Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Amazon : des recettes en hausse de 15 %, mais 57 millions de dollars de pertes

Et 40 000 embauches en un an
Economie 3 min
Amazon : des recettes en hausse de 15 %, mais 57 millions de dollars de pertes

Amazon, a révélé cette nuit ses résultats pour le premier trimestre de 2015. Le géant de l'e-commerce affiche des ventes en nette hausse par rapport à l'an passé, mais cela ne lui permet toujours pas de dégager un bénéfice net, notamment à cause des variations du cours du dollar.

Dollar maudit, services bénis

Mais quand s'arrêtera la croissance d'Amazon ? Au vu des derniers résultats financiers présentés par la société, il est légitime de se poser la question. Une fois de plus, le géant américain du commerce électronique affiche une solide progression de son chiffre d'affaires sur un an. Au premier trimestre 2015, ses revenus se sont en effet élevés à 22,72 milliards de dollars, contre 19,74 milliards sur la même période 12 mois plus tôt, soit une hausse de 15 %. Les ventes de produits ont compté pour 17,08 milliards de dollars sur ce trimestre, en hausse de 8,8 % sur un an, tandis que les services ont progressé de près de 40 % à 5,633 milliards.

Si la performance mérite d'être saluée, elle aurait pu être encore un brin meilleure si la hausse du dollar n'était pas venue jouer les troubles fêtes. Amazon estime en effet que celle-ci a eu un impact plutôt néfaste sur ses résultats, puisqu'à taux de change constant, la hausse aurait pu être de 22 % sur un an, ce qui représente un manque à gagner de 1,37 milliard de dollars. Conséquence indirecte de cette hausse, Amazon affiche de nouveau quelques pertes. Celles-ci restent néanmoins assez contenues, puisqu'elles ne sont que de 57 millions de dollars. Une paille par rapport aux revenus générés sur ce trimestre. 

La masse salariale s'accroit, les coûts nets de livraison diminuent peu à peu

Pour pouvoir alimenter sa croissance, Amazon recrute à tour de bras. Selon le dernier pointage effectué le 31 mars 2015, le géant américain emploie 165 000 personnes à temps plein ou à temps partiel, mais sans compter ni les prestataires, ni les intérimaires. C'est 10 900 de plus qu'au dernier trimestre, et 40 400 de plus qu'il y a un an. En l'espace de 12 mois, Amazon a donc fait grossir de près d'un tiers ses effectifs, et rien ne semble montrer que cette courbe s'infléchira à court terme.

Autre point historiquement délicat pour Amazon : ses coûts de livraison. Ceux-ci ont bien souvent grevé les bénéfices de la société, mais petit à petit, elle parvient à en minimiser les effets. Sur ce trimestre par exemple, l'entreprise a dû débourser 2,3 milliards de dollars pour faire parvenir ses produits à ses clients.

Ces derniers ont pour leur part versé 1,3 milliard de dollars pour participer aux frais, laissant une ardoise de 1 milliard au cybermarchand, ce qui représente 4,8 % de son chiffre d'affaires. Il y a un an, les coûts nets liés aux livraisons représentaient 5,2 % du CA, et cette valeur baisse à chaque trimestre depuis un an.

L'Amérique du Nord reste son principal marché

Amazon est certes très présent à l'international, mais le cyber marchand est toujours très dépendant de son marché d'origine : l'Amérique du Nord. En comptabilisant les revenus sur 12 mois glissants (qui s'élèvent à près de 92 milliards de dollars) la société explique que 58 % du total provient uniquement de ses ventes de produits sur ce continent, soit environ 53,4 milliards de dollars. L'international pèse quant à lui pour seulement 36 % des revenus, avec un cumul de 33,4 milliards de dollars. Les 6 % restants (5,2 milliards de dollars) sont attribués aux Amazon Web Services, à cheval entre toutes ces zones géographiques.

Les marchés financiers ont très bien accueilli ces résultats, et gratifient l'action de l'entreprise d'une hausse de 7,2 % avant l'ouverture de Wall Street. Cela valorise Amazon à un peu plus de 194 milliards de dollars, soit un peu moins du triple des 69 milliards que pèse eBay.

57 commentaires
Avatar de AxelDG INpactien
Avatar de AxelDGAxelDG- 24/04/15 à 10:12:21

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Quand je vois comment ils sont capables de réexpédier le même colis sans aucune enquête avant même le retour du colis précédent, ça ne m'étonne qu'à moitié.

Un collègue a moi s'est retrouvé avec 2 disques durs SSD identiques pour le prix d'un juste parce qu'ils avaient livré le colis dans la boite postale de ma boîte au lieu de passer par l'accueil.
Évidemment aucune enquête n'a été ouverte.

Alors bien sûr, j'imagine que si un client s'amuse à faire ça toutes les semaines ça va finir par se voir... mais si chaque client le fait une fois... et je compte pas les vraies erreurs de livraison...

C'est cool pour les clients, le SAV est on ne peut plus efficace mais je me demande comment c'est géré derrière.

Édité par AxelDG le 24/04/2015 à 10:16
Avatar de CoooolRaoul INpactien
Avatar de CoooolRaoulCoooolRaoul- 24/04/15 à 10:22:37

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

fix pour le titre de l'article:
s/des revenus/un chiffre d'affaires/
 

Avatar de Ellierys INpactien
Avatar de EllierysEllierys- 24/04/15 à 10:28:48

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

"Chiffre d'affaires" est trop long pour que je puisse le faire passer.

C'est corrigé avec un synonyme plus proche :)

Avatar de clacbec Abonné
Avatar de clacbecclacbec- 24/04/15 à 10:29:04

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

C'est surtout que c'est le genre de niveau de service attendu par un américain, c'est sur que pour nous français ça nous fait un choc

Avatar de Kazer2.0 Abonné
Avatar de Kazer2.0Kazer2.0- 24/04/15 à 10:31:14

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ça c'est parce que tu as de la chance, moi un colis livré chez mon voisin, Amazon a directement envoyé le même colis en remplacement le temps que l'enquête de la poste se termine et quand j'ai appris où avait été le premier colis, j'ai du renvoyer avec une étiquette de retour pour pas me refaire facturer.

Des fois ils vérifient quand même un peu ^^

Avatar de iodir INpactien
Avatar de iodiriodir- 24/04/15 à 10:37:00

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

57 millions de pertes, mon oeil. Moi je dis, optimisation fiscale.

Avatar de Zyami INpactien
Avatar de ZyamiZyami- 24/04/15 à 10:38:31

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Chaque année ça me choque, Amazon vend sans bénéfice chaque année depuis des lustres, tue les commercens concurrents et personne ne dit rien.
 

Édité par Zyami le 24/04/2015 à 10:38
Avatar de Ellierys INpactien
Avatar de EllierysEllierys- 24/04/15 à 10:42:14

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

En fait c'est un poil plus compliqué que ça.
Les règles comptables internationales font que les entreprises doivent inclure dans leurs comptes le montant des rémunérations qu'ils offrent à leurs employés sous la forme d'actions. Ainsi, si tu distribues l'équivalent de 200 millions de dollars d'actions à tes cadres, tu indiques avoir dépensé 200 millions de dollars, alors qu'ils ne sont jamais sortis de tes caisses. J'avais tenté d'expliquer çay'a trois mois avec les résultats de Twitter, mais c'est un peu long et je ne peux pas spécialement me permettre de le réexpliquer en détail à chaque actu sur des trimestriels

Sur le plan "opérationnel" Amazon est par contre bénéficiaire (à hauteur de 250 millions de dollars environ sur ce trimestre)

Édité par Ellierys le 24/04/2015 à 10:44
Avatar de Zyami INpactien
Avatar de ZyamiZyami- 24/04/15 à 10:50:13

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ellierys a écrit :

En fait c'est un poil plus compliqué que ça.
Les règles comptables internationales font que les entreprises doivent inclure dans leurs comptes le montant des rémunérations qu'ils offrent à leurs employés sous la forme d'actions. Ainsi, si tu distribues l'équivalent de 200 millions de dollars d'actions à tes cadres, tu indiques avoir dépensé 200 millions de dollars, alors qu'ils ne sont jamais sortis de tes caisses. J'avais tenté d'expliquer çay'a trois mois avec les résultats de Twitter, mais c'est un peu long et je ne peux pas spécialement me permettre de le réexpliquer en détail à chaque actu sur des trimestriels

Sur le plan "opérationnel" Amazon est par contre bénéficiaire (à hauteur de 250 millions de dollars environ sur ce trimestre)

Ok, c'est pas de l'argent provisionné mais des actions à venir. Finalement ça profite à l'augmentation de capital, indirectement à l'entreprise. je suis  comptable de formation et j'avoue qu'il est facile de s'y perdre.

Avatar de anonyme_29e9d17fa770163b07bf6119766536aa INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Vu comment ils maîtrisent l'optimisation fiscale, la croissance d'Amazon est tout sauf une surprise...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6