Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Les comparateurs de billets d’avion épinglés par la répression des fraudes

Tout part à vol haut
Droit 3 min
Les comparateurs de billets d’avion épinglés par la répression des fraudes
Crédits : Bet_Noire/iStock/ThinkStock

Vous en aviez marre que certains comparateurs de billets d’avion ajoutent des frais de dossier ou de transaction pile-poil au moment de régler vos achats ? Bercy vient justement de lancer plusieurs procédures contre des sites bien connus du grand public, suite à des investigations d’envergure ayant débuté l’année dernière.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) se veut assez vague, mais assure qu’au total, une « dizaine de procédures contentieuses » ont été engagées « ces dernières semaines » à l’encontre d'« acteurs mettant à disposition des consommateurs des comparateurs de vols et des plateformes de réservation en ligne de billets d’avion ». Si Bercy a refusé de nous donner pour l’instant le moindre nom, Europe 1 affirme que Go Voyages, Opodo, EasyVoyage ou encore eDreams seraient dans le collimateur de la répression des fraudes.

Des pratiques jugées trompeuses et déloyales par la DGCCRF

En cause, principalement, des frais divers (de dossier, de paiement, options facultatives pré-cochées...) qui s’ajoutent comme par hasard au moment du règlement, une fois que l’internaute a bien pris le temps de remplir tous les champs administratifs nécessaires à l’achat. La DGCCRF ajoute que « des manquements relatifs au défaut d’information sur les prix et conditions de transport de bagages ont également été relevés ».

edreams avion
Exemple de comparateur de vol - Crédits : eDreams

Aux yeux des agents de Bercy, ces ajouts de dernière minute sont à la fois « déloyaux et trompeurs pour le consommateur ». C’est donc sans grande surprise que des poursuites ont été engagées sur le terrain des pratiques commerciales trompeuses, un délit passible de deux ans de prison et 300 000 euros d’amende. Le Parisien révèle que neuf dossiers auraient ainsi été transmis à la justice, dont « cinq ont déjà abouti ». En effet, expliquent nos confrères, « pour éteindre ces poursuites pénales, ces comparateurs ont préféré reconnaître leurs fautes et signer des transactions avec la justice », pour des montants qui seraient compris entre 100 000 et 150 000 euros.

Des décrets d’application de la loi sur la consommation encore dans les tuyaux

Par la voix d’Emmanuel Macron, Carole Delga et Axelle Lemaire, le gouvernement a appelé les consommateurs à être vigilants, tout en réaffirmant sa « volonté de sanctionner ces pratiques ». Les locataires de Bercy ont surtout annoncé que plusieurs décrets d’application de la loi sur la consommation de 2014, qui manquent encore à l’appel, seraient publiés au mois d’avril. Il sera ainsi question de mettre en œuvre le nouvel article L 111-5 du Code de la consommation, qui prévoit que les comparateurs de prix sur Internet sont tenus « d'apporter une information loyale, claire et transparente ».

Dans son bilan pour l’année 2014, dévoilé mercredi, la DGGCRF expliquait avoir également relevé des manquements s’agissant des plateformes de réservation d’hôtels en ligne (décalage entre les prix affichés et les prix réels, comparaisons faussées...). L’institution a ainsi prononcé « des avertissements, des injonctions administratives et des PV de délit envers les contrevenants ». Rappelons à cet égard que l’année dernière, Bercy a assigné Expedia et Booking devant le tribunal de commerce de Paris – cette fois en raison des clauses tarifaires imposées aux hôteliers (voir notre article). L’Autorité de la concurrence a également été saisie à ce propos, fin novembre

50 commentaires
Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 13/02/15 à 14:18:58

de transaction j'ai eu différence d'environ 50 euro sur le montant en fonction de la carte que j'aurai utilisé.:eeek2:

Édité par Ami-Kuns le 13/02/2015 à 14:19
Avatar de pti_pingu INpactien
Avatar de pti_pingupti_pingu- 13/02/15 à 14:20:55

Résultat,  vu le delta, je suis allé directement chez Emirates, ça m'a couté autant pour un service sur une compagnie plus agréable que celles proposées par le comparateur :p

Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

Bin testé ce midi, déjà d'un site à l'autre cela change bcp.
Et bizarre aussi la prépub t'annonçant un prix et une fois que tu cliques ,le min est loin du compte.

je ne parle même pas selon le pays.
testé avec et sans vpn (ruscofcofcof), les prix sont pas les mêmes pour le même trajet Oo

Avatar de anonyme_0338cda8a38b933adb088f0814824e10 INpactien

Je passe toujours par le site d'Air France.
Au moins, je suis tranquille.

Avatar de maestro321 INpactien
Avatar de maestro321maestro321- 13/02/15 à 14:27:07

Papa Panda a écrit :

je ne parle même pas selon le pays.
testé avec et sans vpn (ruscofcofcof), les prix sont pas les mêmes pour le même trajet Oo

Oui c'est un grand classique (les sites de réservation d'hôtel font ça aussi).
Là ou les sites sont bien implantés les tarifs sont plein pot, mais là où ils le sont moins ils rognent sur leurs marges le temps de pénétrer le marché.

Avatar de _Quentin_ Abonné
Avatar de _Quentin__Quentin_- 13/02/15 à 14:29:27

Papa Panda a écrit :

Bin testé ce midi, déjà d'un site à l'autre cela change bcp.
Et bizarre aussi la prépub t'annonçant un prix et une fois que tu cliques ,le min est loin du compte.

je ne parle même pas selon le pays.
testé avec et sans vpn (ruscofcofcof), les prix sont pas les mêmes pour le même trajet Oo

C'est connu, les prix varient selon combien de fois t'as regardé le vol, et desfois selon ton pays/région. 

Avatar de philoxera INpactien
Avatar de philoxeraphiloxera- 13/02/15 à 14:38:44

Beaucoup de ces sites sont des plaies. A fuir comme la peste.

Avatar de m1k4 Abonné
Avatar de m1k4m1k4- 13/02/15 à 14:39:10

sans indiscrétion, c'était pour quelle destination ?
Sinon, il y en a qui sont déjà passés par Bravofly ou travel2be ?
Ca donne quoi ?

Édité par m1k4 le 13/02/2015 à 14:39
Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 13/02/15 à 14:39:19

Moi, je vais directement sur le site de la compagnie aérienne, et j'en fais plusieurs en même temps pour la même destination, merci les onglets dans les navigateurs.

Je suis peut-être un peu borné, mais je préfère m'occuper de ça moi-même à la main plutôt que de passer par un comparateur aux priorisations automatiques douteuses.

Sinon, pour certaines destinations (au pif, l'Ukraine il y a deux ans :D ), le choix, t'en as pas trop et tu prends surtout ce qu'il y a...

Avatar de Cronycs Abonné
Avatar de CronycsCronycs- 13/02/15 à 14:43:21

Je n'ai qu'une expérience de Bravofly donc ça vaut ce que ça vaut mais : ils s'étaient trompés d'1 mois sur la réservation de mon avion (avec le numéro de vol, il faut le faire quand même !) et j'ai mis quasiment 6 mois à me faire rembourser la différence du billet que j'ai du acheter sur place au prix fort.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5