Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Google se prépare à devenir MVNO

Et bientôt, un vrai petit garçon !
Mobilité 2 min
Google se prépare à devenir MVNO
Crédits : iStock/ThinStock

Lors du Mobile World Congress de Barcelone, Google a confirmé la création d’un opérateur mobile virtuel (MVNO) aux États-Unis. Si le groupe de Mountain View dit discuter avec les opérateurs nationaux, ce ne sera d’abord qu’une expérimentation, à l’image des réseaux Google Fiber pour la fibre optique.

La carrière d’opérateur semble ouverte à Google. Lundi, lors d'un entretien au Mobile World Congress de Barcelone, le vice-président de Google Sundar Pichai a confirmé que Google lancera son propre opérateur mobile aux États-Unis, après des mois de rumeurs outre-Atlantique. Le groupe de Mountain View déclare qu’il annoncera plus de détails dans les mois à venir. La date de lancement concrète reste, elle, inconnue.

Démontrer les capacités d’Android

Nommé « Nova », le MVNO ne sera pas destiné à concurrencer directement les opérateurs nationaux comme AT&T, Verizon ou T-Mobile. Google compte lancer son service « à petite échelle » pour « montrer ce qui est possible ». Sundar Pichai compare ce nouveau service à sa gamme de smartphones et de tablettes Nexus. Ceux-ci ne sont pas censés concurrencer les gammes des constructeurs utilisant Android mais démontrer l’étendue des possibilités qu’offre par défaut Android. La logique serait donc exactement la même, cette fois appliquée aux réseaux mobiles.

Google compte ainsi proposer des fonctions propres aux terminaux Android, mais encore indisponibles sur les réseaux actuels, comme la reprise automatique d’un appel coupé. Pichai dit s’attendre à ce que les opérateurs adoptent ces fonctions une fois celles-ci montrées sur un réseau réel.

Fibre et téléphonie mobile : Google vient jouer sur les plates-bandes des opérateurs

Ce n’est pas la première fois que Google fait « concurrence » aux opérateurs américains. Le groupe californien développe déjà son propre fournisseur d’accès aux États-Unis, avec Google Fiber, qu’il met face aux opérateurs locaux. Si publiquement, Google affiche les réussites de son réseau, à Austin (Kansas) et à Provo (Utah), les villes ne seraient pas toutes heureuses de cette ingérence de Mountain View dans leurs affaires. Selon Gigaom, certaines villes, comme Washington, refuseraient l’installation de Google Fiber, ce qui agacerait la société.

Google Fiber était aussi censé être une expérimentation, que Google tente d’étendre partout aux États-Unis. Si un opérateur mobile virtuel, qui utilise des réseaux existants, ne risque pas les mêmes blocages qu’un réseau en fibre qui demande un travail de génie civil, il n’est pas dit qu’il soit encore accueilli partout à bras ouverts. Surtout après l’adoption de la neutralité du Net jeudi dernier, qui a ravivé les tensions entre les opérateurs et les fournisseurs de service, comme Google.

43 commentaires
Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 04/03/15 à 15:50:25

Hum... j'ai un enthousiasme mitigé.
A la fois, c'est une façon de pousser les autres à aller de l'avant, mais d'un autre coté, c'est aussi une façon d'imposer ses technologies.
Et avec google, je suis devenu très méfiant, ces derniers années ont été marqué par la fermeture progressive de leur outils.

Avatar de Qruby Abonné
Avatar de QrubyQruby- 04/03/15 à 15:59:21

tazvld a écrit :

Hum... j'ai un enthousiasme mitigé.
A la fois, c'est une façon de pousser les autres à aller de l'avant, mais d'un autre coté, c'est aussi une façon d'imposer ses technologies.
Et avec google, je suis devenu très méfiant, ces derniers années ont été marqué par la fermeture progressive de leur outils.

C'est surtout une façon d'avoir encore plus de données pour Google. On voit déjà des gens dire "ils lisent déjà mes mails, alors bon... ça me dérange pas".

Avatar de anonyme_e9710b9f0da191d87895c18d8068aae9 INpactien

Oh mon dieu ! Google en MNVO quelle surprise ! :fumer:

Dommage que cette société se soit ouvertement exprimé contre le maintient de la vie privée il y a quelques temps déjà. Avec Google en MNVO la neutralité du net tout juste promulguée aux Etats-Unis est bientôt déjà finie.

Édité par Crillus le 04/03/2015 à 16:05
Avatar de DownThemAll INpactien
Avatar de DownThemAllDownThemAll- 04/03/15 à 16:07:25

Si ça peut mettre un coup de pied au cul des opérateurs existants pourquoi pas...

Avatar de Dez INpactien
Avatar de DezDez- 04/03/15 à 16:11:08

C'est un peu contradictoire ce que tu nous dis là. La neutralité, dans un premier temps, arrange bien Google. Car elle garanti que les gens utilisent ses services sans qu'eux aient besoin de payer les FAI.

 Je pense que tu confonds le terme "neutralité du réseau" et "respect de la vie privée" qui n'a rien à voir. Le réseau n'en a rien à faire de la vie privé. Que ce soit le numéro de ta CB ou bien la page d'accueille de la première page publique d'un random site, c'est géré pareil. C'est justement le principe de la neutralité.

Après c'est dans les couches au-dessus que la question se pose.  

La question ne se pose pas des masses pour nous, on est pas près de voir ça en Europe, à fortiori en France, mais je reste curieux de voir ce que pourrait proposer Google. Je ne pense pas qu'ils veulent devenir un opérateur à grande échelle (trop coûteux pour eux pour ce que ça rapporte), mais bien de s'en servir de Proof of Concept pour amener de nouvelles fonctionnalités.

C'est pas la première fois que les normes sont poussées par des sociétés privées... (hello Cisco). Pour le meilleurs comme le pire, je ne vois pas ça d'un mauvais oeil à priori juste parce qu'il y a le terme Google dessus.

Avatar de dematbreizh Abonné
Avatar de dematbreizhdematbreizh- 04/03/15 à 16:13:08

DownThemAll a écrit :

[...]pourquoi pas...

parce que google est un touche à tout qui semble toujours réussir ce qu'il entreprend, et qu'à terme il risque de devenir un incontournable dans tous les domaines.
Et ça a tendance à effrayer.

Mais oui, dans l'absolu, l'idée est louable et peut faire bouger les autres.

Avatar de clacbec Abonné
Avatar de clacbecclacbec- 04/03/15 à 16:15:59

Dez a écrit :

C'est un peu contradictoire ce que tu nous dis là. La neutralité, dans un premier temps, arrange bien Google. Car elle garanti que les gens utilisent ses services sans qu'eux aient besoin de payer les FAI.

Décidemment ce discours a percé, google paye les opérateurs de transit, les FAI payent les opérateur de transit, et nous on paye les FAI, la bande passante n'est pas gratuite. Si les FAI veulent faire payer google il suffit de racheter level3 ....

 

Avatar de k43l INpactien
Avatar de k43lk43l- 04/03/15 à 16:22:10

Je me demande ce qu'ils pensent pouvoir apporter de si révolutionnaire.
Car les Nexus à part la facilité d'avoir les versions Android Stock et SURTOUT à la sortie officiel de l'OS rien qui dépasse ce qui se fait déjà.
Je dirai même que tout les nexus ont pour base un tel sortie ou qui va sortir... Donc pas de révolution.

Si révolutionnaire ils entendent un "faire use" plus important que la moyenne alors bof. Vu qu'ils seront "que" MVNO, ils auront quelques part les mains lié par l’opérateur choisis.

 

Avatar de anonyme_e9710b9f0da191d87895c18d8068aae9 INpactien

Dez a écrit :

C'est un peu contradictoire ce que tu nous dis là. La neutralité, dans un premier temps, arrange bien Google. Car elle garanti que les gens utilisent ses services sans qu'eux aient besoin de payer les FAI.

Pour le coup c'est moi qui ne te suis pas là. Pardon mais je ne vois pas le rapport entre le fait de payer Google au lieu de son FAI et la neutralité du net.

 

Dez a écrit :

Je pense que tu confonds le terme "neutralité du réseau" et "respect de la vie privée" qui n'a rien à voir. Le réseau n'en a rien à faire de la vie privé. Que ce soit le numéro de ta CB ou bien la page d'accueille de la première page publique d'un random site, c'est géré pareil. C'est justement le principe de la neutralité.

Je confond peut-être un peu les termes, mais mettons-nous un instant dans un contexte : Google est la plus grosse plateforme de pub au monde et se fait un fric monstrueux avec ça. Sans vouloir paraitre pédant je pourrais te faire une dissertation sur le pourquoi qu'un Google en MNVO est une menace pour la neutralité du web, mais j'espère que tu ne m'en voudras pas d'abréger, mais pour faire simple, demain Google devient MNVO, il a donc la main sur un réseau qu'il serait tentant d'exploiter à coups de pub par exemple en orientant tes différents outils en fonction de ce que tu fais (c'est leur objectif actuel pour information), sachant que le PDG s'est ouvertement exprimé pour dire "si tu ne veux pas qu'on le sache, ne le fait pas", comprendre que la société s'exprime ouvertement pour l'exploitation libre de tes données, tu acceptes donc que ton opérateur soit également l'une des plus grosses sociétés de pub du monde, et qu'elle sache potentiellement tout ce que tu fais puisqu'a priori une fois avec Google en opérateur plus moyen de s'en passer (à moins de changer d'opérateur ce qui n'est pas aussi souple que de changer de navigateur ou de moteur de recherche).
Autrement dit un Google en MNVO c'est comme montrer de la nourriture à un chien affamé en lui disant "ne mange pas !".

Dez a écrit :

La question ne se pose pas des masses pour nous, on est pas près de voir ça en Europe, à fortiori en France,

Oh qui sait ? bon après c'est pas si facile de monter un MNVO.

Pour le reste je suis d'accord.

Avatar de mjklex INpactien
Avatar de mjklexmjklex- 04/03/15 à 16:30:50

Je me demande ce que donnerait YouTube via Google MVNO sur réseau Free :D
 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5