Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Twitter permet désormais l'intégration de vidéos sur un site tiers

Facebook et YouTube en ligne de mire
Internet 3 min
Twitter permet désormais l'intégration de vidéos sur un site tiers
Crédits : Little_Desire/iStock Editorial/Thinkstock

La nouvelle tendance pour les réseaux sociaux dominants, c'est de faire de la vidéo. Leur objectif ? Concurrencer YouTube, mais aussi devenir de nouveaux espaces de référence pour ce qui est de diffuser des publicités sous cette forme. Et pour s'imposer, Twitter a décidé de permettre l'export de ses contenus.

Pour de nombreux sites web, la vidéo est le nouvel Eldorado. La raison est simple : la publicité qui est diffusée dans ce genre de format est vendue plus chère et il est plus facile de limiter les possibilités de blocage (voir notre analyse). Mais pour les réseaux sociaux, le but est double puisqu'il s'agit aussi de concurrencer YouTube sur un terrain où il est actuellement le leader incontesté (mais à la rentabilité complexe) en devenant des plateformes de diffusion, mais aussi d'hébergement.

Après Facebook, Twitter mise gros sur la vidéo

Facebook a ainsi déjà sauté le pas et cherche à « recruter » des stars de YouTube pour qu'elles publient leurs vidéos directement sur Facebook, quitte à nous les imposer ensuite à coup de lecture automatique. Plus récemment, Twitter a renforcé sa propre offre, en permettant à chacun de publier des contenus plus longs que ce qu'il était possible de faire à travers Vine. Mais le service de micro-blogging a décidé de jouer la carte du partage facile pour se démarquer.

Car ce qui a fait le succès de YouTube, ce n'est pas tant les atouts de la plateforme elle-même que la façon dont elle facilite le partage et l'intégration sur n'importe quel site. Un point que n'a toujours pas compris Facebook qui propose un script presque impossible à personnaliser pour ce qui est de l'intégration des publications, et rien de spécifique aux vidéos. De plus, cela ne concerne souvent que les contenus publics, qui sont le plus souvent ceux de marques ou de personnalités.

Le partage sur un site tiers : force de Twitter, faiblesse de Facebook

Chez Twitter, on a depuis longtemps compris l'intérêt et la force du partage sur des sites tiers, puisque cela offre une large visibilité, tout en incitant les utilisateurs à nous privilégier face à des concurrents plus fermés. C'est d'autant plus intéressant que les contenus diffusés sur Twitter sont le plus souvent publics. L'équipe de la société vient donc d'annoncer la mise en place d'un nouveau script de partage qui s'inspire de celui des tweets, et qui sera désormais proposé sur chaque vidéo publiée via Twitter.

De plus, les développeurs pourront aller un peu plus loin, que ce soit via oEmbed ou la bibliothèque JavaScript de Twitter qui dispose désormais de fonctionnalités relatives à l'intégration de vidéos. Reste maintenant à voir comment la communauté va s'emparer de ce phénomène et ce qu'en pensent les plateformes que sont Dailymotion ou encore YouTube qui pourraient voir ici une attaque directe à leur modèle économique, bien que les réseaux sociaux ne proposent pas (encore) d'interface permettant de naviguer simplement dans les vidéos diffusées sur leurs plateformes respectives.

6 commentaires
Avatar de CUlater INpactien
Avatar de CUlaterCUlater- 03/03/15 à 07:53:58

<blockquote class="twitter-video" lang="fr"><p>We agree with our partner <a href=&quothttps://twitter.com/Dove">@Dove</a>: the power is in our hands to <a href=&quothttps://twitter.com/hashtag/SpeakBeautiful?src=hash">#SpeakBeautiful... href=&quothttps://t.co/hQXoiqR8cR">https://t.co/hQXoiqR8cR</a></p>&mdash; S.W.A.T. (@TwitterWomen) <a href=&quothttps://twitter.com/TwitterWomen/status/569668676930007040">23 Février 2015</a></blockquote><script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Imbitable :fou:

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 03/03/15 à 09:12:22

Quel est le problème en fait ?

Avatar de CUlater INpactien
Avatar de CUlaterCUlater- 03/03/15 à 10:40:21

Mon manque de connaissances en langage web :transpi:?
Comparé à l'intégration youtube, ça me semble plus fastidieux:

<iframe width="420" height="315" src=&quothttps://www.youtube.com/embed/dQw4w9WgXcQ" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Ayant testé vite fait on intègre un tweet contenant une vidéo plutôt qu'intégrer la vidéo elle-même (auquel cas on aurait simplement le bout de code  intégrant la vidéo https://t.co/hQXoiqR8cR
Bref en utilisant les balises youtube avec une vidéo twitter ça donne ça:

<iframe width="420" height="315" src="https://t.co/hQXoiqR8cR" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Et ça me semblait amplement suffisant.
Je chipote énormément je sais et j'imagine qu'une intégration d'une bout de code de 2 lignes ou de 5 importe peu sur une page web (du moment que c'est bien balisé), mais... quand même. Ce n'est que mon de vue :chinois: 

Avatar de Folgore INpactien
Avatar de FolgoreFolgore- 03/03/15 à 10:56:47

C'est partie pour des marathons de videos screamer histoire de traumatiser un peu de monde :roll:

En plus pour des trucs crades, twitter n'a pas un système de commentaire pour avertir avant d'arriver a l'inevitable, surtout si on est un cliquer fou :eeek2:

Édité par Folgore le 03/03/2015 à 11:00
Avatar de alex13 INpactien
Avatar de alex13alex13- 03/03/15 à 12:21:35

Je me trompe peut être mais il me semble que FB est plus long a s'ouvrir quand une vidéo se lance sans qu'on lui demande
bref pas sur que ce soit une bonne chose :fumer:

Avatar de Zorglob INpactien
Avatar de ZorglobZorglob- 03/03/15 à 16:02:33

La raison est simple : la publicité qui est diffusée dans ce genre de
format est vendue plus chère et il est plus facile de limiter les
possibilités de blocage (voir notre analyse)
Et aussi (et surtout ?) elle génère 53% de plus de transformation, c'est ça la base d'un prix plus élevé...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.