Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

L'Unreal Engine 4 devient presque gratuit

L'abonnement s'en va, les royalties restent
L'Unreal Engine 4 devient presque gratuit

La Game Developers Conference a ouvert ses portes hier soir à San Francisco, et les premières annonces n'ont pas tardé à tomber. La plus marquante est à mettre à l'actif d'Epic Games, puisque le modèle économique de son Unreal Engine 4 change : il se passe désormais d'abonnement mensuel.

L'an dernier lors de la GDC, Epic Games annonçait la disponibilité de son tout dernier moteur de jeu, l'Unreal Engine 4, et nous parlait de son modèle économique. Celui-ci se voulait plutôt simple et adapté aux petits studios, puisqu'il n'était alors question que d'un abonnement mensuel de 19 dollars, ainsi que du versement de 5 % de royalties sur les ventes de vos jeux réalisés avec ce moteur. Ainsi, si votre création ne rencontrait pas un franc succès, le coût du moteur restait relativement limité.

L'abonnement tire sa révérence

Cette année, Epic Games profite encore de la GDC pour faire le point sur le modèle économique de son moteur, et il y a du changement. Tim Sweeney, le fondateur de l'entreprise, a ainsi annoncé hier que son moteur devient « gratuit pour tout le monde ». Ou presque. En effet, si l'abonnement mensuel de 19 dollars n'est plus au programme, les royalties sont quant à elles toujours là. Elles sont néanmoins concernées par quelques changements, puisque leur versement n'est requis que si les ventes de votre jeu dépassent 3 000 dollars par trimestre. Malgré ce changement, Epic Games assure que les prochaines mises à jour de son moteur resteront gratuites.

Le passage à la « gratuité » s'accompagnera pour les utilisateurs actuels de l'Unreal Engine d'un remboursement au prorata des jours restants sur leur prochaine facture. De plus, toute personne ayant payé au moins une fois pour utiliser le moteur, recevra un bon d'achat de 30 dollars à utiliser sur le Marketplace d'Epic Games. 

La concurrence réagira-t-elle ?

Ce changement de politique tarifaire de l'Unreal Engine ne devrait normalement pas passer inaperçu auprès des concurrents d'Epic Games, même si ces derniers exploitent des modèles économiques différents. Crytek, par exemple, s'appuie uniquement sur un abonnement mensuel (à 9,99 euros) pour faire son beurre avec le CRYENGINE, mais ne réclame pas de royalties à ses utilisateurs.

Du côté d'Unity, le modèle est encore différent, puisqu'une version gratuite (sans abonnement et sans royalties) est proposée, mais celle-ci ne peut être utilisé par des entreprises avec un chiffre d'affaires supérieur à 100 000 dollars. Les studios de plus grande envergure doivent quant à eux s'acquitter d'une licence « Pro », facturée 1500 dollars, ou 75 dollars par mois, et qui ne comprend pas les outils « Pro » pour Android et iOS, facturés indépendamment et au même tarif. Il sera donc intéressant de voir si Unity compte faire bouger sa politique tarifaire en réponse au dernier mouvement d'Epic Games. Le lancement d'Unity 5.0, prévu cette année, pourrait être une bonne occasion pour cela.

79 commentaires
Avatar de Rapi-shiny INpactien
Avatar de Rapi-shinyRapi-shiny- 03/03/15 à 08:44:39

Très sympa pour ceux souhaitant l'utiliser mais n'ayant  pas forcément les moyens.

Avatar de the_mei INpactien
Avatar de the_meithe_mei- 03/03/15 à 08:48:13

Quand on vois les prix pratiquer, on se demande comment ils vivent... La guerre des prix n'a pas forcement de sens, car n'importe qui peux se payer ses outils...

Comparé a une licence Visual Studio ou même d'autres IDE moins cher pour Java/Ruby/PHP & co, c'est pas si énorme.

Avatar de flamwolf INpactien
Avatar de flamwolfflamwolf- 03/03/15 à 08:48:48

mais celle-ci ne peut être utilisé par des entreprises avec un chiffre d'affaires supérieur à 100 000 dollars.

Avatar de anonyme_29e9d17fa770163b07bf6119766536aa INpactien

Et encore, Visual Studio est devenu gratuit avec sa version Community. Pour PHP, on peut avoir une licence perpétuelle de PhpStorm pour 89€.

Avatar de gogo77 INpactien
Avatar de gogo77gogo77- 03/03/15 à 08:51:19

flamwolf a écrit :

mais celle-ci ne peut être utilisé par des entreprises avec un chiffre d'affaires supérieur à 100 000 dollars.

En gros ils s’alignent sur Unity?

Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 03/03/15 à 08:51:28

Il y avait déjà une politique similaire avec l'UDK nan ?

Avatar de Danytime INpactien
Avatar de DanytimeDanytime- 03/03/15 à 08:52:36

Unity veut faire une annonce apparemment : unity twitter

Avatar de seb2411 INpactien
Avatar de seb2411seb2411- 03/03/15 à 08:52:42

the_mei a écrit :

Quand on vois les prix pratiquer, on se demande comment ils vivent... La guerre des prix n'a pas forcement de sens, car n'importe qui peux se payer ses outils...

Comparé a une licence Visual Studio ou même d'autres IDE moins cher pour Java/Ruby/PHP & co, c'est pas si énorme.

C'est 19€ par mois du coup pour un usage perso ça peu vite revenir cher. L'idée et au final de faire payer ce qui se font de l'argent avec UE et laisser les autres faire ce qu'ils veulent. Ce qui me semble être une excellente idée.

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 03/03/15 à 08:58:59

5% de royalties; ça fait mal au derche quand même.

Si tu vends pour 10 000 euros de jeux (1000 exemplaires à 10 euros), ça fait 500 euros le programme, soit 41 euros par mois sur un an.
Par rapport aux autres solutions, c'est pas forcément intéressant si tu es sur de vendre un certain nombre de copies du jeu.

Avatar de knos Abonné
Avatar de knosknos- 03/03/15 à 09:00:40

Je trouve ça pas mal comme financement. Ça permet au petit studio de faire un jeu sans payer un coûteux moteur. Et si ça marche pour eux ça marche pour unreal. Gagnant gagnant

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 8