Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Sébastien Soriano : entre itinérance, sevrage et moyens financiers de l'ARCEP

Il ne faut pas faire « des plans sur la comète »
Mobilité 3 min
Sébastien Soriano : entre itinérance, sevrage et moyens financiers de l'ARCEP

Sébastien Soriano, nouveau président de l'ARCEP était interviewé par nos confrères du Figaro. L'occasion d'évoquer les chantiers en cours comme la bande de fréquences de 700 MHz et les moyens financiers, mais aussi le cas particulier de l'itinérance entre Free et Orange.

Depuis le 15 janvier, l'ARCEP dispose d'un nouveau président : Sébastien Soriano. Il connait bien le petit monde des télécommunications puisqu'il était déjà passé à l'ARCEP auparavant, ainsi qu'à l'Autorité de la Concurrence notamment (voir notre analyse). Il était récemment passé au Sénat afin d'évoquer la prochaine mise en vente des fréquences de 700 MHz, jugeant le calendrier de « très ambitieux ». Un peu plus d'un mois après sa prise de fonction, il était de passage chez nos confrères du Figaro afin de répondre à quelques questions

Free/Orange : l'itinérance ne doit pas se transformer « en drogue de substitution »

Sujet d'actualité, il a d'abord été question de la loi Macron qui donne au gendarme des télécoms de nouveaux pouvoirs, notamment sur le partage des réseaux mobiles entre opérateurs, et donc l'itinérance. Bien évidemment, c'est de l'accord signé entre Free et Orange sur la 2G et la 3G dont il était question ici. Sébastien Soriano annonce clairement la couleur : « si l'itinérance se transforme en drogue de substitution, ce n'est pas bon. Il faut organiser le sevrage. Pour aller vers un modèle où, en zone dense, chacun a son réseau et, en zone moins dense, les réseaux sont mutualisés. » 

Et pour le président de l'ARCEP, l'issue de ce contrat ne fait aucun doute. Une fois le texte de loi sera passé entre les mains du Sénat : « nous commencerons le dialogue avec les acteurs (Orange et Free, NDLR) pour organiser la fin de l'itinérance. » Aucun calendrier n'est par contre précisé, mais, pour rappel, le contrat doit normalement se terminer en 2017 et Stéphane Richard avait déjà annoncé qu'il ne souhaitait de toute façon pas le prolonger.

Concernant l'accord de mutualisation entre Bouygues Telecom et SFR-Numericable, Sébastien Soriano indique que « le texte de loi ne demande pas à l'ARCEP de réglementer a priori, mais elle peut poser des limites aux différents accords ». Une sorte d'avertissement au cas où les choses viendraient à déraper.

Secteur des télécoms : l'ARCEP ouverte aux « bonnes consolidations »

Il est ensuite question de la consolidation du marché des télécoms avec un éventuel retour à trois opérateurs. Si l'ARCEP semble favorable « aux bonnes consolidations », Sébastien Soriano se montre relativement direct : « Dans le cadre d'une éventuelle consolidation du secteur, je déconseille aux opérateurs de faire des plans sur la comète ». 

Dans le fixe, le régulateur veut simplifier le changement d'opérateur via la mise en place d'un « relevé d'identité d'opérateur fixe », espèce de frère jumeau du RIO dans le mobile. Pour rappel, il est déjà possible de demander la portabilité de ses numéros fixes lors du passage d'un opérateur à l'autre, mais sous certaines conditions uniquement (voir notre dossier). Il faudra donc voir ce que l'ARCEP souhaite exactement mettre en place, mais l'idée semble intéressante.

Quid des moyens financiers ? 

Pour finir, nos confrères ont demandé à Sébastien Soriano si l'ARCEP disposait des moyens nécessaires pour assumer toutes ses fonctions. La réponse de l'intéressé est, là encore, sans ambiguïté : « Je crains que cette programmation [NDLR : les moyens budgétaires] n'ait été pensée pour asphyxier l'ARCEP ». Il ajoute : « faute de moyens, nous risquons de fragiliser des dossiers ou de prendre six mois de retard. Certes, tout le monde doit faire des efforts, mais de manière juste. » Reste maintenant à voir si sa demande sera entendue...

11 commentaires
Avatar de flagos_ INpactien
Avatar de flagos_flagos_- 23/02/15 à 16:17:21

Dans le fixe, le régulateur veut simplifier le changement d'opérateur via la mise en place d'un « relevé d'identité d'opérateur fixe », espèce de frère jumeau du RIO dans le mobile.

 Alors ca, ce serait vraiment bien. J'avais regardé il y a quelques temps pour récuperer un numéro Free en 08 quelque chose, c'était la croix et la bannière, inutilement (volontairement ?) compliqué.L'arcep fait vraiment bien d'agir, ca fait trop longtemps que ca traine la dessus.

Édité par flagos_ le 23/02/2015 à 16:17
Avatar de jinge INpactien
Avatar de jingejinge- 23/02/15 à 17:15:06

Pour l'itinérance, c'est bien, il va à l'encontre de tout ce qu'il se passe en Europe... En tout cas on sent qu'il y a eu un bon lobbying Bouygues qui est passé par là... 
En Europe on a des cas d'itinérance mutuelle (les deux opérateurs se complètent leurs réseaux). De plus il est complètement stupide de prendre ce sujet maintenant (à la limite dans deux ans si rien n'a changé, ce qui est peu problable) dans la mesure où il y a de grandes chances que Bouygues Telecom disparaisse au profit des 3 autres.
Le rachat de bouygues serait une bonne chose, et forcerait Free à pousser ses investissements sur la fibre s'il ne veut pas rester sur le banc de touche...

Pour le RIO fixe ça fait un moment que ça en parle si je ne dis pas de bétises, mais du coté des opérateurs il doit y avoir que Bouygues qui en voudrait, et encore maintenant le numéro de ligne fixe est assez peu utile chez les non-pro.

Avatar de SebGF Abonné
Avatar de SebGFSebGF- 23/02/15 à 17:33:44

Pour aller vers un modèle où, en zone dense, chacun a son réseau et, en zone moins dense, les réseaux sont mutualisés.

C'est, à mes yeux, ce qui aurait du être fait depuis le début. Il fallait vraiment être naïf pour croire que des entreprises privées dont l'objectif est la rentabilité allaient couvrir des zones pour des prunes.
C'est triste de ne s'en rendre compte que maintenant, et avec les technos mobiles qui s'enchaînent à qui mieux mieux ça va pas aller en s'arrangeant.

Avatar de killer63 INpactien
Avatar de killer63killer63- 23/02/15 à 17:38:51

jinge a écrit :

Pour l'itinérance, c'est bien, il va à l'encontre de tout ce qu'il se passe en Europe... En tout cas on sent qu'il y a eu un bon lobbying Bouygues qui est passé par là... 
En Europe on a des cas d'itinérance mutuelle (les deux opérateurs se complètent leurs réseaux). De plus il est complètement stupide de prendre ce sujet maintenant (à la limite dans deux ans si rien n'a changé, ce qui est peu problable) dans la mesure où il y a de grandes chances que Bouygues Telecom disparaisse au profit des 3 autres.
Le rachat de bouygues serait une bonne chose, et forcerait Free à pousser ses investissements sur la fibre s'il ne veut pas rester sur le banc de touche...

en parlant d'investissement, faudrait aussi que l'arcep mette son nez dans le fait que bouygues utilise les NRA de SFR pour proposer ses offres ... moins de 800 NRA en propre , faut t'il le rapeller ...

et quand au fait que tu dises que free n'investit pas dans la fibre, tu n'es pas vraiment au courant de ce qu'il se passe ...
 
https://lafibre.info/free-la-fibre/nro-free/msg202685
 

Édité par killer63 le 23/02/2015 à 17:41
Avatar de Yseader INpactien
Avatar de YseaderYseader- 23/02/15 à 18:54:23

Je ne sais plus quel FAI disait que l’État devait participer pour le déploiement de la fibre car ça représentait des dépenses trop importantes :reflechis:

Avatar de jinge INpactien
Avatar de jingejinge- 23/02/15 à 23:59:49

killer63 a écrit :

en parlant d'investissement, faudrait aussi que l'arcep mette son nez dans le fait que bouygues utilise les NRA de SFR pour proposer ses offres ... moins de 800 NRA en propre , faut t'il le rapeller ...

et quand au fait que tu dises que free n'investit pas dans la fibre, tu n'es pas vraiment au courant de ce qu'il se passe ...
 
https://lafibre.info/free-la-fibre/nro-free/msg202685
 

Moi j'ai bien aimé le passage: une de leurs préoccupations "est de nous assurer que le quatrième entrant dans le fixe, Bouygues Télécom a bien les moyen de se développer." Alors dans le fixe mais pas dans le mobile? On parle de celui qui fait des offres 10€ moins cher que ses concurrents avec des concurrents qui ne s'alignent pas? S'il a pas les moyens de se développer je me demande ce qu'il se passe... 
Bouygues dégroupe moins vite que Free alors que Free est beaucoup plus avancé. Si Bouygues ne fait pas de l'itinérance je me demande ce qu'il fait...

Yseader a écrit :

Je ne sais plus quel FAI disait que l’État devait participer pour le déploiement de la fibre car ça représentait des dépenses trop importantes :reflechis:

Ya Champsaur qui a remis son rapport à l'Etat sur le déploiement de la fibre. 
Ils parlent d'éteindre la fibre par plaques avec la création de "zones fibrées", de maintenir le prix de la boucle locale car le baisser à court terme (alors qu'il est amené à augmenter par la suite) enverrai un mauvais signal, mais ils ne parlent pas du tout d'un point: Le surplus gagné par Orange. Au lieu d'allouer ce surplus à un fond pour le déploiement de la fibre optique qui pourrait par exemple financer les zones très peu denses, ils préfèrent tout reverser à Orange (bah oui car Orange verse des dividendes...)
C'est assez pathétique je trouve.
Ces revenus suffiraient largement à financer la fibre pour l'ensemble du territoire (non déjà fibré par les RIP et opérateurs).

Avatar de jinge INpactien
Avatar de jingejinge- 24/02/15 à 00:08:41

killer63 a écrit :

en parlant d'investissement, faudrait aussi que l'arcep mette son nez dans le fait que bouygues utilise les NRA de SFR pour proposer ses offres ... moins de 800 NRA en propre , faut t'il le rapeller ...

et quand au fait que tu dises que free n'investit pas dans la fibre, tu n'es pas vraiment au courant de ce qu'il se passe ...
 
https://lafibre.info/free-la-fibre/nro-free/msg202685
 

J'adore l'édit de comm qui efface tout ce qu'on écrit...
Je disais que je sais ce que fait free dans la fibre, on le voit depuis quelques mois avec le déploiement de nouveaux NRO beaucoup plus prononcé. Mais même s'ils prévoient des investissements, ça reste du rattrapage, et pas des nouvelles installations, c'est dommage. Ca reste d'un tout autre ordre qu'Orange, ou l'ex-SFR.
De plus Free ne va s'interconnecter que chez Orange, pas chez les RIPs, malheureusement.
Pour être vraiment crédible ils faudrait qu'ils mettent 3 milliards sur la table. C'est tout à fait faisable, après c'est peut être moins rentable à court terme que racheter/créer un nouvel opérateur.
Donc oui, Free n'investit pas assez dans la fibre, du moins aps au niveau des concurrents fixe.

Avatar de Silenus INpactien
Avatar de SilenusSilenus- 24/02/15 à 07:44:37

Tu veux dire qu'il faudrait sanctionner Bouygues car il loue ses NRA chez SFR et dans le même commentaire tu te félicites que Free loue les NRO à Orange......

Comme quoi, l'objectivité à geométrie variable....

Avatar de GGGG-Ready INpactien
Avatar de GGGG-ReadyGGGG-Ready- 24/02/15 à 07:59:18

tic tac tic tac

Dans 10 mois, plus d'itinérance 2G ! :mdr2:

tic tac tic tac

Dans 10 mois, les premières plaques 3G vont s'éteindre  :mdr2:

Avatar de code INpactien
Avatar de codecode- 24/02/15 à 11:02:15

GGGG-Ready a écrit :

tic tac tic tac

Dans 10 mois, plus d'itinérance 2G ! :mdr2:

tic tac tic tac

Dans 10 mois, les premières plaques 3G vont s'éteindre  :mdr2:

Haineux rageux Anti free ON

Tu dois avoir une vie malheureuse

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2