Outremer Telecom (Numericable) fait machine arrière face à l'Autorité de la concurrence

Et c'est pas fini...
Mobilité 2 min
Outremer Telecom (Numericable) fait machine arrière face à l'Autorité de la concurrence

Alors que l'Autorité de la concurrence s'était autosaisit du dossier du rachat d'Outremer Telecom par Numericable (Altice) suite à une hausse de tarif à la Réunion et à Mayotte, la société fait finalement machine arrière. Non seulement la hausse est annulée, mais les clients impactés seront remboursés. L'affaire n'est pas close pour autant.

Il y a un peu moins de deux semaines, l'Autorité de la concurrence annonçait qu'elle s'était autosaisit afin d'« examiner les conditions dans lesquelles Numericable exécute l'engagement qu'il a pris de céder les activités mobiles d'Outremer Télécom (Only) à La Réunion et à Mayotte ». En cause, des hausses de tarifs au 1er janvier 2015.

Suite à cette procédure, l’Autorité de la concurrence annonce que « Outremer Telecom vient de prendre, de sa propre initiative, des mesures dont l'objectif est de corriger ces hausses tarifaires ». Tout d'abord, la hausse du 1er janvier est annulée et les clients prélevés en janvier seront remboursés de la différence. Enfin, « le catalogue de forfaits d'Outremer Telecom réintègre les anciens forfaits qui avaient été supprimés avec la hausse tarifaire. Ils pourront donc être à nouveau souscrits et coexisteront avec les nouveaux forfaits ».

Est-ce donc la fin de la procédure ? Pas vraiment, puisque l'Autorité de la concurrence ajoute qu'elle « prend acte des mesures correctrices mises en place par Outremer Telecom », mais que « l'adoption de ces mesures ne préjuge toutefois pas de l'issue de la procédure d'examen du respect par Numericable de ses engagements. L'Autorité, qui poursuit l'instruction du dossier, rendra sa décision prochainement. »

De quoi maintenir une certaine pression sur le nouveau groupe qui est en pleine restructuration et multiplie les hausses de tarif et les modifications de ses offres (voir notre analyse). Pour rappel, les sanctions encourues vont du retrait de la décision ayant autorisé le rachat de SFR par Numericable à une astreinte ou bien d'une sanction pécuniaire.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !