Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Déclarations d’intérêts : un téléservice pour davantage d’Open Data

La vie d'ADEL
Internet 2 min
Déclarations d’intérêts : un téléservice pour davantage d’Open Data

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) vient de mettre en ligne un téléservice destiné aux nombreux élus ou personnalités devant désormais procéder à une déclaration d’intérêts ou d’activités. Ce nouvel outil est également censé faciliter la rediffusion de ces informations dans un format aisément réexploitable, mais pas avant l'année prochaine.

Un téléservice complémentaire aux formulaires papier

C’est au travers d’un décret publié au début du mois que le gouvernement a officiellement autorisé les personnalités visées par les lois sur la transparence de 2013 à transmettre leurs déclarations à la HATVP « par l'intermédiaire d'un téléservice ». Ce nouvel outil, qui est simplement mis à la disposition des individus concernés (les déclarations par voie postale restent possibles), a été inauguré hier par l’institution.

Répondant au nom d’ADEL, ce téléservice devrait faciliter la saisie des nombreuses informations que sont censés fournir les ministres et secrétaires d’État, les parlementaires, les membres des autorités administratives indépendantes (Hadopi, CNIL, CSA...), les conseillers régionaux, les membres de cabinets ministériels, etc. dans les deux mois qui suivent leur entrée en fonctions. Les nouveaux conseillers départementaux élus ce week-end seront à cet égard tout particulièrement concernés par ce nouveau dispositif (auquel on peut accéder depuis cette page).

La HATVP veut prendre le virage de l'Open Data en 2016

La Haute autorité avait jusqu’ici repris les formulaires papier hérités de la précédente commission pour la transparence. Ce sont ces fameux documents qui furent remplis au stylo il y maintenant près d’un an par la plupart des députés et sénateurs, laissant ainsi place à de très nombreux gribouillis et autres ratures en série... Au-delà de l’image qu’avaient donné bon nombre d’élus, cet épisode avait également fait parler de lui car il avait contraint l’association Regards Citoyens (aidée de la société civile) à saisir à nouveau toutes les informations contenues dans ces formulaires scannés puis publiés en PDF. L’intérêt ? Pouvoir les réexploiter au travers de tableaux ou de graphiques, à l’aide de moteurs de recherche, etc.

adel hatvp
Les déclarants doivent préalablement créer un compte - Crédits : HATVP

Sauf que la mise en place de ce nouveau téléservice ne sera pas synonyme de diffusion de données dans un format libre et entièrement ouvert... Tout du moins dans l’immédiat. Contactée, la HATVP nous explique qu’il s’agira tout d’abord de publier des PDF de « meilleure qualité » – sous-entendu plus facilement exploitables par des ordinateurs. Une « transition » vers une publication de données brutes, en Open Data, est cependant envisagée par l’institution pour 2016.

La raison de ce délai ? « Nous voulons prendre le temps de bien faire » nous assure-t-on. Et pour cause, ce nouveau téléservice n’a pas seulement vocation à recueillir les déclarations de personnalités publiques, il faut aussi que les informations déposées soient vérifiées et anonymisées (pour certaines d’entre elles uniquement). 

4 commentaires
Avatar de 2show7 INpactien
Avatar de 2show72show7- 31/03/15 à 06:43:13

Nous savons tout de vous numéro 6, mais pourquoi avez-vous démissionné ?:transpi:

Édité par 2show7 le 31/03/2015 à 06:43
Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 31/03/15 à 08:27:52

Mouais...

Un an pour faire quelques fichiers odt et les mettre en ligne, j'appelle ça se foutre de la gueule du monde sévère...
:censored:

Avatar de Virolo INpactien
Avatar de ViroloVirolo- 31/03/15 à 08:59:27

2show7 a écrit :

Nous savons tout de vous numéro 6, mais pourquoi avez-vous démissionné ?:transpi:

Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre.

Avatar de 2show7 INpactien
Avatar de 2show72show7- 31/03/15 à 17:49:05

Virolo a écrit :

Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre.

De toute façon une suite de lettres, c'est comme les chiffres, on classe ça par ordre (alphabétique ou numérique). Dans Devoirs, il y a déjà une limite à la liberté tout dépend du degré. La liberté totale est utopique

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.