Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Après la 4G, la guerre de la 4G+ est lancée

En tout cas chez Bouygues, Orange et SFR
Mobilité 3 min
Après la 4G, la guerre de la 4G+ est lancée
Crédits : merznatalia/iStock/Thinkstock

Après la 4G, les opérateurs se livrent désormais une guerre sur la 4G+, ou LTE Advanced, notamment avec SFR qui vient de faire trois annonces en deux semaines. De son côté, Orange veut accélérer le déploiement de sa 4G+ en France et revendique au passage quatre millions de clients 4G.

Comme nous l'avons récemment évoqué, Bouygues Telecom mise beaucoup sur la 4G/4G+. L'opérateur avait d'ailleurs récemment montré les muscles avec des démonstrations de 4G+ à plus de 300 Mb/s via l'agrégation de trois bandes de fréquences (800, 1 800 et 2 600 MHz). Mais ses concurrents ne comptent visiblement pas rester les bras croisés et font également des annonces sur le très haut débit mobile.

4G+ : SFR multiplie les annonces... ville par ville, Orange revendique 17 villes couvertes

En effet, en pleine restructuration, SFR multiplie les annonces concernant sa 4G+ avec l'ouverture de trois nouvelles villes en deux semaines : Lyon, Marseille et Montpellier. Elles viennent donc s'ajouter à Toulon et Toulouse qui étaient déjà couvertes. Il faudra maintenant voir si l'opérateur réussira à maintenir le rythme. Problème : SFR doit à la fois déployer du 800 MHz pour augmenter sa couverture et du 2 600 MHz pour permettre de profiter de la 4G+ et tout cela a un coût.

De son côté, Orange revendique 4 millions de clients 4G au 17 février 2015, alors qu'il n'était question « que » de 3,7 millions au 31 décembre (voir cette actualité). L'opérateur en profite également pour faire le point sur sa 4G+ et annonce que cette technologie est « désormais accessible dans 17 grandes villes de France » : Aix-en-Provence, Avignon, Bordeaux, Douai, Grenoble, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris, Rouen, Saint-Étienne, Strasbourg, Toulon et Toulouse.

Bouygues Telecom reste vague sur la couverture, Free Mobile expérimente

Pour rappel, Bouygues Telecom indique toujours couvrir en 4G+ « les principales villes de France » depuis septembre 2014. La liste précise n'est pas dévoilée et il faut se contenter d'une sélection : Paris, Lyon, Marseille, Nantes, Bordeaux, Saint-Étienne, Toulon, Grenoble, Roubaix, Rouen... L'opérateur ne précise par contre pas quelles bandes de fréquences sont agrégées dans chaque cas : 800 et 1 800, 800 et 2 600 ou bien 1 800 et 2 600.

De son côté, Free n'a rien annoncé de concret pour le moment concernant la 4G+, même s'il peut mener des expérimentations à Petit-Quevilly, comme l'autorise l'ARCEP. Rappelons néanmoins que depuis le 1er janvier, l'opérateur dispose de 5 MHz dans la bande des 1 800 MHz, en plus de 20 MHz dans celle des 2 600 MHz. Ces fréquences sont « neutres technologiquement », c'est-à-dire qu'elles peuvent être utilisés pour de la 3G ou de la 4G par exemple.

Quid des débits ? Il y a 4G+... et 4G+

Attention néanmoins. Comme c'est le cas pour la 4G, la 4G+ ne permet pas d'atteindre les mêmes débits (théoriques) suivant les opérateurs et les smartphones. En effet, il faut déjà que ces derniers soient capables d'utiliser simultanément deux bandes de fréquences, voire trois dans la cas de Bouygues Telecom, ce qui n'est pas donné à tout le monde, loin de là.

Quoi qu'il en soit, Bouygues Telecom peut grimper jusqu'à 300 Mb/s avec ses trois bandes de fréquences, ou bien jusqu'à 200 Mb/s avec deux seulement (1 800 et 2 600 MHz). Chez Orange, il est question de 225 Mb/s maximum (75 + 150 Mb/s), tandis que SFR ne peut actuellement pas dépasser les 187,5 Mb/s. Les différences sont donc relativement importantes de l'un à l'autre.

4G Bouygues

95 commentaires
Avatar de divinechild INpactien
Avatar de divinechilddivinechild- 19/02/15 à 10:35:56

Vite, faut racheter un flagship 4G+, viiiiite !

:roll:

Avatar de trollkien INpactien
Avatar de trollkientrollkien- 19/02/15 à 10:37:48

C'est mignon tout ca, mais les mêmes problemes risquent d'etre la : quid de la data ? ; et vont ils mettre de coté le développement et l'optimisation des technos plus anciennes ?

Perso je suis entre deux chateaux d'eau un ou il y a la 4g de free, qui décroche à 20 mètres de chez moi, et l'autre ou depuis un an le "service client" (sic!) me dit... Bientot.

Avatar de Soltek INpactien
Avatar de SoltekSoltek- 19/02/15 à 10:40:23

Pour le coup j'ai fait ça.

Avatar de athlonx2 INpactien
Avatar de athlonx2athlonx2- 19/02/15 à 10:42:33

Soltek a écrit :

Pour le coup j'ai fait ça.

:bravo:

Avatar de ninjafada Abonné
Avatar de ninjafadaninjafada- 19/02/15 à 10:42:43

finir de déployer la 3G en campagne / montagne aussi ça serait pas mal XD
c'est moche d'avoir une sous préfecture à moitié couverte

Avatar de Red-Balls INpactien
Avatar de Red-BallsRed-Balls- 19/02/15 à 10:47:23

cela devient ridicule... mieux vaut une connexion 42 Mbps disponible absolument partout qu'une connex. 300 Mbps ultra ponctuelle...

Avatar de Konique INpactien
Avatar de KoniqueKonique- 19/02/15 à 10:47:47

+1

Toujours pas de 3G chez moi... pourtant je ne suis pas en pleine campagne...

Avatar de Minikea INpactien
Avatar de MinikeaMinikea- 19/02/15 à 10:49:19

je suis d'accord!

(edit : ça veut dire "+1" )

Édité par geekounet85 le 19/02/2015 à 10:49
Avatar de math67 INpactien
Avatar de math67math67- 19/02/15 à 10:51:21

c'est cool le 300 mega/seconde en labo avec emetteur/recepteur à moins d'1metre. Ou alors test réel reel avec seulement 3 hôtes sur des antennes isolées. Et c'est quand que tout le territoire sera correctement couvert en 3g? Jamais. Parce que ce n'est pas rentable. Privatiser les réseau télécoms est un absurdité. Cela aurait dû rester un service public, et pas un truc batard ou on est obligé de payer des acteurs pour possiblement un  jour qu'ils viennent investir. Orange, ce repère de vipères  public ou privée suivant le flot du cash. Les réseaux devraient être indépendants de leurs exploitants.
 
Et les forfaits a plus de 5 GO qui coûtent un rein. Comme ça on peut niquer notre faire use en 2min. Trop cool.
 
SI au moins on avait une législation comme en Angleterre qui oblige à afficher les débits moyens et pas les débits théoriques.

Avatar de rain_man Abonné
Avatar de rain_manrain_man- 19/02/15 à 10:51:44

C'est bien joli la 4G+, encore faut-il avoir le fair use qui va avec car 3 Go, en 4G+ ça part très vite. Je préfère avoir 100 Go en 4G que 3Go en 4G+ ...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 10