Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

L’armée fait-elle de la contre-propagande djihadiste sur Internet ?

Armée de taire
Droit 2 min
L’armée fait-elle de la contre-propagande djihadiste sur Internet ?
Crédits : tab1962/iStock/ThinkStock

Suite à différentes révélations de presse, le député Bruno Le Maire (UMP) vient de demander au ministre de la Défense si une unité militaire dédiée à la lutte contre la propagande djihadiste sur Internet avait oui ou non été mise en place par les autorités.

Le mois dernier, le ministère de l’Intérieur inaugurait en grande pompe un site de contre-propagande flambant neuf, « stop-djihadisme.gouv.fr ». Le quotidien Le Monde révélait toutefois quelques jours plus tard que l’armée française s’était dotée dans le même temps, et de manière bien plus discrète, d’une cellule composée d’une « cinquantaine de spécialistes militaires » censée lutter de manière plus active, toujours via Internet, contre l’État islamique.

Nos confrères affirmaient de source militaire que le Centre interarmées d’actions dans l’environnement (CIAE) hébergeait désormais une « task force » ayant pour but « de riposter de façon immédiate par la diffusion d’images et de messages », et ce grâce à l’utilisation « d’avatars sur les réseaux sociaux », de « la surveillance à grande échelle », l’aide « de psychologues pour toucher le public-cible de l’État islamique », etc.

Une nouvelle cellule qui serait composée d’une cinquantaine de militaires

Si cette information semblait tout à fait plausible, Manuel Valls ayant annoncé la création de plusieurs centaines d’emplois suite aux attentats du mois dernier, L’Opinion a profondément remis en cause cette version, s’appuyant elle aussi sur des sources militaires. « Ce n’est pas dans notre périmètre [de compétence] » a notamment déclaré le porte-parole de l’état-major des armées, le colonel Gilles Jaron.

Dénonçant la position « floue et contradictoire » de l’exécutif sur ce dossier, le député Bruno Le Maire a donc demandé au ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, de « bien vouloir clarifier la position du gouvernement sur la création d'une telle structure ». Au travers d’une question écrite parue ce matin au Journal officiel, l’ancien prétendant à la présidence de l’UMP dit vouloir connaître les « modalités d'organisation et de fonctionnement » de cette nouvelle unité militaire – si son existence était officiellement confirmée.

Le gouvernement dispose en principe d’un délai de deux mois pour répondre à cette question (même si celui-ci n’est guère respecté dans la pratique). 

93 commentaires
Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 24/02/15 à 07:23:05

Perso, ce n'est pas une mauvaise idée, mais aurait préférer que se soit des fonctionnaires qui se charge de cela.

Édité par Ami-Kuns le 24/02/2015 à 07:25
Avatar de LeJediGris Abonné
Avatar de LeJediGrisLeJediGris- 24/02/15 à 07:29:14

Euhhhh les militaires, c'est en grande partie des fonctionnaires, non ?

A+

Avatar de AirTé Abonné
Avatar de AirTéAirTé- 24/02/15 à 07:31:28

Non

Avatar de Wype INpactien
Avatar de WypeWype- 24/02/15 à 07:31:44

Ce serait de bonne guerre..

Je vais aller me coucher ->[]

Avatar de Zekk INpactien
Avatar de ZekkZekk- 24/02/15 à 07:32:08

T'es à moitié fonctionnaire. T'as tous les inconvénients et pas les avantages :fumer:
Source: mes 5 ans d'engagements dans l'armée de terre y'a 10 ans.

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 24/02/15 à 07:38:10

oups, un mots à sauté, voulait dire fonctionnaire civil. C'est plus un travail de police que de combattant.

Édité par Ami-Kuns le 24/02/2015 à 07:38
Avatar de arkaow Abonné
Avatar de arkaowarkaow- 24/02/15 à 07:39:08

J'avoue ne pas comprendre le but de cette question. L'intérêt d'une telle cellule, si elle existe, c'est de ne pas être officielle. La population type cible des recruteurs terroristes rejettera, par principe , tout ce qui peut venir des autorités. C'est un peu du sabotage d’obliger le gouvernement à répondre

Avatar de LeJediGris Abonné
Avatar de LeJediGrisLeJediGris- 24/02/15 à 07:41:47

OK compris !! :yes:

Avatar de AirTé Abonné
Avatar de AirTéAirTé- 24/02/15 à 07:43:28

On aime se saboter, c'est tellement drôle.

Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 24/02/15 à 07:46:08

Est-ce que 90% de ces militaires ont été recrutés via Internet ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 10