Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

OCS signe un accord avec Sony Pictures Television

Et un label « OCS originals », c'est pour quand ?
OCS signe un accord avec Sony Pictures Television

Alors que les géants de la SVOD se battent pour financer de plus en plus de contenus et signer des accords, OCS vient d'indiquer de son côté que ses chaînes diffuseront bientôt des séries et des films de Sony Pictures Television en première exclusivité.

OCS n'est pas un service de SVOD. En effet, bien que les contenus soient accessibles à la demande, il s'agit d'un bouquet de chaînes de cinéma disponible de manière linéaire, le tout étant proposé pour 12 euros par mois par la plupart des FAI. Il n'est ainsi pas possible de s'abonner uniquement pour un accès via internet, contrairement à Canalplay et Netflix.

Les films et séries de Sony Pictures Televisions arrivent en première diffusion chez OCS

Un point regrettable pour certains, mais qui assure à OCS un avantage de poids sur un point : la chronologie des médias. Car, comme le rappelle le site du CSA, les services de cinéma peuvent proposer un film dès 10 à 12 mois en première diffusion, contre 36 mois pour un service de SVOD :

Chronologie des médias 2009

Et si OCS est connu pour proposer de nombreuses séries HBO, qui arrivent ensuite sur les chaînes du groupe Canal, le bouquet propose aussi chaque mois de nombreux films. C'est dans ce cadre qu'un accord pluriannuel vient d'être signé avec Sony Pictures Television (SPT) afin de permettre à OCS de diffuser l'intégralité des nouveautés inédites comme Captain Phillips, ChappieElysium, Equalizer, The Walk ou White House Down.

Cela couvre aussi des séries et il est précisé qu'OCS proposera Transparent et Mozart in the jungle en VOST le lendemain de leur passage aux États-Unis via son programme US+24, puis en version française un peu plus tard. Elle diffusera aussi Powers, une série estampillée « PlayStation Originals » dont la sortie mondiale est attendue pour mardi prochain. Mais le catalogue de SPT est vaste et l'on attend de voir ce qui résultera de cette association dans les mois à venir.

OCS montre les muscles face à la SVOD, mais ne marque pas encore assez les esprits

Un accord important pour OCS puisqu'il lui permet tout d'abord de se démarquer de son image de « version française d'HBO » au niveau des séries, tout en continuant de renforcer son catalogue face à ses concurrents du monde de la SVOD qui montent en puissance. Car si ces derniers ont l'avantage de disposer d'une procédure d'abonnement et d'une diffusion bien plus simple et plus souple, ils doivent en contrepartie se contenter d'un catalogue de films qui datent de trois ans, pour le moment.

Reste à voir si cela sera suffisant et si OCS ne devra pas aussi apprendre à se renforcer sur le terrain des contenus originaux. Car si la chaîne dispose d'engagements de production en faveur du cinéma français et européen, on ne peut pas dire que l'on puisse avoir en tête des résultats qui ont marqué les esprits. Et l'on imagine mal Q.I. rivaliser avec la puissance d'un Girls, alors que chacun peut facilement citer plusieurs productions majeures labellisées « Netflix originals » ou « Création originale Canal+ ».

Des productions maison que le groupe Canal réserve en France à ses chaînes payantes ou gratuites, mais qu'il ne propose pas à OCS dont il est pourtant actionnaire, ni à Canalplay... qui doit donc se contenter d'annoncer un partenariat avec HBO pour la diffusion de séries qui ont entre 5 et 10 ans depuis le 27 février comme Band of Brothers, Hung, In treatmentSex & the city, The Pacific et Treme. Certaines n'arrivant que d'ici quelques semaines pour les abonnés.

11 commentaires
Avatar de Guyom_P INpactien
Avatar de Guyom_PGuyom_P- 03/03/15 à 12:32:41

Quand je lis tout ça on est quand même face à un beau bordel en France entre les chronologies des médias différentes entre tel et tel types de services et contenus et tout ces partenariats bancales.

"Car si ces derniers ont l'avantage de disposer d'une procédure d'abonnement et d'une diffusion bien plus simple et plus souple, ils doivent en contrepartie se contenter d'un catalogue de films qui datent de trois ans, pour le moment."
 Pour les films peut être mais que ce soit OCS ou les services de SVOD ils misent aussi beaucoup sur les séries et Netflix commence à investir de plus en plus. OCS bénéficie de son avantage avec HBO d'avoir signé le contrat avant l'arrivée de Netflix mais reste à voir ce que ça donnera le jour où il arrivera à expiration et que les négociations reprendront.
Quand on voit la puissance financière de Netflix dès que les accords de diffusion des acteurs français vont devoir être renegociés ça risque de donner un combat inégale. Surtout que Netflix à l'ambition de conquérir un max de marché dans le monde et ne laissera surement peu d'opportunité au locaux.
Schéma habituelle où personne n'a pu innover nulle part face aux contraintes et donc laisser un géant américain prendre le contrôle du marché.

Édité par Guyom_P le 03/03/2015 à 12:32
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 03/03/15 à 12:38:03

Bah avant de voir HBO signer avec Netflix.... ;) Pour ce qui est de la chrono, elle existe partout, même aux USA. Après les règles sont plus ou moins rigides et plus ou moins gérées par des contrats entre les AD et les diffuseurs. Chez nous, la règle est la même pour tout le monde, même si on peut regretter que les fenêtres ne soient pas plus courtes, surtout dans certains cas.

Tout le souci pour les acteurs locaux, ce sera surtout de faire face à une négociation des droits de contenus US au niveau mondial d'un acteur US, mais les poches de Netflix ne sont pas non plus illimitées. Ce sera d'ailleurs intéressant de voir comment va continuer de s'étendre ce combat des droits avec les nouveaux acteurs.

Mais le plus désolant reste tout de même de voir qu'une plateforme comme OCS, ou qu'un service comme Canalplay ne sont pas en capacité de diffuser du contenu FR issu du groupe Canal par exemple. C'est là qu'on se dit que si tout ce petit monde se fait bouffer par la concurrence, elle ne l'aura pas tellement volé.

Mais bon, OCS est un bon service avec un tarif correct et plus de 2 millions d'abonnés. Avec un peu de travail sur leurs propres productions, les apps et une éventuelle évolution vers du modèle OTT, ça ne peut que se renforcer.

Avatar de seboquoi Abonné
Avatar de seboquoiseboquoi- 03/03/15 à 12:41:01

D'ailleurs Netflix change doucement de fusil d'épaule. On le sentait venir mais ils ont clairement annoncé que désormais, l'objectif n'était pas de tout avoir, mais d'avoir ce qui se faisait de mieux.

Et comme on est jamais mieux servi que par soi-même.

Cette année, entre Bloodlines, Sense8, Better Call Saul (avec AMC), Marco Polo, Orange is the New Black, Marseille, les séries pour enfants, ils ont quand même ouvert les vannes.

Ils ont quand même l'ambition de dépenser 4,5 milliards cette année en contenus, assez impressionnant.

Édité par seboquoi le 03/03/2015 à 12:42
Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 03/03/15 à 12:50:17

Pour ma part, j'ai décidé de passer outre cette chronologie des médias.

Je vais directement voir ces films sur les sites américains.
 On trouve assez facilement des films français en vod sortis il n'y a même pas un an en France, parfois même visibles gratuitement (avec pub).

C'est quand même un comble de devoir aller sur un site étranger pour voir ce que l'on veut en France.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 03/03/15 à 13:03:04

Bah tu peux voir des films de moins d'un an en France, mais pas en SVOD.

Avatar de k43l INpactien
Avatar de k43lk43l- 03/03/15 à 13:03:17

Bah c'est sur que vue le prix auquel on leur facture l'épisode de Breaking Bad, vos mieux avoir son propre produit.
Pareil pour canal+.

 Mais parfois ils sont obligé aussi d'aller payer.
Comme Canal+ qui a les droits exclusif sur House Of Card de netflix en france... :windu:

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 03/03/15 à 13:10:18

HoC c'est produit par Sony Pictures Television et Media Rights Capital ;)

Avatar de k43l INpactien
Avatar de k43lk43l- 03/03/15 à 13:24:25

Ah ils ne sont que diffuseur !
Au temps pour moi alors :)

Avatar de Esod Abonné
Avatar de EsodEsod- 03/03/15 à 14:18:27

...Mozart in the Jungle...

Petite HS mais merci pour la découverte :D

Avatar de maxxyme INpactien
Avatar de maxxymemaxxyme- 04/03/15 à 11:28:23

Quand je lis ça, conjointement avec la news sur le "sauvetage" des vidéoclubs, je me dis qu'il y a vraiment un problème avec cette "chronologie" des médias... mais bon, visiblement pas mal de monde de ce secteur a encore les oeillères bien où il faut, et ils ne sont pas prêt d'ouvrir les yeux...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2