Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Toujours en déficit et en perte de vitesse, AMD ferme SeaMicro

Radeoff
Economie 3 min
Toujours en déficit et en perte de vitesse, AMD ferme SeaMicro
Crédits : treasurephoto/iStock

AMD vient de révéler ses résultats pour le premier trimestre 2015. Comme souvent, la firme de Sunnyvale a annoncé d'assez lourdes pertes, accompagnées par un chiffre d'affaires en net recul, juste au-dessus de la barre du milliard de dollars. Plus surprenant, elle confirme son retrait du marché des serveurs haute densité.

L'histoire se répète à chaque trimestre ou presque : AMD continue de perdre de l'argent. Au dernier trimestre, l'hémorragie est moins importante qu'il y a trois mois, mais la situation de l'entreprise californienne reste préoccupante même si ses réserves de liquidités demeurent constantes... pendant que sa dette augmente.

Des ventes en baisse, encore et encore

Entre janvier et mars 2015, AMD a réalisé un chiffre d'affaires de tout juste 1,03 milliard de dollars, en baisse de 17 % par rapport au trimestre précédent, mais surtout de 26 % par rapport à la même période l'an passé où la société avait franchi la barre des 1,4 milliard de dollars.

Cette baisse se traduit également par d'importantes pertes nettes : 180 millions de dollars rien que sur ce trimestre. C'est neuf fois plus que les 20 millions de dollars affichés un an plus tôt à la même période, mais aussi deux fois moins que les 364 millions du trimestre précédent. AMD Justifie une partie de ses pertes par une charge exceptionnelle de 75 millions de dollars, suite à la dévaluation de ses investissements dans SeaMicro. 

L'autre facteur à prendre en compte est une baisse de 2 points de la marge brute, qui passe à 32 % (contre 60,5 % pour Intel). Celle-ci est principalement due à une diminution des revenus issus de la vente de puces pour consoles de jeu et à un « mix » de ventes un peu moins favorable qu'auparavant. 

Ce n'est que le début, d'accord, d'accord

Pour limiter les dégâts, AMD a décidé de resserrer son activité autour de deux pôles : d'un côté Computing and Graphics, qui se focalise sur les processeurs et puces graphiques pour PC et de l'autre Enterprise, Embedded and Semi-Custom qui concerne tout ce qui touche aux puces pour serveurs, le monde de l'embarqué et les consoles.

Par conséquent, la société a décidé de stopper totalement, et avec effet immédiat, les activités de SeaMicro, sa filiale spécialisée dans les serveurs « à haute densité ». Pour rappel, AMD avait fait l'acquisition de cette entreprise il y a trois ans, pour la coquette somme de 334 millions de dollars.

SeaMicro

Le deuxième trimestre ne s'annonce pas mieux

Pour le prochain trimestre, la firme de Sunnyvale n'est pas très optimiste et table sur une baisse de 0 à 6 % de son chiffre d'affaires, ce qui pourrait se traduire par des revenus inférieurs à un milliard de dollars sur trois mois, une première pour AMD depuis le rachat d'ATI en 2006.

Sur l'ensemble de l'année, la société ne se risque même pas à donner la moindre estimation de ses revenus, préférant expliquer que ses réserves de cash se maintiendront dans une fourchette comprise entre 600 millions et un milliard de dollars. Actuellement, elles sont d'environ 906 millions de dollars, contre 1,04 milliard 3 mois plus tôt. Sur la même période, la dette d'AMD a gonflé de 56 millions de dollars et atteint désormais 2,27 milliards de dollars, avec un taux d'intérêt moyen supérieur à 7 %. 

Les marchés financiers n'ont pas vraiment apprécié la nouvelle et sanctionnent lourdement l'action d'AMD qui connait une baisse de 11,1 % avant l'ouverture du NASDAQ, alors qu'elle avait pris 6,3 % suite aux annonces des résultats d'Intel. Cela valorise l'entreprise californienne à moins de 2 milliards de dollars, ce qui plus que jamais, la rend vulnérable à une tentative de rachat.

66 commentaires
Avatar de Mimoza Abonné
Avatar de MimozaMimoza- 17/04/15 à 12:38:13

Intel ne les laissera pas couler … sinon ils vont se bouffer des procès anti-trust a tous les coin de rue et risquer un démantèlement.
Un peu comme Microsoft et Apple :rool:

Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 17/04/15 à 12:46:51

 
Radeoff

:bravo:

 
Cela valorise l'entreprise californienne à moins de 2 milliards de
dollars, ce qui plus que jamais, la rend vulnérable à une tentative de
rachat.

Qui aurait un intêret à racherter AMD?
Sur x86, AMD accuse un retard certain sur Intel, à tel point qu'on n'image mal un acteur se lancer dans l'aventure  s'il parvenait à s'emparer de la licence de production x86 que détient d'AMD.
Sur la partie GPU, c'est moins morose, mais nVidia a tapé fort avec Maxwell et bénéficie d'une meilleure image de marque. Et AMD n'a jamais réussi à séduire le monde mobile. Peut êtres des fabricants de SoC?
 
Enfin il n'est même pas possible de racheter pour piller les "fabs" vu que les produits sont gravés par Global Foundries depuis la scission.

 

 
 
 

Avatar de trekker92 INpactien
Avatar de trekker92trekker92- 17/04/15 à 12:50:12

désolé, préfere amd que wintel :s

Avatar de sniperdc INpactien
Avatar de sniperdcsniperdc- 17/04/15 à 12:51:14

Mais que faire pour AMD ?

Leurs GPU sont bien, leurs CPU sont pas mal et leurs récente arrivée dans le monde du SSD est appréciée.

Je suis plus fanboy du couple Intel + nVidia mais au bureau c'est du Full AMD que j'utilise.

Leur manquerait-il un flagship sur le CPU ?

Leur communication est-elle bonne ?

Manquerait-il un partenaire solide pour leurs développement.

Deverait-il faire de la propagande sur le net avec une web serie à la "nVidia Garage" vantant un PC ultime gamer.
 
Les APU pour les consoles de SONY et de Microsoft leurs sauvent la mise.
 

Avatar de Paraplegix Abonné
Avatar de ParaplegixParaplegix- 17/04/15 à 12:51:22

Après c'est que des rumeur, mais Samsung pourrait avoir quelques intérêts a acheter AMD.

Sinon j'attend de voir ce que AMD va donner au niveau de ces prochains produit qui devrait paraitre cette année( GPU et CPU).

Avatar de athlon64 INpactien
Avatar de athlon64athlon64- 17/04/15 à 12:55:10

sniperdc a écrit :

Leur manquerait-il un flagship sur le CPU ?

Ca fai pas mal de temps qu'ils ont arrêté le HDG niveau CPU, c'est bien dommage, Intel se retrouve tout seul.

Pour les GPU, les problèmes de drivers continuent de leur coller a la peau, et c'est difficile de s'en défaire (qui a dit Microsoft et IE).

Niveau GPU, ils sont plutot bons (meme très), mais niveau CPU, ca chie dans la colle, impossible de monter un PC HDG en Full AMD :craint:

Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 17/04/15 à 12:58:58

Faut voir, moi je continue à penser et la pratique me le prouve qu'un FX8350 suffit largement pour tout, même le jeu, aujourd'hui !

Et pourtant je joue en 4K !

A voir si les jeux DX12 vont faire revenir AMD dans la course...

Sinon, attendons de voir les nouveau GPU (d'ici cet été) et les nouveaux CPU (prévus pour 2016, il serait temps vu qu'on a rien eu en CPU Desktop depuis 2 ans !) avant de tuer AMD.

Le problème est surtout dans la tête des gens que chez AMD !

Perso, je leur resterai fidèle jusqu'au bout !

Édité par Edtech le 17/04/2015 à 12:59
Avatar de Ellierys INpactien
Avatar de EllierysEllierys- 17/04/15 à 12:59:11

Les brevets.

Avatar de linkin623 INpactien
Avatar de linkin623linkin623- 17/04/15 à 13:01:17

DX12 peut sauver la branche Graphics si, en parallèle, le nouveau procédé est maitrisé niveau gravure.

Mais pour la partie CPU, là je vois pas de salut surtout niveau "CPU desktop". Ptre dans les SoC, mais j'y crois pas trop.

Avatar de athlon64 INpactien
Avatar de athlon64athlon64- 17/04/15 à 13:07:09

Edtech a écrit :

Faut voir, moi je continue à penser et la pratique me le prouve qu'un FX8350 suffit largement pour tout, même le jeu, aujourd'hui !

Et pourtant je joue en 4K !

A voir si les jeux DX12 vont faire revenir AMD dans la course...

Sinon, attendons de voir les nouveau GPU (d'ici cet été) et les nouveaux CPU (prévus pour 2016, il serait temps vu qu'on a rien eu en CPU Desktop depuis 2 ans !) avant de tuer AMD.

Le problème est surtout dans la tête des gens que chez AMD !

Perso, je leur resterai fidèle jusqu'au bout !

Je vais voir quand je changerai, leurs CPU semblent suffire pour jouer. Je leur ai fait une petite entorse sur la partie CPU :sm: mais jamais pour le GPU :D

Y a peut etre aussi la différence prix peu élevée, les gens se tournent dans ce cas chez Intel.

J'attends de voir les CPU, en espérant qu'ils refassent du HDG, qui restent la vitrine technologique quand meme

linkin623 a écrit :

DX12 peut sauver la branche Graphics si, en parallèle, le nouveau procédé est maitrisé niveau gravure.

Mais pour la partie CPU, là je vois pas de salut surtout niveau "CPU desktop". Ptre dans les SoC, mais j'y crois pas trop.

:craint: ah non, me fais pas désesperer de les voir revenir.

Les SoC et APU c'est bien quand t'as pas besoin de CG, mais dans le cas contraire, je m'en fiche un peu d'avoir un chipset graphique assez puissant intégré. Ils se plantent peut etre sur ca

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7