Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Microsoft perd de l'argent sur les ventes de Windows Phone

Les yeux plein d'espoir tournés vers Windows 10
Economie 3 min
Microsoft perd de l'argent sur les ventes de Windows Phone

Le rachat de la division mobile de Nokia par Microsoft coute de l’argent à la firme de Redmond. En dépit d’une augmentation des ventes et d’une visibilité plus importante en Europe, la société perd ainsi 0,12 dollar par smartphone vendu, à cause notamment de coûts supérieurs au chiffre d’affaires. À la clé, l’éventualité d’une dévaluation d'actifs et d’une répercussion sur ses résultats.

Une perte de 0,12 dollar par smartphone vendu

Microsoft a fait parvenir la semaine dernière un important document à la SEC (Securities and Exchange Commission) pour l’avertir de problèmes potentiels. L’entreprise y expose des données très factuelles : sur son dernier trimestre, les ventes de smartphones ont rapporté 1,4 milliard de dollars, soit 4 millions de dollars de moins que les coûts engendrés par cette activité. Une différence qui ne tient même pas compte des frais de recherche et développement, appliqués ensuite. Actuellement, Microsoft perd 0,12 dollar par appareil vendu.

Il faut bien séparer ici les smartphones vendus directement par Microsoft de ceux des partenaires, auxquels l’éditeur ne fournit que le système d’exploitation. Il possède sa propre division matérielle, héritée de Nokia et achetée pour 5,46 milliards de dollars d’une part, auxquels s’ajoutent 4,51 autres milliards d'actifs intangibles. Une addition salée qui cause aujourd’hui un vrai problème à l’entreprise : la valeur de cette division mobile n’est plus à la hauteur de celle versée pour l’acquisition.

Des objectifs qui n'ont pas été atteints

Le ton employé par Microsoft n’est guère optimiste. La société avoue qu’elle n’a pas atteint ses objectifs pour le dernier trimestre fiscal, ni en termes de ventes, ni en chiffre d’affaires. En outre, les marges obtenues étaient plus faibles que prévues.

Et pourtant, la stratégie de Microsoft semble logique. De gros travaux sont en cours sur Windows 10 et il est clair que de nouveaux smartphones sont en préparation. En attendant, la société se concentre sur les segments de l’entrée et du milieu de gamme, avec des modèles allant globalement de 50 à 200 euros nus. Des produits qui ont donc davantage de chances d’être vendus, surtout dans les marchés émergents. D’un autre côté, aucun modèle haut de gamme n’a été mis en vente depuis le Lumia 930, ce type d’appareil permettant plus facilement de réaliser des marges plus confortables.

Dévaluer les actifs hérités de Nokia

De fait, Microsoft compte bien réduire encore ses coûts, sans toutefois préciser les méthodes qui seront utilisées. On ne peut pas exclure une éventuelle nouvelle vague de licenciements, malgré les coupes déjà franches de l’année dernière. Mais elle envisage également une forte dévaluation d’actifs, ce qui aurait un impact majeur sur de prochains résultats financiers. La valeur attribuée initialement aux activités de Nokia était en fait un mélange de plusieurs critères, prenant notamment en compte les perspectives de ventes, celles-là même que Microsoft n’est finalement plus certaine d’atteindre.

En cas de dévaluation des actifs, l’opération aboutira à une valeur plus réaliste de la division mobile, au prix cependant d’une répercussion lourde sur les prochains résultats. Les conséquences peuvent être sensibles sur le cours de l’action, même s’il ne s’agit que d’un rééquilibrage comptable. La dévaluation ne change rien en effet à la réserve de cash ni à l’EBITDA (Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization).

La réponse ne devrait dans tous les cas plus tarder, Microsoft effectuant habituellement ce type de calcul au début du mois de mai.

142 commentaires
Avatar de Oliewan Abonné
Avatar de OliewanOliewan- 28/04/15 à 12:08:50

Peu de surprise ici. MS ne propose à la vente que des appareils d'entrée et milieu de gamme, donc des machines "raisonnées" mais pas de haut de gamme qui font rêver. De plus les derniers sortis (les 640) ont une architecture assez bancale, qui les rend chers pour ce qu'ils sont. Enfin MS met en avant ses outils logiciels sur les autres plateformes avant de les rendre disponibles sur Windows Phone. Quand on rajoute le manque d'attractivité des développeurs et le manque d'applis...

Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

0,12 dollar ,cela ne me semble pas bcp au final ...après à voir avec le nombre d'unités vendu.

Ils n'atteignent pas leur objectif mais le marché est tout de même intéressé par ce wp 8/10.

Mais bon, cela est bien d'avoir autre chose que de l'appareil sous "android" ou Apple avec leur ios...

Avatar de sniperdc INpactien
Avatar de sniperdcsniperdc- 28/04/15 à 12:09:20

Il faut que MS donne a ses produits une image de marque populaire.
L'appel du pied aux développeurs est fait les bénéfices se verront après la sortie de Windows X

Avatar de anonyme_1bf5134079a271df707c7f40edc86fdb INpactien

Ya du boulot pour Windows (phone) 10...

Avatar de Obelixator INpactien
Avatar de ObelixatorObelixator- 28/04/15 à 12:11:04

Les yeux plein d'espoirs tournés vers Windows 10 les royalties d'Android, et les yeux pleins de crainte tournés versInterDigital
:cap:
:transpi:

Édité par Obelixator le 28/04/2015 à 12:12
Avatar de atomusk INpactien
Avatar de atomuskatomusk- 28/04/15 à 12:12:59

Oui, enfin à partir du moment où tu ne gagnes pas d'argent en vendant un mobile .... :transpi: 

regarde combien Apple "gagne" par mobile :transpi:

Avatar de Cara62 Abonné
Avatar de Cara62Cara62- 28/04/15 à 12:13:42

il y aucun Haut de Gamme pour leurs smartphones ? Genre les 10xx etc?

Avatar de yeagermach1 INpactien
Avatar de yeagermach1yeagermach1- 28/04/15 à 12:20:18

Si la serie des 900 correspond au HdG, les 1000 aussi. Les 1500, c'est les phabletes.

Avatar de zeebiXx INpactien
Avatar de zeebiXxzeebiXx- 28/04/15 à 12:22:48

Cara62 a écrit :

il y aucun Haut de Gamme pour leurs smartphones ? Genre les 10xx etc?

Pas de haut de gamme récent, on va dire que les actuel hauts de gammes WP sont les Lumia 930 et 1520, qui sont déjà plus très jeunes. depuis c'est des bas ou milieu de gamme qui sortent régulièrement.

Mais à défaut de profit immédiat, ce serait cool que WP se fasse une place plus importante sur le marché, même si je ressent pas spécialement de manque pour mon utilisation, c'est le principal reproche fait au système...

J’espère que W10 boostera tout ça...

Avatar de lataupe INpactien
Avatar de lataupelataupe- 28/04/15 à 12:24:24

L'information est importante : Cela signifie  que cet écosystème n'est pas fiable , surtout pour les entreprises  !
On a vu Microsoft laissé tomber le marché des PDA en laissant sur le carreau tous les fournisseurs de solution qui avaient élaborer des produits métiers avec ces produits !
 ça ne risque pas d'arriver avec Android car même si Google jetait l'éponge , il serait encore possible de maintenir le code pendant de longues années et la transition vers un acteur plus fiable serait plus souple (formats documentés , ouverts etc ...)
Bref , on est absolument pas à l'abris d'un abandon complet par Microsoft si ils arrivent à trouver un marché plus rémunérateur . 
Sauf à se faire plaisir en tant que particulier, pour ceux qui ont des affinités avec Krosoft, c'est un choix très risqué pour un parc d'entreprise qui souhaiterait y coller des applis métiers.  Tant qu'à faire de exotisme , le choix FireFox OS  et HTML5 a plus de pérennité !
 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 15