Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Un policier condamné à 5 000 euros d’amende pour des propos racistes sur Facebook

Internet, cette zone de non droit...
Droit 2 min
Un policier condamné à 5 000 euros d’amende pour des propos racistes sur Facebook
Crédits : Joegend/iStock/Thinkstock

Alors que Manuel Valls a promis voilà plusieurs jours la création d’une nouvelle unité de lutte contre la haine sur Internet, un policier vient d’être condamné à 5 000 euros d’amende pour des messages discriminants tenus au travers d'une page Facebook.

Selon Le Progrès, le fonctionnaire de 43 ans était le créateur et l’administrateur de la page litigieuse, qui comptait près de 1 300 fans. « Après la décapitation d’un otage, revendiquée par des islamistes, en septembre 2014, les échanges ont pris une tournure sulfureuse, avec par exemple une photo de Marianne bâillonnée et cette légende : « non à l’islamisation de la France ». Ou encore cette formule : « un barbu – une balle », à côté d’une photo de terroriste » rapportent nos confrères.

Dénoncé par une collègue, le policier fut rapidement visé par une enquête interne, laquelle a conduit l’intéressé jusque devant le tribunal correctionnel de Lyon. Mardi, les juges l’ont reconnu coupable de provocation à la discrimination raciale et religieuse, un délit passible d’un an de prison et de 45 000 euros d’amende. Contrairement aux réquisitions du Parquet, qui avait demandé une peine de 8 mois de prison (dont 5 mois ferme), l’agent a « uniquement » écopé de 5 000 euros d’amende.

Le Parquet avait requis une peine de prison

Déjà connu de la justice pour des faits de violences selon l’AFP, le prévenu avait confié lors du procès avoir « été maladroit » mais réfutait tout « amalgame ». Le tribunal ayant décidé d’inscrire cette peine sur son casier judiciaire, il est fort probable que ceci ait de fortes implications sur la procédure disciplinaire toujours en cours.

Cet énième fait divers, s’il souligne une fois de plus qu’Internet n’est pas la zone de non-droit que certains aiment critiquer, permet surtout de rappeler que l’utilisation des réseaux sociaux par les policiers et gendarmes est scrutée d’assez près par le ministère de l’Intérieur (voir notre enquête). Des « guides de bonne conduite » sont en effet distribués aux agents, ces derniers étant par ailleurs expressément tenus depuis 2014 de respecter une certaine discrétion sur les « réseaux de communication électronique sociaux ». 

675 commentaires
Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 01/05/15 à 07:24:21

le prévenu avait confié lors du procès avoir « été maladroit » mais réfutait tout « amalgame »

Cette bonne blague !
Déjà connu pour des faits de violence.... "Un barbu, une balle"....

Quand va-t-on se décider à nettoyer la police et les militaires de la bande de débiles profonds qui la gangrènent ?
Passible de 45.000 euros + 1 an de trou et le mec n'ecope que de 5.000 euros ?
Les flics se doivent d'être exemplaires s'ils veulent qu'on les respecte, eux et la loi qu'ils sont censés faire respecter... Ca mériterait du sursis + une radiation d'office, sans chômage, rien : dehors et ciao !!!! Et evidemment bien plus que 5.000 euros, ca ca aurait été un signal fort de la volonté de nettoyer un peu les comicos.

Quant aux "guides de bonne conduite", cette bonne blague : les mecs sont censés nous faire respecter la loi, et "nul n'est censé ignorer la loi" : encore moins les flics !!!!

Édité par Drepanocytose le 01/05/2015 à 07:25
Avatar de kras INpactien
Avatar de kraskras- 01/05/15 à 07:26:21
Édité par Vincent_H le 13/05/2015 à 15:43
Avatar de kras INpactien
Avatar de kraskras- 01/05/15 à 07:27:18
Édité par Vincent_H le 13/05/2015 à 15:43
Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 01/05/15 à 07:31:01

kras a écrit :

A côté d'une photo d'un terroriste !
Libre à toi de défendre les terroristes, mais un terroriste = une balle, me va très bien.

Je ne défend pas les terroristes. Je défends LA LOI.
Et dans un état de droit, même les terroristes on les juge, et on ne les tue pas. La peine de mort n'existe plus ici, au cas où tu l'aurais oublié.
Respecte un peu les lois fondamentales (genre on juge avant de condamner, même la pire des crapules a droit à une défense, etc.) toi même avant de vouloir châtier en mode moyenageux ceux qui ne la respectent pas.

Édité par Drepanocytose le 01/05/2015 à 07:31
Avatar de okeN INpactien
Avatar de okeNokeN- 01/05/15 à 07:33:37

Ce serait bien d'avoir une définition clair de ce qui est ou pas un message raciste... Là j'ai l'impression qu'il se fait condamner parce-que ce qu'il dit n'est pas 100% politiquement correct.

Avatar de anonyme_2834baae3911bac0d4943caa40d0fd8c INpactien

D'où l'amalgame, barbus musulmans = terroristes. 

Bref, je vois vraiment pas où on peut défendre ce type... et cela n'est guère étonnant que la violence de ses propos ne soient que le reflet de la violence de cet homme. Toi aussi, tu sembles un homme violent.

T'es un terroriste dès que tu incites à la violence. Vous êtes ce que vous critiquez !

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 01/05/15 à 07:36:38

okeN a écrit :

Ce serait bien d'avoir une définition clair de ce qui est ou pas un message raciste... Là j'ai l'impression qu'il se fait condamner parce-que ce qu'il dit n'est pas 100% politiquement correct.

Déjà connu pour des faits de violence : le mec a un passif. C'est pris en compte dans un jugement.
En plus c'est un flic : circonstance aggravante.
Et c'est pas certain que ce soit juste le côté "raciste" qui ait été pris en compte, là le mec appelle au meurtre avec sa balle. La "haine", ce n'est pas que le racisme.

Le climat est déjà suffisamment délétère pour qu'on laisse de tels énergumènes dans la police, sans quoi ca va vite tourner à une forme de guerre civile...

Édité par Drepanocytose le 01/05/2015 à 07:37
Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 01/05/15 à 07:41:54

okeN a écrit :

Ce serait bien d'avoir une définition clair de ce qui est ou pas un message raciste... Là j'ai l'impression qu'il se fait condamner parce-que ce qu'il dit n'est pas 100% politiquement correct.

C'est dans l'air du temps : la police de la pensée n'est pas loin.

Avatar de Zyami Abonné
Avatar de ZyamiZyami- 01/05/15 à 07:43:00

kras a écrit :

C'est dingue, maintenant on est condamné pour racisme quand on dénonce les islamistes ou l'islamisation.

Çà s’appelle de la provoc, exemple la une de Valeurs actuelles  :http://imgur.com/yPJ6Es1, c'est condamnable d'après nos lois.
 Par contre, si c'est un policier, ce n'est pas un militaire, il n'a aucun devoir de réserve à ma connaissance.

Après moi aussi je peux vous faire des amalgames à la con, c'est très populaire en ce moment surtout le premier mai pour ceux qui habite près de la place des place des Pyramides, et accessoirement, c'est aussi la fête du muguet, du travail, du printemps et l’anniversaire de ma môman ;)

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 01/05/15 à 07:43:20

tmtisfree a écrit :

C'est dans l'air du temps : la police de la pensée n'est pas loin.

Exact, c'est un policier qui dit là ce qu'on doit faire ou pas avec la justice. C'est bien la police de la pensée.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 68