuses, à commencer par le principe de fonctionnement : on capture une vidéo, puis le logiciel se charge de la stabiliser et de l'accélérer si vous le souhaitez (avec un rapport allant de 1x à 32x). Microsoft propose tout de même quelques fonctionnalités supplémentaires. On peut ainsi importer d'anciennes vidéos afin de les retravailler et accélérer une vidéo plusieurs fois à différentes vitesses, ce qui est plutôt pratique.

L'application Hyperlapse est d'ores et déjà disponible sur Windows Phone 8.1, mais sur un nombre limité de terminaux : les Lumia 435, 530, 532, 535, 630, 635, 636, 638, 640, 640 XL, 730, 735, 830, 930, 1520 ainsi que le HTC One M8. Une version bêta est également proposée sur Android, mais là encore sur une poignée de terminaux : Samsung Galaxy S5, S6, S6 Edge, Note 4 et Note Edge, Google Nexus 5, 6 et 9, HTC One M8 et M9, Sony Xperia Z3 et Z3 Compact, OnePlusOne, LG G3, Xiaomi Mi4 et Motorola Droid Turbo. 

Sur mobile, Hyperlapse est donc présent sur iOS en provenance d'Instagram, tandis que sur Android et Windows Phone Hyperlapse provient de chez Microsoft... il faudra voir si une « guerre » ne va pas exploser au tour du nom Hyperlapse, surtout si l'une des deux sociétés vient empiéter sur les plates-bandes de l'autre.

Hyperlapse de Microsoft : une application Windows et un service Azure

Notez que la firme de Redmond propose également des applications pour les ordinateurs : une preview pour Windows 7 et 8.x ainsi qu'une autre sous la forme d'un service Azure. Cette dernière est aussi en preview et gratuite pour le moment, mais limitée à des vidéos de 10 000 images durant cette phase de test.

16 commentaires
Avatar de Oliewan Abonné
Avatar de OliewanOliewan- 18/05/15 à 06:51:52

Et ça a l'air de marche plutôt pas mal sur mon 1520.

Avatar de Entoni_ INpactien
Avatar de Entoni_Entoni_- 18/05/15 à 07:06:15

Mais ça n'a rien à voir avec un timelapse ce truc, ou je me trompe ?

Là tu pars d'un fichier vidéo lourd pour arriver un fichier vidéo plus court, sauf que pour réaliser ce fichier vidéo t'as pompé ta batterie comme un cochon pour simplement faire une lecture en vitesse accélérée.

L'intérêt d'un timelapse ça reste quand même de pouvoir prendre des clichés sur une longue, très longue période et d'ensuite relire le tout en recollant les fichiers sachant que pour réaliser ça ton appareil n'a pas filmé durant tout le processus et surtout tu te retrouve pas avec 50 giga de fichier vidéo à traiter au bout de tes 4h de films.

Je vois pas bien le but, tu peux déjà faire un lecture en x2 sur VLC par exemple :mad2:

Avatar de Minikea INpactien
Avatar de MinikeaMinikea- 18/05/15 à 07:22:06

je suis d'accord dans le principe. c'est plus du montage vidéo spécialisé dans l'accélération que du vrai time-lapse. après c'est un poil plus complet que du

Entoni_ a écrit :

x2 sur VLC

.
pour du time-lapse sur Android, j'avais essayé framelapse qui est simple et pourtant assez complet dans le genre.

Édité par geekounet85 le 18/05/2015 à 07:24
Avatar de HarmattanBlow INpactien
Avatar de HarmattanBlowHarmattanBlow- 18/05/15 à 07:24:43

Entoni_ a écrit :

Là tu pars d'un fichier vidéo lourd pour arriver un fichier vidéo plus court, sauf que pour réaliser ce fichier vidéo t'as pompé ta batterie comme un cochon pour simplement faire une lecture en vitesse accélérée.

Non c'est plus compliqué que ça : si tu prends une vidéo en vue subjective et que tu captures simplement une image par seconde, tu vas te retrouver avec de fortes saccades d'une image à l'autre et un film qui te donnera envie de vomir. Sans parler de la main qui vient se superposer pendant une demi-seconde à tel endroit, et autres anomalies.

Leur techno reconstruit en fait des images qui donneront une vidéo fluide. C'est une forme d'interpolation sauf que c'est une interpolation qui prend en compte la géométrie de la scène d'une part et filtre les anomalies d'autre part.

Le papier de MS présenté au Siggraph

Édité par HarmattanBlow le 18/05/2015 à 07:26
Avatar de kikoo26 Abonné
Avatar de kikoo26kikoo26- 18/05/15 à 07:55:40

Entoni_ a écrit :

L'intérêt d'un timelapse ça reste quand même de pouvoir prendre des clichés sur une longue, très longue période et d'ensuite relire le tout en recollant les fichiers sachant que pour réaliser ça ton appareil n'a pas filmé durant tout le processus et surtout tu te retrouve pas avec 50 giga de fichier vidéo à traiter au bout de tes 4h de films.

Il y a une différence assez importante, dans le timelapse auquel tu penses, ton appareil photo est fixe, alors qu'avec Hyperlapse, le point de prise de vue est mobile.
La vidéo permet de d'avoir une bonne stabilisation en réutilisant les infos dans les images qui ne sont pas gardées dans le montage final.

Avatar de Vanilys Abonné
Avatar de VanilysVanilys- 18/05/15 à 07:56:11

Exit donc les Lumia de version x2x (dont mon 920)
Dommage...
On sent quand même que pour cette génération, de plus en plus d'applis ne peuvent tourner dessus (du fait en général du proc qui ne contient pas certains jeux d'instruction, ou de capteurs absents)

Édité par Vanilys le 18/05/2015 à 07:56
Avatar de Qruby Abonné
Avatar de QrubyQruby- 18/05/15 à 08:37:56

Vanilys a écrit :

Exit donc les Lumia de version x2x (dont mon 920)
Dommage...
On sent quand même que pour cette génération, de plus en plus d'applis ne peuvent tourner dessus (du fait en général du proc qui ne contient pas certains jeux d'instruction, ou de capteurs absents)

Surtout au niveau des applications photos/vidéos, ce qui est un poil embêtant pour le 1020 par exemple.

Avatar de anonyme_edadaecc91c3bb908a8e0ab43a984c71 INpactien

HarmattanBlow a écrit :

Non c'est plus compliqué que ça : si tu prends une vidéo en vue subjective et que tu captures simplement une image par seconde, tu vas te retrouver avec de fortes saccades d'une image à l'autre et un film qui te donnera envie de vomir. Sans parler de la main qui vient se superposer pendant une demi-seconde à tel endroit, et autres anomalies.

Oui enfin à une image par seconde, ce que j'ai fait avec un APN bas de gamme sur des grandes durées (3h) ça marche pas mal au final niveau fluidité. Après pour les mains, oiseaux... il fallait faire le tri à la main. Je ne sais pas s'il existe des logiciels qui font ça à partir d'images.

L'avantage à l'époque pour moi c'était la résolution/qualité, tu faisais un timelapse en 4K avec du matos à 80 €.

Avatar de Dez INpactien
Avatar de DezDez- 18/05/15 à 09:36:54

En réalité ça va bien plus loin que juste l'histoire de saccade.

Lorsque tu "bouges" avec ta source, si tu ne garde qu'une image toutes les X millisecondes, ton cadrage va bouger, ce qui va faire tressauter l'image.
La manière dont ça marche ici, c'est que leur soft va calculer la trajectoire que tu fais lorsque tu bouges avec ta caméra, et créer une trajectoire "fluide".
Cependant, sur cette trajectoire "fluide" il va manquer des bouts d'images (imagine une photo que tu décalles / tourne pour qu'elle corresponde à ce nouveau cadrage). Pour remplir ces trous, leur logiciel utilise les images intermédiaire pour reconstruire les parties manquantes.

D'un point de vue algo, c'est très fort ce qu'ils ont fait là. Et le rendu est assez unique et il n'y a pas d'équivalent à ma connaissance. (à moins de faire une prise de vue avec un matos ultra stabilisé mécaniquement, mais là on parle plus du tout des mêmes moyens... :D)

Avatar de HarmattanBlow INpactien
Avatar de HarmattanBlowHarmattanBlow- 18/05/15 à 09:44:09

Tourner.lapache a écrit :

Oui enfin à une image par seconde, ce que j'ai fait avec un APN bas de gamme sur des grandes durées (3h) ça marche pas mal au final niveau fluidité.

Mais ta caméra était fixe. Tu ne la portais pas sur le front en regardant un coup à gauche, un coup à droite, en levant les yeux au ciel après ça, en sautant ici, en dérapant là.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2