Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Threes disparaît temporairement du Play Store pour avoir utilisé le mot-clé « 2048 »

#LOL
Threes disparaît temporairement du Play Store pour avoir utilisé le mot-clé « 2048 »
Crédits : Steve Debenport/iStock

Le jeu Threes a disparu pendant quelques heures du Google Play Store. Selon son éditeur, la raison était simple : le terme « 2048 » avait été ajouté dans le champ des mots-clés pour les recherches. Une situation ubuesque, quand on sait que le principe du jeu 2048 provient justement de Threes.

Threes et sa multitude de clones

De très nombreux utilisateurs de smartphones se sont essayés à 2048, ou à l’une de ses multiples variantes. Le but du jeu est de combiner des cases contenant des multiples de 2, jusqu’à parvenir au fameux 2048, ou à perdre à cause d’un écran bloqué par un trop grand nombre de cases. Simple, le jeu est également addictif et permet de passer le temps très facilement en attendant son bus ou son métro.

Le principe derrière 2048 n’était cependant pas nouveau. Il est apparu avec un autre jeu, nommé Threes, qui lui était payant (1,99 euros, arrivé d'abord sur iOS). Le créateur de l'application 2048 la plus utilisée, Gabriele Cirulli, indiquait d’ailleurs lui-même dans un long billet comment s’était passée la gestation de son jeu, et pourquoi notamment il avait choisi d’en publier les sources. Il estimait en effet ne pas devoir capitaliser sur des idées qui n’étaient pas de lui. Il indiquait en outre n’avoir pris connaissance de Threes qu’après un certain temps.

L’immense succès de 2048 avait passablement agacé Asher Vollmer, créateur de Threes. Il s’était pourtant résigné, pouvant difficilement lutter contre un jeu gratuit et proposant pratiquement la même expérience ludique. Dans la nuit de mardi à mercredi, Vollmer s’est par contre cette fois réellement mis en colère : Google avait supprimé son jeu du Play Store, le rendant indisponible pour la plupart des utilisateurs qui souhaitaient se le procurer.

threesthreesthrees

Une situation ubuesque

Pourquoi supprimer le titre ? Parce que Threes pouvait être cherché à l’aide du terme « 2048 ». Un choix logique dans la mesure où une recherche sur le mot « threes » dans le Play Store conduit déjà à plusieurs variantes de 2048 dans la page des résultats. Une situation étrange si l’on pense que 2048 hérite du principe de jeu de Threes, et d’autant plus qu’on peut même trouver un jeu… réunissant Threes et 2048.

Le tweet d’Asher Vollmer a rapidement provoqué de nombreuses réactions indignées, qui ont sans doute aidé à la résolution rapide du problème. Threes est en effet revenu en ligne environ quatre heures plus tard, Vollmer précisant que Google avait probablement « reçu le message ». Une situation qui illustre en partie la manière dont les boutiques en ligne sont modérées, a priori pour l’App Store, a posteriori pour le Play Store.

Paternité du principe de jeu mise à part, on s’étonnera de cette modération tardive sur Threes. Comme l’a indiqué Vollmer à Engadget, l’action a été réalisée par un robot : « Sur Google Play, vous pouvez publier un jeu immédiatement, mais vous courrez le risque que Google le retire à tout moment ». Le problème n’est d’ailleurs pas pour lui le jeu 2048 : son copyright ne concerne que l’apparence globale, le nom et l’icône, des points sur lesquels le concurrent est assez éloigné. « Une concurrence saine » a d’ailleurs ajouté l’auteur.

53 commentaires
Avatar de L'eclaireur INpactien
Avatar de L'eclaireurL'eclaireur- 07/05/15 à 06:35:49

Se faire troller par un algorithme. Check.

Avatar de youri_1er INpactien
Avatar de youri_1eryouri_1er- 07/05/15 à 06:48:40

Cela illustre bien la difficulté actuelle des dev' à gagner leur vie sainement (sans pub a outrance et repiquage d'idées de partout) sur ces plateformes.
Seul les gros qui ont du poid sen sortent sans trop de fracas.

Avatar de Lyzz Abonné
Avatar de LyzzLyzz- 07/05/15 à 06:58:29

Ce qui est arrivé à ce développeur avec la reprise très similaire de son jeu n'est pas un cas isolé.
Il y a même des entreprises spécialisées dans la copie de jeux qu'on leur propose, qu'ils refusent puis qu'ils copient.
https://medium.com/ios-game-development/banketchapp-proof-that-ketchapp-steals-d...

Avatar de Athropos INpactien
Avatar de AthroposAthropos- 07/05/15 à 06:59:31

En même temps, espérer vendre un jeu réplicable en un week-end par une seule personne, fallait quand même pas trop rêver...

Avatar de Nikodym INpactien
Avatar de grayswandin INpactien
Avatar de grayswandingrayswandin- 07/05/15 à 07:05:53

C'est franchement dégueulasse pour les dev de Threes (c'est des frenchies non?)

La gratuité... ouais ouais.

Avatar de youri_1er INpactien
Avatar de youri_1eryouri_1er- 07/05/15 à 07:06:57

2 jour de taf gratos, c'est sur faut pas tenter de gagner de l'argent!
Aaprès tout dev' c'est pas un métier, c'est un loisir!

Avatar de jpaul Abonné
Avatar de jpauljpaul- 07/05/15 à 07:09:15

Athropos a écrit :

En même temps, espérer vendre un jeu réplicable en un week-end par une seule personne, fallait quand même pas trop rêver...

Penses ce que tu veux, mais ce n'est ni à Apple, ni à Google ni à leurs algorithmes de décider de si oui ou non tu as le droit de vivre de ton application.

Threes est quand même un jeu plutôt connu (il a même été dans un Humble Bundle), sans rapporter des cents et des milles, il rapporte peut être un petit salaire à son développeur, de quel droit peut-on couper les revenus du développeur en question sous prétexte d'un mot clé dans une description ?

Avatar de Athropos INpactien
Avatar de AthroposAthropos- 07/05/15 à 07:09:20

Désolé mais je ne comprends pas le sens de ton message.

Avatar de Athropos INpactien
Avatar de AthroposAthropos- 07/05/15 à 07:10:37

Je n'ai pas dit le contraire, je parlais de la colère initiale des développeurs de Threes à propos des clones de leur jeu.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6