Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Le CES 2015, paradis des objets connectés

Et c'est peu de le dire...
Tech 12 min
Le CES 2015, paradis des objets connectés
Crédits : somchaij/iStock/ThinkStock

Comme chaque année, le CES 2015 était le théâtre de très nombreuses annonces. Mais cette fois encore, les objets connectés étaient largement à l'honneur. Il y en avait pour tous les goûts et de tous les genres, ou presque. L'occasion de dégager des tendances comme la puériculture et les accessoires de mode, et de faire le point sur le secteur.

De nombreuses sociétés ont fait parler d'elles à l'occasion du CES, notamment des sociétés françaises. Nous avons déjà évoqué le cas de La Poste avec son application Hub qui veut contrôler tous les objets connectés, mais aussi d'Archos et de sa tablette faisant office de box domotique (Bluetooth 4.0 LE et 433 MHz). Deux initiatives évoquées sous la bannière de la French Tech, qui profitait du CES pour donner le coup d'envoi de la cité des objets connectés à Angers.

Comme l'avait annoncé Axelle Lemaire, la France était relativement bien représentée cette année, avec de nombreuses startups présentes. Et la tendance croissante des objets connectés semble être un marché relativement porteur pour les acteurs hexagonaux avec des présentations tous azimuts. Néanmoins, nous ne sommes évidemment pas le seul pays à nous intéresser à ce marché, loin de là. De quoi faire un petit tour d'horizon et dégager des tendances.

Objets connectés terre application mobile
Crédits : Wavebreakmedia Ltd/ThinkStock

Avec ibattz Asap, rechargez un iPhone 6 en 15 minutes

Commençons justement avec une société américaine du nom d'ibattz. Elle profitait du CES de Las Vegas pour présenter ses nouveautés en matière de rechargement de batterie. Si nous avons déjà évoqué le cas de Pilo, qui n'est pas une pile, il est ici question d'un chargeur d'iPhone ultra rapide qui porte bien son nom : Asap. En effet, il suffirait de seulement 15 minutes pour recharger complètement un iPhone 6.

Pour cela, le fabricant précise utiliser une tension de 20 V avec une intensité de 2 A, contre 5 V et 1 A avec le chargeur par défaut d'Apple. Le concept est certes intéressant sur le papier, mais il faudra par contre être prudent sur sa mise en œuvre. En effet, l'iPhone 6 n'est pas spécialement pensé pour recevoir une telle puissance (jusqu'à 40 W) et le smartphone ainsi que la batterie pourraient ne pas apprécier ce genre d'exercice. 

iWallet : et vos cartes bancaires sont placées sous haute protection

iWallet est une autre société américaine qui propose déjà certains de ses produits outre-Atlantique, mais qui compte sur le CES de Las Vegas pour étendre son rayon d'action, notamment en Europe selon nos confrères de Clubic. La gamme iWallet se compose de plusieurs produits ayant un objectif commun : placer vos documents (cartes bancaires, passeports, permis de conduire, etc.) sous haute protection.

Les dimensions sont variables suivant les versions, mais les fonctionnalités restent les mêmes : un châssis en fibre de carbone, une matière réputée pour sa résistance, couplé avec un lecteur d'empreintes digitales. Aucun test de résistance ne semble disponible pour le moment, ce qui nous aurait permis de vérifier la solidité d'iWallet. Quoi qu'il en soit, les boîtiers disposent également d'une puce Bluetooth, permettant d'être alerté si votre smartphone et votre iWallet s'éloignent de plus de cinq mètres environ. Cette cage de protection est également annoncée comme étant « imperméable aux ondes », ce qui, d'après le fabricant, permet par exemple d'éviter un accès non autorisé à une puce NFC.

AirDog et Hexo+ : des drones qui vous suivent à la trace

Les drones ne sont évidemment pas en reste et, au-delà de Parrot et de son Bepop que nous avons déjà évoqué, d'autres sociétés étaient à Las Vegas pour montrer leur savoir-faire. AirDog fait partie de la liste avec un drone pensé pour accueillir une caméra GoPro et pour vous suivre automatiquement dans vos déplacements, comme un petit chien (d'où son nom). Il est d'ores et déjà disponible en précommande pour 1 295 euros tout de même, avec une disponibilité prévue pour le second trimestre.

Ce genre de produits semble avoir le vent en poupe puisque Hexo+, une startup française, présentait également un drone reprenant le même principe de fonctionnement : la place pour installer une caméra GoPro et un système de suivi automatique. Côté tarif, il est cette fois-ci question de 1 149 dollars, mais il faudra attendre au moins le mois de septembre pour que les premières expéditions commencent.

D-Shirt, ceinture, casque, chaussures, rollers, etc.  : les vêtements se connectent aussi

Les vêtements et autres accessoires connectés sont également en plein essor et ce n'est pas le CES 2015 qui pourra dire le contraire. Cityzen Sciences, une société française spécialisée dans ce domaine, exposait ainsi ses des textiles connectés dotés « de micro-capteurs intégrés capables d’effectuer le monitoring d’individus : température, fréquence cardiaque, vitesse et accélération, géolocalisation ».

Notez que ce n'est pas la première présentation de Cityzen Sciences puisqu'il s'agit déjà de la deuxième version de son D-Shirt. Cette nouvelle version intègre un GPS plus précis ainsi qu'un accéléromètre sur 9 axes. Mais le consortium qui regroupe acteurs industriels et sportifs en profite également pour se pencher sur un nouveau marché avec un cuissard connecté pour cycliste. Ce dernier permet d'obtenir des informations détaillées sur le déroulement de votre journée : cadence de pédalage, position « danseuse », etc.

Cityzen Sciences

Toujours dans le domaine du vélo, Connected Cycle (encore une startup française) présentait sa pédale connectée qui enregistre votre vitesse, l'inclinaison de la route et le nombre de calories brulées. Si de nombreuses applications permettent d'ores et déjà d'obtenir ce genre d'informations (que ce soit via un capteur dédié ou via une application pour smartphone), cette pédale pourrait plus intéresser les professionnels du cyclisme. En effet, ceux qui doivent notamment gérer une flotte de plusieurs bicyclettes pourraient apprécier d'avoir des informations détaillées et individuelles pour chaque vélo.

Si, dans Retour vers le Futur, Marty dispose d'une paire de chaussures avec « laçage » automatique, au CES on avait droit à Belty : une ceinture équipée d'un petit moteur lui permettant de s'ajuster automatiquement. Ainsi, lorsque vous avez un peu trop mangé, elle peut s'agrandir automatiquement. Elle fait également office de détecteur de mouvement et peut vibrer lorsque vous restez assis trop longtemps sans bouger. Combiné avec la fourchette connectée, il y a de quoi faire peur à certains amateurs de gastronomie.

Continuons notre descente avec les chaussures, qui étaient également connectées au CES de Las Vegas, notamment chez la société française Glagla. Sans grande surprise, il est question de suivre votre activité physique, vos performances du moment ainsi que les calories brulées, des constantes que l'on retrouve dans à peu près tous les capteurs.

Glagla chaussure connectée CES

Le fabricant précise également qu'elles sont anti-odeurs, légères, lavables, aérées, etc ; des points sur lesquels il faudra pour le moment le croire sur parole. Notez que la société s'est également lancée dans les semelles connectées chauffantes avec les Digitsoles, que nous avions déjà évoquées lors de son lancement via la plateforme de financement participatif Ulule. 

Dans un registre un peu différent, Rollkers faisait ses premiers tours de roue au CES. Il s'agit de rollers connectés qui font également office d'aide à la marche en vous permettant de doubler votre vitesse, du moins c'est ce qu'on créateur annonce au micro de nos confrères de l'AFP. Un prototype fonctionnel était présenté lors du salon. Il s'adapte à toutes les chaussures (ou presque) et il est possible de régler sa vitesse, l'idéal étant apparemment le double de celle à laquelle on marche d'habitude. Voici une petite vidéo de présentation qui résumera rapidement le principe de fonctionnement :

Encore un walkman chez Sony et un casque bardé de capteurs chez 3D Sound Labs

Dans le petit monde de l'audio, Sony n'en finit pas de ressusciter le Walkman près de 35 ans après l'avoir inventé. Le fabricant présentait le NW-ZX2 cette fois-ci. À l'instar de Qobuz, le fabricant mise avant tout sur la qualité d'écoute, c'est d'ailleurs le moins que l'on puisse attendre d'un baladeur vendu près de 1 200 euros. Si le MP3 est évidemment de la partie, il est aussi question des AAC, HE-ACC, FLAC, ALAC et DSD (Direct Stream Digital). On y retrouve également plusieurs technologies d'améliorations du son comme S-Master HX ainsi que DSEE HX. Tous les détails se trouvent par ici.

Du côté des casques audio, 3D Sound Labs présentait son Neoh qui sera prochainement lancé via un financement participatif sur Kickstarter. Il dispose d'une panoplie de capteurs et de haut-parleurs et, selon le fabricant, ce casque « virtualise dans l’espace plusieurs sources sonores, comme le son multicanal d’un film, pour un rendu des plus réalistes auprès de l’auditeur. L’individu perçoit réellement la provenance des sons, comme avec le meilleur home cinéma ». De plus, « le casque est doté de capteurs de mouvements de la tête « head tracking » jusqu’ici réservés aux professionnels. Ce capteur va permettre d’interpréter le moindre micromouvement pour restituer le son tridimensionnel que nous percevons dans la vie réelle ». De belles promesses qu'il faudra concrétiser lors du lancement. Dans tous les cas, les premiers tests indépendants seront certainement intéressants.

Des objets de puériculture connectés, pour les parents nés dans le numérique ?

Le CES 2015 a également été le théâtre de nombreuses annonces du côté des objets connectés pour les plus jeunes, voire les nourrissons. 4Mom revient avec une nouvelle version de son MamaRoo, un fauteuil qui berce bébé à votre place, la chaleur humaine en moins bien évidemment. Depuis votre smartphone, il est possible de changer le type de mouvement et de lancer la diffusion d'une petite musique d'ambiance.

MamaRoo

Maintenant que bébé est bercé automatiquement avec une petite berceuse de synthèse, il ne reste plus qu'à lui coller une tétine connectée Pacif-i dans la bouche afin de suivre sa température via votre smartphone, des chaussons Owlet pour lui prendre le pouls et enfin lui donner un biberon Baby GiGL qui mesure la vitesse et la quantité de lait ingurgité par le nourrisson. Attention par contre, il faudra, encore, lui donner à la main, aucun système automatisé ne semblant disponible... pour le moment.

C'est bien beau tout cela, mais il faut encore jouer avec son enfant, lui raconter des histoires ou bien lui donner le bain ! Pas de panique, Ediwn le canard connecté est là pour prendre votre place. Nous visons vraiment une époque formidable, non ? Réponse en images :

Vous l'aurez compris, les objets de puéricultures connectés sont en pleine explosion cette année. Il s'agit certainement d'un bon filon pour les fabricants qui ont trouvé un marché encore relativement épargné par les objets connectés. Reste maintenant à voir si, bébé comme adultes, vont se trouver bardés de capteurs en tous genres, certains redondants d'ailleurs. Mais toute cette agitation des fabricants ne doit pas nous faire perdre de vu l'essentiel : bébé. Il ne s'agit là que d'une aide et d'un moyen pour les plus inquiets de surveiller leur enfant, rien de plus.

Les objets connectés insolites et parfois étranges

Terminons enfin notre sélection avant les objets connectés... qui ne rentrent dans aucune des catégories précédentes. C'est le cas de Phonotonic : un polygone qui « transforme vos mouvements en musique ». Faites des ronds, secouez ou lancez l'objet pour changer le rythme et ajouter de nouveaux sons. Seul ou à plusieurs pour réaliser des « combos ».

Une fois votre réalisation terminée, vous avez envie d'écouter le résultat en buvant un verre bien frais ? Le Kube devrait vous intéresser. Il s'agit d'une petite glacière qui fait également office d'enceinte Bluetooth, parfaite pour les pique-niques en famille ou en amoureux. Non, aucune variante avec machine à café intégrée n'était présentée.

Avec son Bloc, Orange propose un vidéoprojecteur doublé d'une enceinte, le tout capable de fonctionner de manière autonome grâce à la présence d'une batterie. Au CES de Las Vegas, Keecker va beaucoup plus loin avec un robot capable de se déplacer et disposant d'une webcam, d'un vidéoprojecteur et d'un ensemble de haut-parleurs. Il n'est par contre pas précisé si Keecker en profite pour faire le ménage sur son passage. Une idée pour la version 2.0 ? 

Toutes ces annonces vous donnent un peu mal à la tête ? Melo Mind pourrait vous aider à vous relaxer un peu. Il s'agit en effet d'un casque qui mesure votre activité cérébrale afin de vous donner ensuite un état des lieux de votre cerveau et de son niveau de stress. Via une application mobile, Melo Mind va alors vous aider à vous relaxer lorsque vous aurez besoin. On rappellera que Mercurochrome s'intéresse également à cette notion de stress avec son bracelet connecté Coach Stress. Quoi qu'il en soit, le Melo Mind devrait être disponible d'ici la fin de l'année, pour 299 dollars.

Marre d'arroser vos plantes ? Parrot à la solution

Après avoir présenté l'année dernière un capteur connecté pour les plantes, Parrot revient avec un pot de fleurs connecté cette fois-ci. Plutôt que de vous alerter en cas de manque d'eau, il pourra automatiquement arroser la plante grâce à sa réserve intégrée de 2,2 litres... qu'il faudra remplir un jour ou l'autre. 

L'arrosage des plantes semble être un point qui tient particulièrement à Parrot puisque, lors du CES, le fabricant français présentait également son Flower Power H20. Il reprend exactement les mêmes caractéristiques techniques que le Flower Power de base, mais avec un embout permettant d'installer une bouteille d'eau. Comme le pot de fleurs, le Flower Power H20 pourra donc arroser automatiquement vos fleurs.

Toujours plus d'objets connectés... et maintenant ?

Bien que nous ayons déjà évoqué de nombreux produits au sein de cet article, d'autres étaient également exposés au CES de Las Vegas, trop pour en faire la liste complète. Mais il est parfois difficile de s'y retrouver dans cette jungle et surtout d'assurer un minimum d'interopérabilité, ce qui serait vraiment appréciable. Archos et La Poste tentent l'expérience dans le petit monde de la domotique, mais pour le reste, c'est encore le chacun pour soi.

Il y a bien eu des tentatives de créations de consortiums afin de regrouper un grand nombre d'acteurs, mais nous en sommes déjà au troisième en l'espace de quelques mois... mais pour l'instant rien ne perce vraiment. Il faudra aussi veiller à ne pas vouloir aller trop loin. Car si certaines expériences plus ou moins loufoques peuvent être marrantes à évoquer, tout ce qui touche à la santé ou aux enfants et qui basera son modèle économique sur une récolte massive des données pour une exploitation plus ou moins commerciale pourra rapidement poser problème.

Ainsi, après le temps des annonces multiples et des essais plus ou moins ratés viendra sans doute le temps de responsabiliser un peu ce secteur et de cadrer un peu les choses. Espérons que le ministère, très prompt à vanter nos « champions » saura aussi faire de la French Tech un label synonyme d'entreprises data-responsables.

8 commentaires
Avatar de XMalek INpactien
Avatar de XMalekXMalek- 20/01/15 à 16:57:33

D'ailleurs les futurs wearables devices pour animaux arrivent aussi... (cf le salon des wearables device au japon ou il y a le collier qui traque la santé de votre chat ainsi que son itinéraire)

Avatar de Cypus34 Abonné
Avatar de Cypus34Cypus34- 20/01/15 à 16:59:05

A quand le recyclage connecté ?
Ah non, c'est vrai ça on s'en fout :transpi:

Avatar de Groultok INpactien
Avatar de GroultokGroultok- 20/01/15 à 18:22:03

Waouh, 3 articles abonnés dans la journée, pas mal !

Perso, les objets connectés j'ai du mal, surtout ceux qui nécessite de laisser le smartphone en bluetooth, paye ta batterie après !

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

Une fois votre réalisation terminée, vous avez envie d'écouter le résultat en buvant un verre bien frais ? Le Kube devrait vous intéresser. Il s'agit d'une petite glacière qui fait également office d'enceinte Bluetooth, parfaite pour les pique-niques en famille ou en amoureux. Non, aucune variante avec machine à café intégrée n'était présentée.

Force Ouvrière vient de trouver sa nouvelle sono.

Avatar de Vader_MIB Abonné
Avatar de Vader_MIBVader_MIB- 21/01/15 à 09:22:04

Quand le berce-bébé se fera hacké, y en a un qui va valser sévère :D
Le biberon qui mesure la quantité de lait bue... Pour ceux qui ne savent pas soustraire entre ce qu'ils ont mis et ce qui reste à la fin dans le bib (qui est gradué à la base)...

Avatar de NonMais INpactien
Avatar de NonMaisNonMais- 21/01/15 à 11:52:22

Faites un gosse et .... ne vous en occupez jamais... ça existe déjà remarque...

Avatar de TZDZ INpactien
Avatar de TZDZTZDZ- 21/01/15 à 12:25:04

C'est un peu n'importe quoi, non ?

Sinon d'accord avec la remarque sur le recyclage...

Avatar de rorix INpactien
Avatar de rorixrorix- 21/01/15 à 14:44:31

je trouve que le drone qui vous suit et vous filme est génial !
Bien trop cher mais génial dans son principe. Après faut voir ce que ça donne sur le terrain, niveau batterie, qualité de l'image, etc...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.