(S)VOD : le CNC lance son moteur de recherche au sein de l'offre légale

Mais sans Netflix
(S)VOD : le CNC lance son moteur de recherche au sein de l'offre légale
Crédits : Piotr Adamowicz/iStock/ThinkStock

Le Centre National du Cinéma vient d'annoncer le lancement de son « service de référencement de l’offre de films en ligne ». Accessible via ce site, il permet de chercher les différentes offres légales qui existent pour acheter ou louer un film en ligne ou savoir dans quelle offre de SVOD il est disponible.

Début novembre, la Hadopi mettait en ligne un catalogue de VoD en Open Data, réalisé en partenariat avec six plateformes. Aujourd'hui, le Centre National du Cinéma (CNC) dévoile son moteur de référencement VOD avec pas moins de « 10 000 œuvres déjà disponibles » selon le communiqué de presse. Le principe est simple : vous saisissez le nom d'un film et le site vous propose une liste des services vous proposant une offre légale afin de le louer ou de l'acheter. Il est question de « simplifier l’accès à l’ensemble des offres légales existantes en les rendant plus visibles et plus lisibles dans le parcours de l’internaute ».

Ce lancement a été mis en place avec quatre partenaires éditoriaux : Allociné, Première, Télérama et SensCritique. Il est aussi question de douze éditeurs de contenus : Arte VOD, CanalPlay, FilmoTV, FranceTV pluzz VàD, Imineo, MontparnasseVOD, MyTF1VOD, Orange à la demande, OCS, UniversCiné, Videofutur ainsi que Wuaki.Tv. Comme on peut le remarquer, l'un des grands absents de cette sélection est le géant américain Netflix

CNC

Le CNC annonce néanmoins que son service est « ouvert à l’ensemble des éditeurs et distributeurs VàD souhaitant voir leur offre référencée ». Pour cela, une API a été mise en place et le Centre invite les plateformes qui seraient intéressées à prendre contact avec l'interlocuteur habituel au sein de ses équipes. Pour le CNC, « il s’agit bien avec ce nouvel outil de référencement de la vidéo à la demande d’un véritable service public », et ce, pour deux raisons.

Tout d'abord il propose « l’accès du plus grand nombre aux œuvres de l’esprit qui sont désormais à portée de clic et le soutien à la vitalité et à la diversité de la création » et « ensuite parce qu’il répond, d’autre part, à des exigences de qualité et d’exemplarité propres à l’action publique au service de nos concitoyens ». Reste maintenant à voir si cet outil arrive à séduire les internautes et à rendre plus lisible et visible l'offre légale.

Il sera d'ailleurs intéressant de voir si les tarifs, qui restent l'un des gros freins actuels, auront encore plus tendance à se ressembler d'une plateforme à l'autre, ou si une telle initiative sera l'occasion d'un peu de concurrence et de baisse en la matière. Nous reviendrons bien entendu sur cette initiative plus en détails sous peu.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !