Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

États-Unis : 14 milliards pour la cybersécurité et une taxe contre les géants du Net

Et en France ?
Droit 3 min
États-Unis : 14 milliards pour la cybersécurité et une taxe contre les géants du Net
Crédits : Chip Somodevilla/Getty Images News/Thinkstock

Barack Obama a dévoilé les grandes lignes du projet de budget pour 2016. Deux mesures importantes concernent spécialement les nouvelles technologies. Les unes touchent à la cybersécurité, les autres à la fiscalité des multinationales et des géants du Net en particulier.

À l’occasion de la présentation du budget américain, le président Barack Obama a proposé d’allouer pas moins de 14 milliards de dollars pour la cybersécurité du pays. « Aucun système n’est à l’abri des infiltrations de ceux qui chercher à voler des informations commerciales ou gouvernementales ou à perpétrer des activités malveillantes ou perturbatrices ». Sous l’aiguillon de l’affaire Sony, notamment, ce pactole sera destiné à muscler davantage encore la défense américaine, sans que les détails exacts ne soient à ce jour donnés. « Ces 14 milliards rendront le cyberespace plus sécurisé, autorisant le gouvernement à protéger plus rapidement encore les citoyens américains, les systèmes et les informations de ces cybermenaces. »

À titre de maigre comparaison, en France, le budget 2014 de l’Agence nationale des systèmes d’information (ANSSI) a été fixé à 80 millions d’euros (dont 30 millions d’euros consacrés à la masse salariale). C’est cette agence qui est en charge de protéger les systèmes d’information de l’État et d’assister également les opérateurs d’infrastructures vitales (OIV). L’État devrait consacrer également 42 millions d’euros à la réalisation de la plate-forme nationale des interceptions judiciaires (PNIJ), celle qui centralise l'ensemble des réquisitions judiciaires adressées aux opérateurs de communications électroniques.

Une taxe sur le trésor des géants du net abrité à l’étranger

Autre mesure : la taxation des entreprises américaines pour les revenus engrangés à l’étranger, mais non encore rapatriés dans le pays. Cette taxe serait transitoirement de 14 % pour le trésor de guerre accumulé et même de 19 % pour les revenus futurs. Cette mesure-choc frapperait les multinationales et spécialement les gros acteurs du Net, Apple, Amazon, Google, Facebook & co qui aspirent des milliards de dollars à l’étranger pour les stocker sous des cocotiers fiscaux. Selon les estimations, environ 2 100 milliards de dollars dormiraient ainsi à l’étranger !

À ce jour, ces montagnes de cash ne sont taxées que lors du rapatriement aux États-Unis. Elles subissent alors une ponction de 35 %, l’un des plus élevés parmi les pays industrialisés. Si cette taxe de 14 puis de 19 % est votée, les sommes qui seraient réinvesties aux États-Unis ne subiraient alors plus d’assujettissement supplémentaire. « Cette taxe implique que les entreprises américaines seront tenues de payer le fisc américain sur les 2 000 milliards de dollars détenus à l’étranger, plutôt que de retarder le paiement de tout impôt indéfiniment » relatent les documents officiels, épaulant le budget 2016. Seul souci, le projet de loi de finances doit être voté par le Congrès. Or, sa majorité républicaine pourrait ne pas y donner suite.

De futures doubles impositions sur les mêmes flux ?

Plus près de nous, l’Europe, la France ou le Royaume-Uni se sont déjà agacés des stratégies d’optimisations fiscales des géants du net. Lors de l’Autumn Statement, déclaration sur la politique budgétaire à venir, le chancelier anglais George Osborne a par exemple programmé une taxe sur les profits détournés (Diverted Profits Tax). Pas de détail encore si ce n’est que ces profits pourraient être frappés à hauteur de 25 % à partir du 1er avril 2015. Ces différentes réactions nationales pourraient conduire à de nouveaux phénomènes de double imposition sur les flux générés par ces géants et le cas échéant, ouvrir la voie à de nouvelles conventions fiscales pour les éviter.

31 commentaires
Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 03/02/15 à 09:32:56

14 milliards pour la cybersécurité et une taxe contre les géants du Net

14 milliards de taxe contre les géants du Net pour financer la cybersurveillance.

Better now.

Avatar de maestro321 INpactien
Avatar de maestro321maestro321- 03/02/15 à 09:44:41

À ce jour, ces montagnes de cash ne sont taxées que lors du rapatriement aux États-Unis. Elles subissent alors une ponction de 35 %, l’un des plus élevés parmi les pays industrialisés.

En théorie !
Mais en pratique le lobbying fait bien son boulot:
Le fabricant de l’iPhone est la figure de proue d’un lobby de multinationales qui milite pour une nouvelle amnistie fiscale, comme celle qu’avait déclarée George W. Bush en 2004. À l’époque, les grands groupes américains ont pu faire revenir quelque 312 milliards de dollars, taxés à seulement 5,25%.

À l’occasion de la présentation du budget américain, le président Barack Obama a proposé d’allouer pas moins de 14 milliards de dollars pour la cybersécurité du pays. « Aucun système n’est à l’abri des infiltrations de ceux qui chercher à voler des informations commerciales ou gouvernementales or perpétrer des activités malveillantes ou perturbatrices ».

Hé voilà, on se sert de l'argent public pour protéger le cul des intérêts des grandes entreprises privées américaines (qui elles font tout pour payer le moins d'impôts/taxes).

Édité par maestro321 le 03/02/2015 à 09:48
Avatar de wanou2 Abonné
Avatar de wanou2wanou2- 03/02/15 à 09:45:38

tmtisfree a écrit :

14 milliards pour la cybersécurité et une taxe contre les géants du Net

14 milliards de taxe contre les géants du Net pour financer la cybersurveillance.

Better now.

14% de taxe sur 2000 milliards ça fait 280Mds un peu plus que les 14 ^^

Avatar de coket INpactien
Avatar de coketcoket- 03/02/15 à 09:47:08

tmtisfree a écrit :

14 milliards pour la cybersécurité et une taxe contre les géants du Net

14 milliards de taxe contre les géants du Net pour financer la cybersurveillance.

Better now.

2100Mds*14% =  294Mds

Better now.:smack:

Avatar de coket INpactien
Avatar de coketcoket- 03/02/15 à 09:50:41

A suivre normalement ce mois-ci le vote de la FCC sur la neutralité du net.

http://www.usnews.com/news/articles/2014/11/20/fcc-delays-net-neutrality-rules-u...

Avatar de moggbomber INpactien
Avatar de moggbombermoggbomber- 03/02/15 à 10:02:26

ils pourraient aussi prendre 10% du budget du futur fer à repasser super avion F35 :D

edit: toujours  aussi pénible cette interface sur opera12 :fumer:

Édité par moggbomber le 03/02/2015 à 10:03
Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 03/02/15 à 10:05:00

À titre de maigre comparaison, en France, le budget 2014 de l’Agence nationale des systèmes d’information (ANSSI) a été fixé à 80 millions d’euros. L’État devrait consacrer également 42 millions d’euros
à la réalisation de la plate-forme nationale des interceptions
judiciaires (PNIJ), celle qui centralise l'ensemble des réquisitions
judiciaires adressées aux opérateurs de communications électroniques.

Il faut rajouter à celà les 6 millions de la Hadopi qui prévient les INternautes que leur wifi n'est pas sécurisé.
On est jamais trop prudent. :chinois:
 

Avatar de svoboda INpactien
Avatar de svobodasvoboda- 03/02/15 à 10:20:47

comme tout sera massivement refusé par les républicains majoritaires, il ne prend pas trop de risques
:langue:

Avatar de metaphore54 INpactien
Avatar de metaphore54metaphore54- 03/02/15 à 10:25:48

Bof on va vers la concurrence service/fiscalité. Obama peut faire ce qu'il veut, si il ne propose pas un bon rapport qualité prix, les entreprises feront de l'évitement à l’impôt.

Avatar de caesar INpactien
Avatar de caesarcaesar- 03/02/15 à 10:51:46

et voila, bande de trouducs européens, vous avez fait les chochottes sur la taxation des multinationales.
Et bien oncle sam va se gaver pour vous.

On voit quand même l’émergence d'une taxe internationale au profit des USA.

Quid de la nationalité d'une multinationale ? Siege social ? (je sens que le lux et panama vont voir fleurir beaucoup de sièges sociaux)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4