P2P : 23 et 30 mois de prison pour des enregistrements pirates de films

Imagine all the people, sharing all the world

Deux américains soupçonnés d'avoir réalisé des enregistrements pirates dans des salles de cinéma viennent d'être condamnés à 30 et 23 mois de prison. Des vidéos étaient ensuite diffusées sur Internet via les réseaux de peer-to-peer. Ces individus devront en outre verser d'importantes sommes d'argent aux ayants droit du cinéma.

imagine bittorrent

 

En avril dernier, quatre membres du groupe IMAGINE étaient arrêtés puis inculpés au titre de plusieurs chefs d’accusation, ayant notamment attrait aux atteintes au copyright. La justice américaine reprochait à ces personnes d’avoir enregistré des films dans des cinémas avant leur sortie en DVD, afin de les diffuser sur Internet via des fichiers torrents. Les activités du groupe avaient commencé en 2009, avant de s'arrêter en septembre 2011.

 

Dans un communiqué publié cet été, le Departement of Justice (DOJ) indiquait que les personnes inculpées plaidaient coupables. Willie Lambert, âgé de 57 ans, reconnaissait ainsi « être allé dans des salles de cinéma et avoir utilisé secrètement des dispositifs d’enregistrement sonores afin de capturer le son de films protégés ». « Après avoir capturé, édité et filtré les pistes audio et les avoir téléchargé sur les serveurs utilisés par le groupe IMAGiNE, Lambert a utilisé (...) un logiciel pour synchroniser le fichier audio avec un fichier vidéo obtenu illégalement pour créer un fichier complet adapté au partage avec des membres du Groupe IMAGINE ou d’autres sur Internet », notait le DOJ. 

 

Lambert s’exposait à une peine maximale de cinq ans de prison et à une amende de 250 000 dollars (environ 195 000 euros). Un deuxième comparse, Sean Lovelady, âgé de 28 ans, a reconnu les mêmes faits et risquait dès lors la même peine.

Près de 350 000 euros à verser à la MPAA

Vendredi dernier, la justice américaine s’est prononcée (PDF) sur le sort de ces deux membres du groupe IMAGINE. Comme le rapporte TorrentFreak, Lambert a finalement écopé d’une peine de 30 mois de prison, et devra restituer 449 514,16 dollars (environ 350 000 euros) à la MPAA, le bras armé des industriels du cinéma américain. Cette somme sera due solidairement par les deux autres membres du groupe encore en attente de jugement, Perkins et Cherwonik. Lambert sera en outre sous liberté surveillée pendant trois ans.

 

Sean Lovelady a quant à lui été puni de 23 mois de prison, et devra restituer 7 500 dollars (5 860 euros) selon CNET. La justice a également décidé d’une période de liberté surveillée de trois ans.

 

Les deux autres membres du groupe en attente de jugement devraient être fixés sur leur sort dans les prochains mois.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !