Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

LG : un trimestre marqué par l'absence de marges sur les TV

Double zéros
Economie 3 min
LG : un trimestre marqué par l'absence de marges sur les TV

À l'instar d'Apple, Microsoft ou Samsung, le géant coréen LG a lui aussi dévoilé ses résultats financiers pour le dernier trimestre de 2014. Ils ne sont pas fameux, avec une baisse significative des revenus par rapport à l'an passé, et des pertes qui se creusent, même si le bilan reste positif sur l'ensemble de l'année

LG, l'autre géant coréen de l'électronique a trébuché lors du dernier trimestre de l'année. Il n'y a pas encore de quoi le mettre à terre, ses performances lors des trimestres précédents lui permettant d'encaisser le coup sans trop de problèmes.

Un dernier trimestre moribond, qui ne parvient pas à gâcher l'année

Sur le dernier trimestre, LG a réalisé un chiffre d'affaires de 15 270 milliards de wons, soit environ 12,2 milliards d'euros, ce qui représente une hausse de 3,8 % par rapport aux trois mois précédents, et de 4,9 % sur un an. Par contre, sur le plan du résultat net, le bilan est un peu moins favorable, avec une perte de 206 milliards de wons (165 millions d'euros), alors qu'elle n'était que de 63 milliards de wons (50 millions d'euros), un an plus tôt à la même période.

Sur l'ensemble de l'année, le géant coréen peut être satisfait, puisque son chiffre d'affaires progresse de 4 % à 59 040 milliards de wons (47,2 milliards d'euros), tandis que son bénéfice net fait plus que doubler, en passant de 222,7 milliards (178 millions d'euros) à 501,4 milliards de wons (401 millions d'euros).

15,6 millions de smartphones, zéro marge sur les téléviseurs

Parmi les chiffres clés présentés à ses actionnaires, deux sont à retenir. Le premier concerne les ventes de smartphones sur le dernier trimestre. Celles-ci sont en hausse de 18 % sur un an, avec un total de 15,6 millions d'unités. Cependant, malgré le fait que les trois derniers mois de l'année sont généralement très favorables aux ventes de ce type de produit, le chiffre est en baisse de 7 % par rapport au troisième trimestre. LG le justifie par un recul de la demande sur le marché coréen, en raison de récents changements dans la législation locale sur la vente de terminaux. Pourtant, la baisse est du même ordre (-6 % sur trois mois) aux États-Unis, qui n'ont pas connu de tels changements.

Le deuxième concerne quant à lui les ventes de téléviseurs. Sur le dernier trimestre elles ont représenté plus du tiers du chiffre d'affaires total (5 430 milliards de wons, soit 4.3 milliards d'euros). Cependant, en raison d'une « concurrence s'intensifiant », les marges n'ont pas été à la hauteur de ce qu'attendait le constructeur. Si au trimestre précédent, LG parvenait encore à dégager une marge opérationnelle de 3 %, sur les trois derniers mois, cette marge est désormais nulle.

La situation ne devrait par ailleurs ne pas aller en s'améliorant. LG s'attend à voir la concurrence s'intensifier sur les marchés développés, tandis que les conditions économiques sur les marchés émergents sont qualifiées « d'instables » par le constructeur. Cependant, grâce à une hausse de la demande sur le segment haut de gamme (ce à quoi s'attend également Samsung) et « des optimisations de la structure de coûts »  LG pense pouvoir renverser la vapeur.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.