Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Google ARC : les applications Android se promènent dans Chrome

Tout du moins certaines d'entre elles
Logiciel 5 min
Google ARC : les applications Android se promènent dans Chrome

Google a publié récemment une nouvelle version d’ARC, son « App Runtime for Chrome ». Même s’il manque encore de nombreux éléments, il n’est pas impossible que l’ensemble du parc applicatif d’Android puisse un jour fonctionner dans le navigateur, au prix de quelques changements dans le code.

Le début du support des API Google Services

App Runtime for Chrome est un projet lancé officiellement en septembre dernier. Il devait initialement permettre aux applications Android de fonctionner dans Chrome OS, mais certains développeurs n’avaient cependant pas tardé à modifier le projet pour qu’il supporte Chrome. En outre, même s’il était basé sur NaCl (Native Client) et permettait donc en théorie aux applications d’obtenir des performances presque natives, de nombreuses API étaient absentes, notamment celles des Google Services. D’autre part, ARC se sert de la machine virtuelle Dalvik (Android 4.4) pour lancer les applications et non pas ART (Android Runtime) apparu avec Lollipop (voir cette actualité).

La nouvelle mouture du projet ajoute officiellement le support de Chrome et propose six de ces API : OAuth2, Google Cloud Messaging, Google+ sign-in, Maps, Location et Ads. Comme le signale Ars Technica, c’est évidemment très loin de représenter l’ensemble des fonctionnalités, mais cet ajout débloque la situation pour une partie des applications. D’après nos confrères, certaines d’entre elles, à l’instar de Twitter, fonctionnent désormais sans problème, tandis que beaucoup d’autres ne peuvent pas être lancées ou plantent. 

Pas de fonctionnement des applications sans changements spécifiques

Il ne suffit pas en tout cas pour un développeur de prendre son application et de la lancer dans Chrome via ARC. Son fonctionnement réclame des changements dans le code, en activant spécifiquement le support de la version spéciale des Google Services et en ajoutant des références aux métadonnées du Runtime. Google propose toutefois ARC Welder, dont la mission est justement de convertir un fichier APK classique pour y opérer les changements nécessaires de manière automatisée.

Il ne suffit donc pas d'ouvrir n'importe quelle fiche d'application sur le Play Store pour la lancer via Welder. Il faut récupérer les fichiers APK et faire ses tests manuellement. Il existe plusieurs méthodes pour récupérer ces fichiers, mais l'APK Downloader d'Evozi est sans le doute le plus simple : il suffit de lui indiquer le lien de l'application dans le Play Store de Google pour qu'il en récupère le fichier. De là, on peut alors lancer Welder depuis les applications Chrome et se laisser guider par l'assistant.

ARC WelderARC WelderARC WelderARC Welder

Même si certaines applications ne sont pas adaptées, Google recommande de toujours sélectionner l'orientation « Landscape » (paysage) et « Tablet » dans la rubrique Form Factor. D’après nos tests, le comportement de Welder peut se révéler capricieux. Il a ainsi bien voulu fonctionner sur une installation Windows 8.1, mais pas sur une autre, sans causer non plus de difficultés sur un Mac sous Yosemite. Du côté des applications, les résultats sont très variables et Twitter, Instagram, WhatsApp ou encore Telegram se sont par exemple lancées sans faire d’histoires. D'autres par contre, notamment Firefox et Facebook, ont planté au démarrage, affichant simplement un écran et une icône blanche.

Dans le cas des applications fonctionnelles par contre, aucun problème particulier n'était à recenser. Sachez cependant que Welder ne permettra pas de garder l'état de plusieurs applications en même temps. Si vous lancez par exemple Instagram et que vous comptez vous en resservir, il ne faudra ouvrir aucun autre APK. Dans le cas contraire, le dossier créé est supprimé par la nouvelle application. Il n'est pas impossible cependant qu'une prochaine évolution d'ARC Welder sache garder plusieurs profils d'applications.

ARC WelderARC Welder
Twitter fonctionne, mais pas Firefox

Mais même si le projet nécessite encore beaucoup de travail, ne serait-ce que pour supporter le reste des API des Google Services, on peut aisément entrevoir le débouché final. Les développeurs pourraient ainsi faire fonctionner leurs applications Android n’importe où, puisque Chrome se retrouve sous Windows, OS X, Linux et bien entendu Chrome OS.

Vers des applications universelles à la Google ?

Pour l’instant, le projet est clairement destiné aux développeurs. Mais Google pourrait très bien dans l’avenir pousser vers une stratégie « d’applications universelles » qui lui permettrait alors de tenir peu ou prou le même discours que Microsoft : un seul code pour toutes les plateformes. Car si une application Android pouvait fonctionner de manière quasi-transparente sous Chrome, elle pourrait alors être utilisée partout ou presque.

Mais la route sera probablement encore longue, car il y aura de sérieuses barrières à abattre. D’une part, il faut que l’ensemble des API des Google Services soient proposées afin que toutes les applications puissent fonctionner correctement. D’autre part, et surtout, il faut que le fait de lancer une telle application dans un navigateur ait un intérêt. Prévue pour un écran de smartphone ou de tablette, il n’est pas certain en effet que son interface se prête à la fenêtre d’un navigateur, même si le cadre s’en adapte automatiquement. En outre, même si une partie des ordinateurs est vendue aujourd’hui avec des écrans tactiles, beaucoup s’utilisent au clavier et à la souris, ce qui nécessite des adaptations dans l’ergonomie, comme l’a appris douloureusement Microsoft avec Windows 8.

63 commentaires
Avatar de zefling Abonné
Avatar de zeflingzefling- 08/04/15 à 06:37:43

Marrant, j'ai voulu tester Chrome dans Chrome et ça n'a pas fonctionné.

En tout cas, je pourrais peut-être enfin utiliser certains de mes jeux Android.

Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 08/04/15 à 06:56:07

Je ne suis pas sûr que l'arc Welder sache interpréter les lib linux que contiennent les applis qui utilisent le NDK. C'est peut être déjà une première piste pour expliquer le nombre d'applis qui plantent misérablement au démarrage.
 

Avatar de Oliewan Abonné
Avatar de OliewanOliewan- 08/04/15 à 07:15:24

Cool je vais pouvoir utiliser gmail dans chrome.
*Oh Wait*

Avatar de SuperNiko INpactien
Avatar de SuperNikoSuperNiko- 08/04/15 à 07:18:18

Moi, je trouve ça génial... Enfin, quand ça va fonctionner, ce sera génial...

Avatar de Soltek INpactien
Avatar de SoltekSoltek- 08/04/15 à 07:20:17

Ça évitera d'installer BlueStacks pour jouer à tel ou tel jeu sur PC :yes:

Avatar de roswell51 Abonné
Avatar de roswell51roswell51- 08/04/15 à 07:20:40

Ce serait pas mal à la Amazon (je ne sais pas si ça existe encore) de pouvoir tester les app directement dans le store.

Avatar de Tiebor INpactien
Avatar de TieborTiebor- 08/04/15 à 07:37:26

ça va être utile pour les tablettes sous windows! :troll:

Avatar de jinge INpactien
Avatar de jingejinge- 08/04/15 à 07:43:56

Petit cheval de troie :)
Dommage que MS ne joue pas le même jeu plus sérieusement de son coté avec mono...

Avatar de canti INpactien
Avatar de canticanti- 08/04/15 à 07:49:02

oui, c'est probable que le problème vienne des fonction NDK, ils auront potentiellement à trafiquer  une nouvelle cible de compilation "Chrome" dans leurs NDK ..

Mais c'est définitivement interessant comme idée, à voir si ils vont pousser fort ces nouvelles possibilité, et si les utilisateurs sont réceptifs ...

Par contre, çà risque de devenir un nouveau vecteur de faille de sécu dans chrome, ce qui n'est pas forcement idéal :oops:

Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 08/04/15 à 08:21:33

A priori ces applis sont bien sandboxées, elles n'ont pas accès au reste du navigateur. Par contre je ne vois pas trop l'intérêt pour Chrome sur PC, à part faire le cadeau à Microsoft de la compatibilité avec toutes les applis Android.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7