Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Snowden prêt à rentrer aux États-Unis, mais à ses conditions

Et il risque d'attendre encore un peu
Internet 2 min
Snowden prêt à rentrer aux États-Unis, mais à ses conditions
Crédits : Tony Webster (licence CC BY 2.0)

Edward Snowden est en Russie depuis environ un an et demi. Bien que personne ne lui enjoigne de partir, il désire retourner aux États-Unis. Mais le lanceur d’alertes souhaite le faire à ses conditions : s’il sait qu’il ne peut échapper à la justice de son pays, il exige néanmoins un « procès équitable ».

Rentrer oui, mais pas à n'importe quel prix

Comme on le sait maintenant depuis l’été 2013, la publication des informations sur le programme de surveillance PRISM a marqué pour Snowden le début d’une « aventure », l’obligeant à changer plusieurs fois d’endroit, pour finalement s’arrêter à Moscou. Ce n’était pas un choix, mais une obligation, puisque les États-Unis avaient fait bloquer son visa, l’empêchant de prendre l’avion. Initialement, la Russie avait délivré un permis de séjour d’un an, qui a été renouvelé l’année dernière pour trois années supplémentaires.

Le lanceur d’alertes n’est donc techniquement pas pressé par le temps, d’autant que la Russie renouvellerait sans doute son permis si nécessaire. Pourtant, Edward Snowden a le mal du pays, quand bien même il est considéré par beaucoup comme un traitre sur sa terre natale. Il aimerait donc pouvoir y retourner, mais pas à n’importe quel prix.

Un procès équitable

Anatoly Kucherena, l’avocat russe de Snowden, a ainsi indiqué au média national TASS que l’ancien consultant de la NSA « est prêt à retourner aux États-Unis, mais à la condition qu’on lui donne la garantie d’un procès légal et impartial ». Pourquoi en serait-il autrement ? Tout simplement parce que la justice américaine se tient prête à faire pleuvoir sur Snowden de nombreux chefs d’inculpation, dont la haute trahison. Or, tout ce qu’Eric Holder, ministre de la Justice, a promis jusqu’à présent est que Snowden ne sera pas condamné à mort.

Un point justement souligné par Kucherena : « Actuellement, ils garantissent que Snowden ne sera pas exécuté, pas qu’il recevra un procès équitable. Et la garantie vient du ministre, qui ne peut même pas influencer les décisions des tribunaux selon la loi ». En d’autres termes, non seulement les propos d’Eric Holder ne valent rien, mais ce sont les conditions mêmes du procès qui intéressent Edward Snowden.

Le fait que l’avocat russe revienne sur ce point montre une volonté de donner un nouveau coup de pied dans la fourmilière. Car ce n’est pas la première fois que le retour du lanceur d’alertes aux États-Unis est évoqué. Snowden lui-même en a discuté à quelques occasions, en indiquant notamment qu’il ne reviendrait pas chez lui tant qu’on ne lui offrirait pas la garantie d’un procès avec jury. Sans doute veut-il se servir d’une audience publique pour amener le débat sur des thèmes qui l’intéressent, à la manière d’un Beaumarchais durant l’affaire Goëzman.

89 commentaires
Avatar de Fantassin INpactien
Avatar de FantassinFantassin- 04/03/15 à 09:32:27

Si c'est pas la justice qui aura sa peau, il y a assez de flingues dans la nature là-bas pour que l'issue soit "accidentellement" fatale.
Quelle idée de retourner chez lui !!

Avatar de colonelhati INpactien
Avatar de colonelhaticolonelhati- 04/03/15 à 09:32:36

C'est pas gagné! J'espère qu'il apprécie la vodka depuis le temps...

Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 04/03/15 à 09:34:50

Quel loser, il aurait plutôt du confier ses dossiers à sa maitresse. :fumer:

Avatar de hmanipsalam Abonné
Avatar de hmanipsalamhmanipsalam- 04/03/15 à 09:38:21

"Or, tout ce qu’Eric Holder, ministre de la Justice, a promis jusqu’à présent est que Snowden ne sera pas condamné à mort."

Trop aimable. :mdr:

Avatar de Jean-Luc Skywalker Abonné
Avatar de Jean-Luc SkywalkerJean-Luc Skywalker- 04/03/15 à 09:39:11

Et l'épisode scandaleux de l'avion bolivien bloqué, on peut dire que Snowden en aura révélé des choses.

Quand ça les arrange, les occidentaux bafouent sans peine le droit international.

Avatar de JohnCaffey INpactien
Avatar de JohnCaffeyJohnCaffey- 04/03/15 à 09:41:05

il exige néanmoins un « procès équitable»
:mdr:

Avatar de Khamaï INpactien
Avatar de KhamaïKhamaï- 04/03/15 à 09:43:11

Il devait quand même s'attendre à ne jamais revenir libre dans son pays. Il s'agit de haute trahison quand même. Ou alors il est vraiment naïf. C'est d'ailleurs étonnant qu'il soit encore vivant. Surement le fait que beaucoup de gens connaissent son nom. Le tuer serait quand même une mauvaise pub pour les US.

S'il veut rentrer au pays, au mieux, il finira de vivre en prison américaine. :/

 

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 04/03/15 à 09:46:13

Hop, le petit coup de pub à la sortie de Citizen Four.

Avatar de Anthodev Abonné
Avatar de AnthodevAnthodev- 04/03/15 à 09:48:49

Le but c'est pas qu'il revienne libre, mais que son "cas" soit expédié alors qu'il n'aura pas eu l'occasion de se défendre.

Il sait qu'il fera de la prison, mais il souhaite que la sentence soit juste.

Donc qu'il soit condamné pour vol de documents confidentiels, il s'y attends, pour haute-trahison, c'est ici qu'il y a le débat (parce que dans le fond il a agit dans l'intérêt du peuple américain (et mondial), il n'a pas vendu les documents à des états étrangers (jusqu'à preuve du contraire)).

Ce qu'il semble souhaiter c'est un procès avec jury, pas à mi-clos où il se fera défoncer sans pouvoir répondre.

Avatar de CyDream INpactien
Avatar de CyDreamCyDream- 04/03/15 à 09:52:57

Ce mec a des couilles plus grosses qu'un taureau !

Risquer la condamnation juste pour médiatiser le sujet, respect !

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 9