Seagate reste n°2 du marché des disques durs

Le quasi duopole se confirme

L'Américain Seagate vient à l'instant de publier ses derniers résultats financiers. Et selon le fabricant de disques durs, il reste bien le n°2 du marché avec 57,6 millions d'unités livrées, contre 62,5 millions pour Western Digital.

Seagate

Seagate et WD continuent d'écraser le marché

D'après Seagate, 139 millions de disques durs ont été livrés lors du troisième trimestre 2012 tous constructeurs confondus. Avec 57,6 millions de disques écoulés, Seagate a donc capté 41,4 % du marché, contre 45 % pour Western Digital, soit 86,4 % du secteur à eux deux. Une part de marché stable. Le Japonais Toshiba, seul acteur capable de lutter contre les deux géants américains, continue donc de se contenter des miettes.

 

Financièrement, Seagate annonce avoir réalisé un chiffre d'affaires de 3,7 milliards de dollars, en hausse de 33 % en un an. Son bénéfice net a pour sa part explosé, passant de 140 millions de dollars l'an passé à 582 millions cette année.

L'importance du marché OEM

Le constructeur note que les deux tiers (66 %) de ses livraisons ont été réalisées grâce à l'OEM, tandis que 10 % concernent le marché de détail et 24 % la distribution. Chiffres intéressants, parmi les 57,6 millions de disques écoulés ce trimestre, seulement 6,3 millions (11 %) ont été aux stockages des entreprises. Seagate précise qu'il s'agit d'une baisse de 9 % dans ce secteur.

Pour le reste, 20,4 millions de disques ont été destinés aux ordinateurs de bureau, 20,3 millions l'ont été aux ordinateurs portables, soit une hausse de 22 % sur un an pour les deux marchés cumulés. Enfin, 10,6 millions de disques ont concerné d'autres marchés, dont des produits de consommation électroniques.

 

Géographiquement, Seagate réalise 25 % de son chiffre d'affaires en Amérique du Nord, contre 17 % en Europe et 58 % en Asie Pacifique. Il y a deux ans, l'Amérique du Nord représentait près de 30 % du chiffre d'affaires de l'Américain, l'Europe plus de 21 % et l'Asie Pacifique 50 %.

Seagate dégraisse

Le fabricant, à l'instar de son concurrent Western Digital, doit principalement sa croissance à ses acquisitions réalisées récemment. La division disque dur de Samsung ainsi que le Français LaCie ont ainsi été ingérés ces derniers mois.

 

Cette croissance externe a eu pour conséquence de fortement grossir l'effectif de Seagate. Entre le deuxième trimestre 2011 et le deuxième trimestre 2012, Seagate a ainsi vu son effectif gonfler de plus de 5000 employés. Des coupes ont cependant été réalisées cet été, afin de faire passer son effectif de 57 879 employés au 30 juin 2012 à 55 676 trois mois plus tard, soit une chute de 2203 salariés.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !