Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Apple : des résultats trimestriels qui illustrent sa dépendance à l'iPhone

Qui se vend comme des petits pains
Economie 3 min
Apple : des résultats trimestriels qui illustrent sa dépendance à l'iPhone

Apple vient d'enregistrer son meilleur deuxième trimestre, une période souvent creuse après les fêtes de fin d'année. Avec un chiffre d’affaires de 58 milliards de dollars, la firme dépasse les estimations des analystes, avec une hausse des ventes dans presque tous les domaines. Ces chiffres consacrent plus que jamais la prévalence de l'iPhone et son influence cruciale dans les résultats d'Apple.

Le bénéfice fait un bond de 33 % sur un an

Apple a toutes les raisons de se réjouir de ce début d’année 2015, tant les résultats des deux premiers trimestres financiers sont bons. Avec un chiffre d’affaires de 58 milliards de dollars, la firme ne brise pas ses précédents records, mais il s’agit d’un deuxième trimestre, habituellement creux car subissant le contrecoup des fêtes de fin d’année. Il y a trois mois, le chiffre était ainsi de 74,6 milliards de dollars, mais de 45,6 milliards « seulement » lors de l'exercice précédent. La progression est donc de 27 % environ sur un an. Le bénéfice fait encore mieux avec environ 33 % de progression sur un an, pour atteindre 13,6 milliards de dollars.

Ces nouveaux résultats montrent également que la proportion des ventes hors des États-Unis augmente à chaque trimestre. Il y a un an, elle était ainsi de 66 %, contre 69 % aujourd’hui. Et l’Europe a perdu sa deuxième place dans les scores de ventes (derrière les États-Unis), au profit de la Chine. Les trois marchés ont eu respectivement des chiffres d’affaires de 21,3 milliards, 16,8 milliards et 12,2 milliards de dollars. En fait, la Chine fait même mieux que les États-Unis sur les ventes d’iPhone.

apple evolution ca trimestres fiscaux

Les iPhone culminent, l'iPad est en berne et les Mac se réveillent

Et Apple a de quoi se réjouir de ces dernières. 61,17 millions d’unités ont trouvé preneur durant ce trimestre (allant du 31 décembre 2014 au 31 mars). C’est évidemment moins que les 74,47 millions du trimestre précédent, mais nettement plus que les 43,72 millions de l’année dernière. L’entreprise se permet même de battre le score réalisé au premier trimestre 2014 (51 millions). En tout, la progression est de 40 % sur un an, un des chiffres les plus marquants de ces résultats.

Les ventes d’iPad sont également marquantes, mais pour d’autres raisons. Les tablettes d’Apple se vendent moins, la chute étant de 23 % en un an, avec 12,62 millions d’unités écoulées, contre 16,35 millions auparavant. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette évolution, notamment un renouvellement moindre du fait d’une plus grande longévité (on balade moins un iPad qu’un iPhone), un manque d’évolution dans la gamme (surtout le Mini) ou encore de plus grands écrans sur les iPhone, qui atténuent le besoin d’une tablette.

Du coup, les Mac en profitent pour faire mieux que les iPad. Les ventes ont progressé de 10 % en un an, passant de 4,14 millions à 4,56 millions d’unités vendues. Le chiffre d’affaires généré est ainsi de 5,6 milliards de dollars, contre 5,4 milliards pour la tablette.

Pour le reste, Apple ne ventile pas vraiment les résultats par produit. De fait, la catégorie Services a réalisé un chiffre d’affaires de 4,99 milliards de dollars, contre 4,57 milliards l’année dernière. On trouve dans les services l’ensemble des Stores, les assurances Apple Care ainsi que les commissions sur Apple Pay.

Ces nouveaux résultats montrent plus que jamais que la firme de Cupertino reste très dépendante de ses ventes d’iPhone, qui représentent sur ce trimestre 69 % du chiffre d’affaires. Viennent ensuite les Mac avec 10 %, les iPad et services avec 9 % chacun, puis la catégorie « Autres » avec 3 %, cette dernière englobant les iPod, accessoires et l’Apple TV.

111 commentaires
Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 28/04/15 à 08:27:29

En gros un concurrent sort un téléphone qui massacre l'Iphone et bye bye Apple?

Commentaire volontairement exagéré

Édité par FunnyD le 28/04/2015 à 08:27
Avatar de AltreX Abonné
Avatar de AltreXAltreX- 28/04/15 à 08:28:10

Ils ont quoi de mieux ? ils sont plus chers que les autres ?
je comprends pas :reflechis:

Édité par AltreX le 28/04/2015 à 08:29
Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

La petite chute d'iphone est elle dû aux galasy s6 et s6 edge ?

Après ,y a pas mal de concurrence sur les smartphones avec les chinois en plus .

J'aimerai connaitre le CA du marketing pour voir le ratio avec les ventes.

Ils vont surement réagir.

Avatar de Mac_Aravan INpactien
Avatar de Mac_AravanMac_Aravan- 28/04/15 à 08:30:16

Tiens les tablettes n'en finissent pas de mourir. Dire qu'on avait prévu qu'elles remplacent les PC a la maison...

Avatar de atomusk INpactien
Avatar de atomuskatomusk- 28/04/15 à 08:32:03

Je pense que la baisse c'est ce qu'on appelle "apres blackFriday/Noel" :transpi:
Quand on regarde le graph, c'est cyclique, T1 est toujours meilleur.

Avatar de Séphi INpactien
Avatar de SéphiSéphi- 28/04/15 à 08:32:57

C'était à prévoir, une fois la hype passée les gens se sont bien rendus compte que, ça ne remplace pas un PC.
D'autant plus que ça leur a été vendu comme une alternative alors qu'en fait, madame Michu s'est retrouvée bien bête lorsqu'elle a remarqué que non, elle n'avait pas TOUTES ses applis qu'elle avait avant sur son Windows XP.
Bref, oui les tablettes c'est cool, oui ça peut être utile, mais non ça ne remplacera jamais un bon PC.

Édité par Séphi le 28/04/2015 à 08:33
Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

Oui :chinois:
Le côté services progressent pas mal aussi.

Avatar de carbier INpactien
Avatar de carbiercarbier- 28/04/15 à 08:34:37

FunnyD a écrit :

En gros un concurrent sort un téléphone qui massacre l'Iphone et bye bye Apple?

Commentaire volontairement exagéré

Plus qu'un concurrent cela pourrait aussi être un effet de mode qui passe ou un renouvellement dans les forfaits de téléphonie mobile.

A priori aux US, ce sont encore des prix incluant forfaits et téléphone qui sont pratiqués: aussi le prix astronomique des iPhones est dilué dans la facture mensuelle.

Contrairement à Windows pour les PC, iOS n'est pas un monopole au niveau des OS de smartphones. Ce qui fait la force d'Apple c'est la conjugaison du nombre d'iPhone vendus mais aussi de son prix haut...
Or peut être qu'un jour certains consommateurs s'apercevront que payer un smartphone 800€ c'est un tantinet cher.

Avatar de frodon18 Abonné
Avatar de frodon18frodon18- 28/04/15 à 08:38:46

carbier a écrit :

Or peut être qu'un jour certains consommateurs s'apercevront que payer un smartphone 800€ c'est un tantinet cher.

S'ils ne s'en sont pas rendu compte jusqu'à présent je me demande bien quand ils s'en rendront compte... Et qu'est ce qui provoquera cette soudaine prise de conscience...

Avatar de youri_1er INpactien
Avatar de youri_1eryouri_1er- 28/04/15 à 08:39:13

Pour moi c'est plus le fait que les iPhones ont maintenant un format proche de celui de ses concurrent qui les rend moins différents et donc moins attractif pour un certain nombre de clients.
Il faut avouer que sur son format précédent l'iPhone était sans concurrence alors que sur l'actuel il y a du monde.
Les galaxy S6 et S6edge ne sont que des modelés parmi tan d'autre.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 12