Konami tente de clarifier la situation avec Hideo Kojima

« Il s'est caché dans un carton, depuis tout le monde le cherche »
Konami tente de clarifier la situation avec Hideo Kojima

Les différends entre Konami et Hideo Kojima, le créateur de la franchise Metal Gear, continuent de faire couler beaucoup d'encre. Jusqu'ici, Konami a surtout tenté d'étouffer l'affaire, mais hier l'éditeur a pris la parole sur Twitter afin de donner sa version des évènements, et celle-ci peine à convaincre les fans de la série.

Rarement une restructuration au sein d'un éditeur de jeux vidéo aura fait autant parler d'elle. Konami, l'éditeur de la saga Metal Gear, fait l'objet depuis plusieurs semaines de nombreuses rumeurs, sur lesquelles l'entreprise semble vouloir laisser volontairement planer le doute. Le principal point d'ombre concerne l'avenir d'Hideo Kojima et de son studio au sein de l'entreprise, qui tous deux semblent particulièrement menacés. 

Kojima gardé sous silence

Suite à la dernière restructuration de l'entreprise, Hideo Kojima semble avoir conservé son poste d'Executive Content Officer, qu'il occupe depuis juillet 2014. Mais tout laisse à penser qu'il est sur le départ. Son nom a été retiré de la jaquette de ses jeux, tout comme du nom du studio qu'il dirige, qui s'appelle désormais Konami Los Angeles, plutôt que Kojima Productions.

Pire encore, certaines rumeurs se font entendre concernant les conditions de travail au sein du studio. Depuis une semaine, les employés n'auraient plus qu'un accès limité à Internet et à leurs emails, ce qui semble plutôt étrange. Sur les réseaux sociaux enfin, Konami a également fait disparaitre le nom de Kojima de tous ses comptes. L'intéressé n'a d'ailleurs pas pipé mot depuis bientôt une semaine sur Twitter, ce qui n'est absolument pas dans ses habitudes. Konami a par ailleurs confirmé qu'à partir de maintenant, Hideo Kojima sera beaucoup moins disponible pour les médias.

Konami temporise

Devant l'inquiétude des fans, Konami a finalement décidé de prendre la parole publiquement, par le biais de quelques tweets en japonais, que nos confrères de Kotaku ont pu traduire. L'éditeur ne s'est par contre pas risqué à lancer des déclarations fracassantes, l'ambiance semble plutôt au « damage-control ». 

On y apprend ainsi que Kojima est toujours employé par Konami à l'heure actuelle, tout comme l'ensemble de l'équipe de développement de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain. Au sujet du changement de nom, l'éditeur se contente par contre de botter en touche en expliquant qu'à l'occasion de la restructation, « d'autres filiales ont également changé de nom » et qu'il ne doit rien y avoir d'étonnant à cela. Quant aux comptes sur les réseaux sociaux, la société affirme que si leur nom a changé, l'équipe communautaire, elle, reste la même.

Dans une entrevue accordée au magazine nippon Gamespark, un représentant de Konami a également été interrogé sur des points plus sensibles, et les réponses de l'éditeur sont pour le moins surprenantes. La société a tout d'abord refusé de faire le moindre commentaire au sujet du contrat la liant avec le créateur de la saga Metal Gear, avant d'assurer une fois encore qu'il est toujours « un employé de Konami ». 

Au sujet des changements dans les conditions de travail des employés, l'éditeur n'a pas formellement démenti la rumeur, confirmant qu'il « y a bien eu des changements suite à la restructuration », ce afin que « les employés puissent se concentrer exclusivement sur le développement ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !