Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Nintendo détaille sa stratégie sur le mobile et mise sur le rassemblement

Iwata-san, ceci n'est pas un smartphone
Nintendo détaille sa stratégie sur le mobile et mise sur le rassemblement

Suite à l'annonce du partenariat entre DeNA et Nintendo sur le développement de jeux sur mobiles, de nombreux points restent en suspens, notamment le modèle économique retenu. Dans une entrevue, Satoru Iwata, le PDG de Nintendo a tenté de répondre à certaines interrogations.

Après avoir longtemps voulu se tenir à l'écart du marché des jeux sur mobiles, Nintendo semble avoir radicalement changé de cap en décidant de s'allier avec DeNA, l'un des ténors de ce secteur. La manœuvre a surpris de nombreux observateurs, mais elle a surtout permis à la firme de Kyoto de voir son cours décoller en bourse, avec une hausse d'environ 33 %. De quoi faire passer la capitalisation de la société d'environ 16,5 milliards de dollars à près de 22 milliards.

Pas de focalisation à 100 % sur le « free-to-start »

Maintenant que l'effet d'annonce s'est estompé et que les investisseurs de l'entreprise ont tous le sourire, Nintendo doit parvenir à rassurer les joueurs, inquiets de voir les grandes franchises s'aventurer dans un terrain inconnu et relativement hostile.  En effet, DeNA, anciennement connu sous le nom de Mobage, est un éditeur japonais particulièrement connu pour ses jeux free-to-play sur tablette et smartphones, où les micro-transactions sont quasiment indispensables afin d'avancer à un rythme convenable. Leur titre le plus connu n'est autre que Rage of Bahamut, capable de drainer plus de revenus par joueur qu'un Candy Crush Saga, qui fait pourtant office de mètre étalon dans le domaine.

Dans une entrevue accordée au magazine Time, Satoru Iwata a dévoilé une partie de ses plans concernant le mobile. Le premier point de sa stratégie consiste à tenter d'éviter tous les pièges habituellement dressés par le modèle free-to-play, que le dirigeant préfère appeler « free-to-start », la première appellation ayant un « certain degré d'hypocrisie ». Attention par exemple à ne pas donner l'image de jeux au rabais, ce qui pourrait ternir une licence. 

L'objectif pour Nintendo est donc de produire des jeux avec un niveau de qualité suffisant, tout en adaptant leurs modèles économiques aux mobiles. Il ne sera pas forcément question que de free-to-start, Iwata estimant « qu'il n'y a pas que deux possibilités avec d'un côté seulement le free-to-start et de l'autre les modèles classiques. Il y a des jeux qui conviennent mieux au free-to-start. Nous pouvons choisir de manière flexible l'un ou l'autre des modèles, en fonction des titres ».

Objectif : rassembler plusieurs générations de joueurs

Comme avec la Wii, Nintendo a un objectif bien précis en tête : tenter de rassembler des joueurs de tous horizons et de toutes les générations autour de ses jeux. Le géant nippon aurait remarqué que « nos produits les plus vendus tendent à être ceux qui permettent aux gens de jouer ensemble, et où la communication se fait plus facilement qu'avec des mots. Vous commencez alors à voir des gens de différentes générations jouer ensemble, se parler » assure Iwata.

Le but de la manœuvre en s'attaquant au marché mobile devient donc de « donner aux gens l'opportunité d'en apprendre davantage au sujet de nos autres jeux, et donnes aux jeux l'occasion de s'étendre au travers de différentes générations de gens, et ainsi donner aux gens plus d'occasions de parler entre eux de nos jeux » précise Iwata avant d'ajouter que « nous allons faire des efforts pour être en mesure de fournir des données factuelle à ce sujet-là ». 

Il convient tout de même de nuancer cette description idyllique avec d'autres déclarations récentes de la part du dirigeant. Au mois de février, lors de la présentation des résultats trimestriels de Nintendo, Iwata tenait déjà un discours similiaire, expliquant que le mobile devait servir de vecteur de communication pour la marque et décrivait un des projets en cours de développement en interne, accrochez-vous. 

« Par exemple, certains jeux sur nos consoles intègrent des Mii, qui sont des avatars numériques représentant les joueurs. Il pourrait être amusant pour les joueurs d'utiliser leurs Mii comme des icônes sur les réseaux sociaux. Nous développons en ce moment une application permettant cela et elle sera annoncée aux environs de la présentation de nos résultats annuels ». Nous n'avons donc qu'une seule hâte, celle de voir les « données factuelles » de Nintendo concernant l'apport des Mii en guise d'avatar Twitter sur l'image de marque de la société.

83 commentaires
Avatar de Industriality INpactien
Avatar de IndustrialityIndustriality- 24/03/15 à 16:33:18

Le premier gros studio qui comprendra que l'avenir c'est le jeu (je parle de vrai jeux) sur mobile / tablette aura gagné. Point-barre.

Nintendo n'est peut être pas moribond tellement vieillot...

 

Édité par Industriality le 24/03/2015 à 16:33
Avatar de Eagle1 Abonné
Avatar de Eagle1Eagle1- 25/03/15 à 07:50:03

oui je suis d'accord, il n'y a que des trucs tout pourrit p2win...

un zelda bien optimisé sur mon smartphone je veux bien payer... 

Avatar de Athropos INpactien
Avatar de AthroposAthropos- 25/03/15 à 07:55:45

Eagle1 a écrit :

un zelda bien optimisé sur mon smartphone je veux bien payer...  

Avec les contrôles sur l'écran tactile ? Euh, non merci, je garde ma 3DS.

Avatar de Entoni_ INpactien
Avatar de Entoni_Entoni_- 25/03/15 à 08:00:06

On reparle des versions DS qui se jouaient au stylet ?

Avatar de Athropos INpactien
Avatar de AthroposAthropos- 25/03/15 à 08:09:56

Une horreur, d'ailleurs ils ont laissé tomber sur 3DS (voir ALBW), ce n'est peut-être pas un hasard. À l'époque ils voulaient mettre en avant leur écran tactile, ça n'a pas été une réussite.

Avatar de astrotouf INpactien
Avatar de astrotoufastrotouf- 25/03/15 à 08:17:57

Si on résume, Il y a 2 marchés aujourd'hui :

  • Les hardcore Gamers qui ne vont jamais troquer leur Console/PC contre un mobile. Ces gens dépensent beaucoup d'argent sur les jeux et sont en général fidèles à leurs franchises. Les hardcore gamers jouent aussi sur mobile et tablette, mais uniquement à des jeux de qualité, exit donc les Candy crush Saga...
  • Les casual Gamers : des gens qui n'ont pas de console ou qui ont une Wii qui prend la poussière sous leur Freebox, qui jouent des jeux en free to play et qui vont rarement dépenser d'argent pour un jeu.

Pour moi, Nintendo a clairement perdu la main sur la première catégorie qui est celle où il y a le plus d'argent à gagner à long terme. S'ils veulent se rapprendre, la stratégie qu'ils doivent avoir sur mobile est simple : Sortir des jeux au même titre que des jeux 3DS et avec la même qualité d'exécution et non simplement des compléments ou des démo.

Sur console, pour moi, Nintendo devrait investir pour sortir une nouvelle console aussi puissante que la PS4 et XOne pour attirer les studios tiers...
  

Avatar de shadowfox INpactien
Avatar de shadowfoxshadowfox- 25/03/15 à 08:19:42

La quasi totalité des jeux actuels ne sont pas ou sont difficilement adaptables sur smartphones. Imaginez un FPS, un jeux d'arcade, un RTS avec pour seul périphérique une interface tactile de 5 pouces...
Les jeux sur smartphone doivent encore trouver leur équilibre à mon sens. (parce que les puzzle games, jeux de rythme et infinite run, ça va 2 secondes)

Avatar de metaphore54 INpactien
Avatar de metaphore54metaphore54- 25/03/15 à 08:20:56

J'espère que les actionnaires ne vont pas obliger nintendo à abandonner les consoles de salon pour se concentrer sur le mobile. J'ai l'impression que c'est vers ça qu'il se dirige.

Avatar de shadowfox INpactien
Avatar de shadowfoxshadowfox- 25/03/15 à 08:21:27

Avec un stylet oui... et un double écran ! Il y a un monde entre mettre ses doigts sur un écran et en avoir deux plus l'utilisation d'un stylet.

Avatar de Bball INpactien
Avatar de BballBball- 25/03/15 à 08:22:58

Faire un vrai jeu sur portable, je trouve ca un peu... inutile/risqué (j'arrive pas à mettre un terme dessus)
Disons qu'un téléphone portable reste un support beaucoup trop éphémère à mon gout. Les gens changent de portable souvent pour diverses raisons et évidemment, reprennent rarement le même.
Donc nouveau portable, nouvelles spec, le jeu n'est pas sur de tourner dessus. A moins d'avoir un os unifié comme windows 10 ou iphone.
Je suis vraiment réticent à acheter sur portable (appli ou jeux)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 9