Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Les élèves obligatoirement sensibilisés aux dangers d’une écoute trop forte de musique ?

Perrut vlantaire
Droit 3 min
Les élèves obligatoirement sensibilisés aux dangers d’une écoute trop forte de musique ?
Crédits : monkeybusinessimages/iStock/ThinkStock

Qui n’a jamais croisé un jeune écoutant de la musique à tue-tête, ses écouteurs vissés sur les oreilles ? Afin de mieux prévenir les risques de troubles auditifs, un député vient de déposer une proposition de loi afin que les collégiens et lycéens soient systématiquement sensibilisés aux dangers d’une écoute forte et prolongée, notamment de musique.

« Le matériel pour écouter de la musique s’est fortement développé ces dernières années et accompagne ainsi ces nouvelles habitudes sonores adoptées par les jeunes générations pas toujours conscientes des problèmes qui peuvent découler d’une écoute abusive en termes de volume. » C’est par ces termes (qui ne parleront pas forcément au public visé par ce texte) que le député Bernard Perrut explique l’objet de sa proposition de loi, déposée la semaine dernière devant l'Assemblée nationale : éviter que l’actuelle génération des 15-30 ans ne devienne une « génération de sourds » pour avoir écouté de la musique trop fort, que ce soit avec un baladeur de type iPod ou simplement à cause d’enceintes traditionnelles.

L’élu UMP se montre cependant peu favorable à un durcissement de la réglementation en vigueur. « On pourrait penser que la limitation sonore du matériel permette de régler ce problème, mais les utilisateurs trouveront toujours des moyens pour détourner ces interdictions » fait-il valoir. Son idée ? « Mieux éduquer les jeunes non seulement aux risques, mais surtout aux moyens de s’en protéger ». Il est ainsi habituellement conseillé de s’éloigner des enceintes, de faire des pauses, de mettre des boules Quiès pendant les concerts, etc.

Une énième sensibilisation obligatoire pour les collégiens et lycéens

Sa proposition de loi, qui ne contient qu’un seul article, impose l’organisation dans les collèges et lycées d’une « information écrite et orale » portant « sur les conséquences des dangers d’une écoute forte et prolongée ». Les établissements seraient ainsi tenus de délivrer « au moins une séance annuelle d’information, par groupe d’âge homogène ». Bernard Perrut souhaite au passage que ces séances puissent être l’occasion d’associer les personnels contribuant à la mission de santé scolaire à d’autres intervenants extérieurs (personnes sourdes ou malentendantes...).

Inscrite au sein de Code de l’éducation, cette « information » rejoindrait les multiples modules de sensibilisation qui doivent d'ores et déjà être dispensés aux collégiens et lycéens dans le cadre de l’enseignement à la santé et à la sexualité : cours d'apprentissage sur les premiers gestes de secours, information sur les conséquences de la consommation d'alcool pour les femmes enceintes, information « consacrée à l'égalité entre les hommes et les femmes », information sur le don d’organes, etc.

Ces petites « précisions » apportées au fil du temps par le législateur sont cependant assez nombreuses aujourd'hui, le Code de l’éducation prévoyant par exemple depuis le vote de la loi Hadopi que les collégiens doivent être sensibilisés aux « risques liés aux usages des services de communication au public en ligne, sur les dangers du téléchargement et de la mise à disposition illicites (...), ainsi que sur les sanctions encourues en cas de délit de contrefaçon » (art. L312-9).

Avant d'être débattue par les députés, cette proposition de loi devra quoi qu'il en soit être inscrite à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale. Ce qui est loin d'être systématique, d'autant plus lorsque le texte en question est signé d'un élu de l'opposition, comme c'est le cas ici. 

292 commentaires
Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

Sélection naturelle ,j'vous dis ma tite dame !
:transpi:

Avatar de dematbreizh Abonné
Avatar de dematbreizhdematbreizh- 23/03/15 à 14:13:07

Papa Panda a écrit :

Sélection naturelle ,j'vous dis ma tite dame !
:transpi:

COMMENT???

Avatar de IhazHedont Abonné
Avatar de IhazHedontIhazHedont- 23/03/15 à 14:13:41

Encore une fois, et comme toutes les initiatives du gouvernement, informer n'est pas éduquer, et c'est dû à cela que les gens ne sont justement pas sensibilisés.

Ca serait largement plus intéressant de leur expliquer pourquoi un mp3 à 80% du volume max du lecteur abîme plus l'oreille qu'un .wav ou .flac au même volume. Un semblant d'explication scientifique, avec des courbes super simple à comprendre; vulgariser quoi. 

C'est gentil de dire "cépabi1", mais expliquer pourquoi serait encore mieux ...

Édité par IhazHedont le 23/03/2015 à 14:14
Avatar de athlon64 INpactien
Avatar de athlon64athlon64- 23/03/15 à 14:14:56

Les années 80 voyaient les années 2000 habillées d'alu, mais en fait les années 2020/30 seront comme ca : IMAGE

Avatar de athlon64 INpactien
Avatar de athlon64athlon64- 23/03/15 à 14:15:35

:cartonjaune: et pis quoi encore ? Après ils risquent de trop réfléchir par eux même

Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien
Avatar de jethro INpactien
Avatar de jethrojethro- 23/03/15 à 14:17:17

Pour la situation de la photo,  une belle tarte suffira à lui apprendre le savoir vivre.

Sinon pour la sensibilisation, je suis plutôt partisan d'une taxe.
C'est la seule méthode qui a montré ses preuves dans bien des domaines : piratage, tabac, pollution, etc.

 

 

 

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 23/03/15 à 14:18:37

Papa Panda a écrit :

Sélection naturelle ,j'vous dis ma tite dame !
:transpi:

La surdité ne tue pas, donc  bof quoi...

Si les choses étaient bien faites, on limiterait aussi le bruit que les autres produits émettent.
Genre: limitation du bruit des voitures, des motos, limitation de celui du métro, des avions, des frigos/machines à laver, etc...

Tous les produits devraient avoir une limite max, quitte à forcer les industriels à revoir leur méthode de production.

Avatar de Gab& INpactien
Avatar de Gab&Gab&- 23/03/15 à 14:19:19

Au délà du volume, c'est aussi le temps d'écoute qui est à revoir. Une heure par jour de musique compressée écoutée avec un casque, c'est mauvais pour les oreilles même avec un volume raisonnable...

edit: grilled by IhazHedont

Édité par Gab& le 23/03/2015 à 14:22
Avatar de le podoclaste INpactien
Avatar de le podoclastele podoclaste- 23/03/15 à 14:19:45

jethro a écrit :

Pour la situation de la photo,  une belle tarte suffira à lui apprendre le savoir vivre.

Sinon pour la sensibilisation, je suis plutôt partisan d'une taxe.
C'est la seule méthode qui a montré ses preuves dans bien des domaines : piratage, tabac, pollution, etc.

Comme ça, le jeune en conclura qu'écouter de la musique trop fort fait mal au nez :ouioui:

Par contre, je ne suis pas d'accord sur la taxe, non dans le principe, mais sur son efficacité.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 30