Samsung rachète LoopPay et sa solution de paiement

Pas question de laisser Apple s'amuser trop longtemps
Internet 2 min
Samsung rachète LoopPay et sa solution de paiement
Crédits : Zoonar RF/iStock/ThinStock

Samsung a racheté la société LoopPay, qui édite la solution de paiement du même nom. Ce mouvement du géant coréen est clairement un pas en avant dans la concurrence avec Apple et sa solution Pay, qui semble faire un large consensus aux États-Unis actuellement.

Une solution concurrente et très différente d'Apple Pay

Même si de nombreux acteurs se sont lancés dans le secteur du paiement via smartphone, c’est bien l’arrivée d’Apple Pay qui a provoqué un branle-bas de combat. Aux États-Unis, la solution de Cupertino fait relativement consensus, bien que toutes les structures commerciales ne soient pas intéressées, des solutions concurrentes étant déjà établies.

Et voilà que Samsung se paye LoopPay, une solution de paiement mobile apte à concurrencer Apple Pay, tout du moins sur le papier. Contrairement à cette dernière, LoopPay table cependant sur un autre type de technologie. Cette dernière, nommée Magnetic Secure Transmission, permet en fait d’enregistrer une carte bancaire dans une housse spéciale de protection du téléphone. Quand l’utilisateur souhaite payer, il appuie sur un bouton ou ouvre l’application pour sélectionner sa carte.

Contrairement à Apple Pay ou de nombreuses autres solutions du même acabit, LoopPay ne se sert pas des puces présentes dans le téléphone, pas plus NFC que Bluetooth. La protection émet en fait un champ magnétique qui communique avec le terminal de paiement, dès que ce dernier dispose d’un lecteur de bande magnétique. Cette fameuse protection peut en l’état enregistrer des milliers de cartes, et l’application peut être protégée par un code PIN ainsi qu’un mot de passe.

Une solution compatible avec de nombreux terminaux mais qui doit évoluer

La principale force de LoopPay est d’être compatible avec une grande partie des terminaux de paiement, en particulier aux États-Unis. Chez CNet, Scott Stein indique avoir ainsi utilisé la solution dans de nombreux commerces, sans rencontrer de difficultés. La société travaille également sur une évolution de sa technologie puisque les terminaux à bande magnétique disparaissent progressivement pour être remplacés par des modèles EMV (EuroPay, MasterCard and Visa).

Le rachat par Samsung va normalement permettre à LoopPay de prendre un peu plus son envol. Le montant de la transaction n’a, comme d’habitude, pas été dévoilé, mais la vraie question est de savoir comment Samsung compte intégrer cette technologie. Il est possible en effet qu’elle soit incluse directement dans certains smartphones, et on peut se demander également si la compatibilité actuelle avec les iPhone ne va pas tout simplement disparaître. Le Mobile Word Congress de Barcelone dans deux semaines devrait être l’occasion d’en apprendre davantage sur les plans de Samsung.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !