Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

La Chine pourrait lever l'embargo sur les consoles dans tout le pays

Comme par hasard
La Chine pourrait lever l'embargo sur les consoles dans tout le pays
Crédits : See-ming Lee 李思明 SML (CC BY 2.0)

Après avoir expérimenté pendant un an une levée de l'interdiction à la vente des consoles dans la zone de Shanghai, le gouvernement chinois pourrait étendre le dispositif dans l'ensemble du pays. Une nouvelle qui ne peut que réjouir les constructeurs qui pourront ainsi viser un marché plus large.

L'an passé, le gouvernement chinois a levé l'interdiction concernant la vente des consoles de jeux, à condition que leurs fabricants respectent un certain nombre de contraintes. Parmi elles, il était notamment question d'une limitation géographique pour les lieux de fabrication et de vente des machines. Ainsi, il est actuellement impossible pour Sony ou Microsoft de vendre leurs consoles dans la région de Pékin, le gouvernement leur imposant de rester dans la zone franche de Shanghai.

Un peu plus d'ouverture sur le plan géographique

Selon Bloomberg, les règles du jeu pourraient être amenées à évoluer quelque peu. Le gouvernement central chinois aurait ainsi demandé aux gouvernements régionaux de leur fournir un brouillon des règles qu'ils voudraient voir appliqués concernant la vente des consoles de jeu sur leur territoire. Si l'ensemble des régions parvient à se mettre d'accord sur un lot de règles, les constructeurs pourront alors distribuer leurs consoles dans un marché plus étendu, ce qui ne manquera pas de les réjouir.

Certaines règles seront donc amenées à évoluer, mais d'autres resteront sans doute en place. Parmi elles, la nécessité de former une joint-venture avec une entreprise chinoise restera de mise. De même, il y a peu de chances de voir disparaître le droit de véto dont dispose le gouvernement central sur le lancement d'un jeu dans le pays.

Mais pas sur le plan politique

On se souviendra ainsi que les autorités avaient banni Battlefield 4 du pays, afin de se préserver de « l'invasion culturelle américaine ». Le jeu dépeint pour rappel un conflit entre les États-Unis et un Amiral chinois renégat, ce qui n'était pas vraiment du goût du gouvernement chinois. La politique chinoise à ce sujet est d'ailleurs très stricte. En janvier 2014, au moment de l'ouverture du marché un des cadres du parti communiste chinois avait été très clair : « Les choses hostiles à la Chine, ou qui ne sont pas en conformité avec la vision du gouvernement chinois ne seront pas autorisées. Nous voulons ouvrir une fenêtre pour avoir un peu d'air frais, mais nous avons toujours besoin d'une moustiquaire pour bloquer les mouches et les moustiques ». L'ambiance est donc loin d'être détendue.

On notera avec un certain amusement que la nouvelle nous parvient alors que le géant chinois Alibaba vient d'investir quelques millions de dollars chez Ouya, afin d'obtenir le droit d'utiliser leur catalogue de jeux au sein de ses set-top box. S'il est difficile de prouver que les deux annonces sont liées, on notera tout de même que l'ouverture étendue du marché profitera aussi bien aux acteurs étrangers, qu'il s'agisse de Microsoft ou Sony, mais aussi aux acteurs locaux, tels qu'Alibaba et ZTE.

27 commentaires
Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 02/02/15 à 16:22:28

un des cadres du parti communiste chinois avait été très clair

Traduction : "La Chine ne courbe pas l'échine" :fumer:

Avatar de Entoni_ INpactien
Avatar de Entoni_Entoni_- 02/02/15 à 16:28:15

Ce qui est sympa, c'est qu'à terme si le marché s'ouvre vraiment, je serais prêt à parier un salaire qu'on ne verra plus d'ennemi chinois dans un jeu vidéo à gros budget.

Il serait suicidaire de la part d'un studio bossant sur des AAA de se couper d'un gros marché pour des raisons de story telling.

L'économie de marché :love:

Avatar de von-block INpactien
Avatar de von-blockvon-block- 02/02/15 à 16:38:01

Entoni_ a écrit :

 je serais prêt à parier un salaire qu'on ne verra plus d'ennemi chinois dans un jeu vidéo à gros budget.

 :love:

Le grand méchant Japon ce sera.

Avatar de digital-jedi Abonné
Avatar de digital-jedidigital-jedi- 02/02/15 à 16:39:21

Ou une mise à pied par la Chine ! :)

Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 02/02/15 à 17:31:56

Entoni_ a écrit :

Ce qui est sympa, c'est qu'à terme si le marché s'ouvre vraiment, je serais prêt à parier un salaire qu'on ne verra plus d'ennemi chinois dans un jeu vidéo à gros budget.

Il serait suicidaire de la part d'un studio bossant sur des AAA de se couper d'un gros marché pour des raisons de story telling.

L'économie de marché :love:

Si le financement de la prod des AAA suit celles des blockbusters, c'est possible.

A Hollywood, les sous chinois sont en train d'opérer des changements assez importants.

Avatar de MoonRa Abonné
Avatar de MoonRaMoonRa- 02/02/15 à 17:41:28

T'inquiète ils nous reste les russes et "les gens du moyen-orient sauf un". En tout cas ce sera déjà bien de supprimer ce genre de stéréotype saoulant.

Avatar de Drepanocytose INpactien
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 02/02/15 à 19:39:28

MoonRa a écrit :

T'inquiète ils nous reste les russes et "les gens du moyen-orient sauf un". En tout cas ce sera déjà bien de supprimer ce genre de stéréotype saoulant.

Yep. Vivement un jeu où ton ennemi, c'est ton voisin
:yes:
 

Avatar de Sirodo Abonné
Avatar de SirodoSirodo- 02/02/15 à 20:07:02

Bonne nouvelle pour les chinois, même minime c'est toujours bien.

Avatar de Drepanocytose INpactien
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 02/02/15 à 20:10:56

Un truc bien c'est qu'on va pouvoir faire une étude psychosociétale à grande échelle avec cette levée de l'interdiction des JV.
On va enfin voir en live si jouer aux JV donne des envies de meurtre et de violer sa petite soeur.

Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 02/02/15 à 21:15:09

S'aliéner le japonais, pas bon ça (même pour les chinois) :D

Reste les pays un peu trop socialistes d'Amérique du Sud : Bolivie, Venezuela ou Pérou.

Au pire, y a toujours l'ancienne république soviétique fictive. :transpi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3