Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Twitter va proposer un ciblage encore plus précis de ses utilisateurs

La NSA ? Des petits joueurs
Internet 4 min
Twitter va proposer un ciblage encore plus précis de ses utilisateurs
Crédits : AndreyPopov/iStock/Thinkstock

Après avoir intégré des possibilités permettant de viser ses membres en fonction des nombreux critères qu'il maitrise, Twitter ouvre les vannes à une mise en relation avec des données encore plus précises et proposées par ses partenaires. Le but ? Permettre aux annonceurs de réagir au moindre de vos gestes, en ligne ou non.

Twitter renforce son offre publicitaire, et notamment les possibilités de ciblage de ses utilisateurs, par la mise en place de signaux récoltés par ses partenaires. Les possibilités proposées jusqu'à maintenant étaient déjà nombreuses, comme sur Facebook, bien que chaque service dispose de ses propres spécificités.

Les réseaux sociaux vous attirent pour vous vendre à la découpe aux marques

Ainsi, lors de la création d'une campagne Twitter visant par exemple à créer un engagement avec un tweet, vous pouvez cibler les utilisateurs selon leur position géographique, leur sexe, leur langue, l'OS de leur appareil mobile, s'ils sont plutôt sur une ordinateur fixe ou non, leur opérateur de téléphonie mobile, s'ils sont nouveaux ou déjà présents depuis longtemps sur Twitter, etc. Il existe aussi la possibilité de se baser sur un contexte, comme le fait d'avoir utilisé tel ou tel mot-clef, de montrer un goût prononcé pour un centre d'intérêt particulier, d'être en train de commenter une émission ou une autre, etc.

Une société peut ainsi soumettre une liste d'utilisateurs à viser en fonction de leur adresse email, via une lise à sa disposition (qu'il lui suffit d'uploader) ou des marqueurs qu'elle place sur son site, afin de savoir si un membre de Twitter a visité une page donnée, pour ensuite lui faire la promotion d'éléments en lien avec sa navigation. Il s'agit des audiences personnalisées, ou « Tailored audiences », qui sont exploitables aussi sur mobile depuis décembre dernier. Cela permet alors à l'annonceur de réagir à des comportements de l'utilisateur sur son mobile, un suivi qui est désactivable... encore faut-il y penser.

Twitter associe ses données à celles de partenaires pour tout savoir de vous

La nouveauté du jour n'est pour le moment disponible qu'aux États-Unis, mais déjà présente dans l'interface française : le ciblage des comportements, aussi connue sous le petit nom de « Partner audiences ». Ici, le but est d'étendre les possibilités de suivi à travers des partenaires de Twitter, qui récoltent chacun des informations sur les utilisateurs à travers leur navigation.

La fonctionnalité est présentée ainsi par le réseau social : « Ces audiences de partenaires Twitter sont basées sur des comportements et caractéristiques en ligne et hors ligne réels. Les utilisateurs seront éligibles pour le ciblage s'ils correspondent à l'un des comportements que vous sélectionnez. » Oui, il est aussi possible de connaître certaines de vos actions effectuées hors-ligne, et d'exploiter ces informations dans un but publicitaire.

Si l'interface ne nous est pas encore accessible, le billet de blog de l'annonce nous en apprend un peu plus sur ce que l'on pourra faire et quelles sont les types d'informations à disposition. Ainsi, plusieurs catégories de comportements sont répertoriées. Dans l'alimentation, on peut par exemple commencer à se focaliser sur ceux qui achètent du café, du jus de fruit, des boissons destinées aux sportifs, etc. Une pratique qui est déjà mise en place pour quelques sociétés privilégiées comme Nestlé, pour sa marque Butterfinger, qui a ciblé ceux qui avaient tendance à acheter du beurre de cacahuète dans différents magasins. Résultat : un taux d'engagement qui grimpe à 52 %.

Tracking Twitter Boissons
Et vous, vous êtes plutôt thé ou café ? Twitter et ses annonceurs vont pouvoir le savoir

Vous avez le choix... de ne pas voir quel est le problème

Si l'on peut comprendre l'intérêt des marques et annonceurs pour un tel ciblage, on commence également à voir à quel point les informations récoltées peuvent être extrêmement précises et contribuent à nous cibler pour des opérations commerciales en tous genres, sans que nous en ayons réellement conscience.

Comme toujours, Twitter précise que les utilisateurs peuvent décider de ne pas être exposés à des publicités ciblées de ce genre. Mais qu'est-ce que cela changera in fine ? Opter pour ce choix revient à cacher le symptôme sans régler le problème de base : la donnée est récoltée, elle existe, elle peut être reliée à l'utilisateur. Et quel contrôle celui-ci peut-il réellement avoir sur un tel fichage, organisé par des dizaines voire des centaines de sociétés de par le monde ? Une question qu'il sera intéressant de poser à la CNIL.

17 commentaires
Avatar de trash54 Abonné
Avatar de trash54trash54- 06/03/15 à 15:00:43

avoir Google + FB + Twitter c'est presque le combo gagnant pour le profilage publicitaire

 

Avatar de dematbreizh Abonné
Avatar de dematbreizhdematbreizh- 06/03/15 à 15:02:22

trash54 a écrit :

avoir Google + FB + Twitter c'est presque le combo gagnant pour le profilage publicitaire

C'est bien pour ça que je n'ai que des pubs en japonais sur FB ;)
(et que je ne touche même pas aux deux autres)

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 06/03/15 à 15:08:31

Sauf que les datas de profilage ne viennent pas de Twitter ;)

Avatar de kras INpactien
Avatar de kraskras- 06/03/15 à 15:28:41
Édité par Vincent_H le 13/05/2015 à 15:43
Avatar de wawadou INpactien
Avatar de wawadouwawadou- 06/03/15 à 15:29:37

Ou bien ne pas s'y etre inscrit du tout :transpi:
:yes:

Avatar de anonyme_1bf5134079a271df707c7f40edc86fdb INpactien

kras a écrit :

Fermer son compte Twitter me semble la seule solution si on ne veut pas être vendu à la découpe aux publicitaires.  Ou ne plus y aller. Ah mais ça c'est déjà fait par la plupart (il n'y reste que les journaleux, politiques et starlettes parait-il). Twitter est en grande difficulté. Les actionnaires n'y croient plus, le nombre d'inscrits stagne. En cherchant à tout miser sur la publicité, ils vont finir de faire fuire les gens. Google le rachètera dans un ou deux ans et le fusionnera à Stream (Google+). Telle est mon analyse (et je me trompe rarement).

  Tu te trompes déjà en disant que seul les pro utilisent Twitter, que les actionnaires n'y croient plus aussi. Il y en a encore beaucoup.
De mon point de vue, Twitter est le nouveau flux d'actu tout comme l'est le flux RSS, et pourtant, ça date. Alors pas de quoi avoir peur pour Twitter...
    
Demande a NXI ce qu'il pense des views du site, tu verras que beaucoup proviennent de Twitter. (Du moins assez pour continuer de twitter, on est a 28 000 tweet la quand meme : o)
A chaque article, c'est post sur Twitter, d'ailleurs tu verras le nombre d'abo de NXI (30k abonnés quand même, augmenté plus que diminué).
Pour info, Facebook n'a que 10k sur la page de NXI. Twitter en a 3x plus. Ca démontre bien que Twitter sert aussi de fil d'actu, et non pas uniquement pour raconter sa vie dessus, comme n'importe quel peckno le penserait.
 
Perso, comme beaucoup, je suis mon fil d'actualité via twitter uniquement, ça regroupe des stars que j'apprecie, des websites, comme Next inpact, Netflix (pour les nouveaux trucs), steam (annonce des nouveaux jeux en ligne), des enseignes de vetements (pour les nouvelles co'), Rue du commerce, amazon, etc pour les offres, spotify :D. Le reste ya quelques amis, mais à vrai dire on se sert plus de twitter comme fil d'actualité plutot que de se parler dessus.

Par ailleurs, la reactivité d'un support (sosh, blizzard, ou autre soucis du web ou encore technique par exemple) est clairement plus rapide qu'un support sur le site même, sauf ceux qui sont équipés de Live chat.

Alors que peut être que Twitter est un peu moins calé sur le coté "HE JAI COUPE MES CHEVEUX" que facebook, mais quoi qu'il en soit c'est clairement un outil génial pour les actualités, les news en tout genre, ou même pour passer son temps à regarder des bétises. On peut se couper de tous les favoris en ayant simplement Twitter avec tous les abonnements. N'est ce pas génial ?
En plus quand t'as les notifs sur mobile c'est fou, plus besoin d'installer l'application d'un site que tu apprecies, tu as directement la news via twitter et hop, plus d'appli on est tranquil :D pas besoin de bouffer la batterie avec des push de 50 apps differentes, une seule suffira.

Bon on a compris que toi, tu n'aimais pas, mais tu devrais clairement pas sous estimé les utilisateurs sur Twitter, car ceux qui comprennent vraiment le principe et qui s'y adhere, sont loin de s'en passer maintenant
 
Même si Twitter ne gagne plus énormement d'utilisateur, j'espere qu'il ne finira justement pas comme Google (lol G+ le reseau le plus desert au monde) enfin celui ci est mort né lol, donc un rachat de Google ce serait amusant on pourrait en rigoler.

Et sinon pour la pub, tant qu'il y a rien dans le fil d'actualité ça me dérange pas.
Enfin bref, sur le net on aura toujours un mec qui dira "JE PREDIS CA ET JE ME TROMPE JAMAIS", au final, parmis les nombreux gigolo a prédire des choses, y'en aura au moins un qui aura raison, en esperant que ce soit toi ^.^

 

Édité par Lnely le 06/03/2015 à 16:29
Avatar de anonyme_1bf5134079a271df707c7f40edc86fdb INpactien

Bref rien de nouveau dans un monde ou forcement, quand on dirige quelque chose, on se renseigne d'avantage pour encore mieux diriger et en faire profiter à qui voudra payer.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 06/03/15 à 16:39:07

Pour répondre brièvement, sur un site comme le nôtre même si Twitter est une source qui se ressent au niveau des visites, notamment par rapport à FB et G+, c'est minime ;) On a bien plus de monde qui vient ici en direct ou via les flux RSS que via tous les RS réunis (mais ça, ça dépend pas mal des sites, des contenus et des audiences).

Avatar de anonyme_1bf5134079a271df707c7f40edc86fdb INpactien

David_L a écrit :

Pour répondre brièvement, sur un site comme le nôtre même si Twitter est une source qui se ressent au niveau des visites, notamment par rapport à FB et G+, c'est minime ;) On a bien plus de monde qui vient ici en direct ou via les flux RSS que via tous les RS réunis (mais ça, ça dépend pas mal des sites, des contenus et des audiences).

Bizarre sachant que vous avez que 6K d'abonnés sur G+ contre 30k sur Twitter, comme quoi le terme "abonné" n'a pas toujours le même effet suivant les reseaux.
Pour le flux RSS je suis quand même surpris, enfin on reste sur un site assez spécialisé, du coup c'est un peu moins grand public donc Twitter n'est peut être pas la meilleur source pour vous (et c'est normal).

Je pense que suivant les sites effectivements suivant les contenus et autres, ça doit pas mal bouger. 

Enfin ce qu'il faut retenir c'est que tant que Twitter apportera, on ne le verra pas couler... Ca reste l'un des reseaux les plus utilisés avec FB. (Même si Twitter n'est pas la ressource de view N°1)
 

Édité par Lnely le 06/03/2015 à 16:54
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 06/03/15 à 16:57:40

C'et surtout que les RS sont plus dans la "hype" et ont des chiffres visibles, bcp utilisent encore les RSS et les mails, mais ce n'est pas quantifiable :chinois:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2