Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Sony a failli abandonner la marque Bloodborne

Et il s'en est fallu de peu
Sony a failli abandonner la marque Bloodborne
Crédits : NA/Photos.com/Thinkstock

Hier, à la veille du lancement de Bloodborne, Sony s'est fait une petite frayeur. Le géant nippon avait en effet reçu une notification de la part de l'United States Patent and Trademark Office (USPTO) expliquant qu'il ne disposait plus des droits sur la marque « Bloodborne ».

Il suffit parfois d'un tout petit incident pour semer la panique avant le lancement d'un jeu et Sony vient de s'en apercevoir juste au moment de commercialiser son dernier blockbuster : Bloodborne. Si le titre a été unanimement acclamé par les critiques (voir notre revue de presse), l'éditeur a dû rattraper en coulisses une petite erreur sur le fil qui aurait pu lui coûter cher.

Le 19 août dernier, l'USPTO envoyait un courrier à Sony, expliquant que l'éditeur devait justifier de l'utilisation de la marque « Bloodborne », qu'il avait déposé quelques mois plus tôt. La procédure est tout à fait standard, et permet aux autorités américaines de s'assurer que le géant nippon n'a pas déposé une marque sans avoir l'intention de l'utiliser à plus ou moins court terme. Problème, la notification a été envoyée à une ancienne employée de Sony, qui a quitté l'entreprise en 2014, et elle est donc probablement restée lettre morte.

Faute de réponse, l'USPTO a donc déroulé la suite de sa procédure et a notifié l'entreprise de l'abandon de ses droits sur la marque le 23 mars dernier, à la veille donc du lancement mondial de Bloodborne. Fort heureusement pour lui, l'éditeur a pu réagir cette fois-ci  et tout remettre en ordre, juste à temps pour le lancement. 

Il est à noter que cela n'est pas la première fois que Sony rencontre ce genre de soucis, puisque le 16 février dernier, la même mésaventure est arrivée au sujet de la marque « The Last Guardian », déposée en août 2012. Là encore les choses étaient rapidement rentrées dans l'ordre et Sony avait pu alors obtenir une quatrième extension de six mois de ses droits sur la marque, sur un maximum autorisé de cinq extensions. Il faudrait donc voir à ne pas trop traîner avant de faire quelque chose de cette marque, sans quoi l'USPTO risque de voir rouge.

14 commentaires
Avatar de 46 75 63 6b 20 6f 66 66 INpactien
Avatar de 46 75 63 6b 20 6f 66 6646 75 63 6b 20 6f 66 66- 25/03/15 à 13:42:41

Leur sang n'a fait qu'un tour.

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 25/03/15 à 13:45:43

:mdr:
:mdr::mdr:

Je sens poindre le jour où Sony oubliera de payer sa redevance pour la marque Sony et perdra son utilisation au profit de Séga.

Et Séga de conclure d'un petit et vengeur  "Séga, c'est plus fort que toi" .
:devil:
:devil::devil:

Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

ou c'est de la comme pour faire parler du nom du jeu ....

Avatar de HarmattanBlow INpactien
Avatar de HarmattanBlowHarmattanBlow- 25/03/15 à 13:59:52

Hier, à la veille du lancement de Bloodborne, Sony s'est fait une petite frayeur. Le géant nippon avait en effet reçu une notification de la part de l'United States Patent and Trademark Office (USPTO) expliquant qu'il ne disposait plus des droits sur la marque « Bloodborne ».

J'imagine la tronche des employés de Sony ! :mdr: :transpi:

Avatar de Lochnar Abonné
Avatar de LochnarLochnar- 25/03/15 à 14:00:02

Les listes de diffusions en mail de contacts, il n'y a que ça de vrais !

Avatar de HarmattanBlow INpactien
Avatar de HarmattanBlowHarmattanBlow- 25/03/15 à 14:00:34

Papa Panda a écrit :

ou c'est de la comme pour faire parler du nom du jeu ....

Ce serait prendre d'énormes risques pour un très petit bénéfice vu la com' dont ils disposent déjà.

Avatar de after_burner INpactien
Avatar de after_burnerafter_burner- 25/03/15 à 14:00:48

Papa Panda a écrit :

ou c'est de la comme pour faire parler du nom du jeu ....

Plutôt risquée comme stratégie marketing. :transpi:

Avatar de SimZeSun INpactien
Avatar de SimZeSunSimZeSun- 25/03/15 à 14:31:04

J'avais encore jamais vu cette faute. :bravo:

Avatar de anonyme_e9710b9f0da191d87895c18d8068aae9 INpactien

after_burner a écrit :

Plutôt risquée comme stratégie marketing. :transpi:

HarmattanBlow a écrit :

Ce serait prendre d'énormes risques pour un très petit bénéfice vu la com' dont ils disposent déjà.

Le ministère de la culture avait bien oublié de renouveler le sien lui, et regardez on en parle encore (du ministère, pas de l'oubli) :D

Édité par Crillus le 25/03/2015 à 14:39
Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

Ouais :transpi:

impossible de ré éditer.
Et, la phrase fait bizarre en bouche en plus .:mdr:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2