Au CES 2015, des Smart TV sous Android TV, Firefox OS, Tizen et Web OS 2.0

Non, il n'y a pas encore de TV sous Windows Phone !
TechCES 4 min
Au CES 2015, des Smart TV sous Android TV, Firefox OS, Tizen et Web OS 2.0
Crédits : scyther5/iStock/Thinkstock

Comme chaque année, le CES est le théâtre de nombreuses annonces du côté des télévisions. Et cette édition 2015 n'échappe pas à la règle. Mais cette fois, il a aussi été question de systèmes d'exploitation, chaque constructeur choisissant son camp : Android TV, Firefox OS, Tizen ou Web OS 2.0, ce qui n'est pas sans soulever certaines questions.

Depuis quelque temps maintenant, les Smart TV deviennent la norme sur le marché. Pour rappel, il s'agit de télévisions capables de se connecter à Internet et disposant d'une bibliothèque d'applications plus ou moins fournie selon les cas. On y retrouve aussi bien des jeux basiques, que des offres de VOD ou de SVOD par exemple. 

Des Smart TV de Panasonic avec Firefox OS arrivent

Lors du CES de l'année dernière, Panasonic et Mozilla avaient déjà annoncé un partenariat afin d'indiquer l'arrivée de Firefox OS sur certaines télévisions connectées, mais sans que cela n'aille vraiment plus loin dans la pratique. Cette année, les deux protagonistes reviennent sur le devant de la scène avec du concret : la prochaine génération de Smart TV de Panasonic exploitera Firefox OS. L'année écoulée a été mise à profit afin d'améliorer l'interface du système d'exploitation et de proposer quelques nouveautés comme un système de notification par exemple.

De son côté, Panasonic précise qu'il est en train de revoir le code de certains services comme les menus et l'EPG (le guide des programmes) afin d'exploiter directement HTML5, au lieu de la solution maison qui était implémentée jusqu'à présent. Un changement qui permettra aux développeurs tiers de proposer des applications qui interagiront directement avec la télévision.

LG met à jour Web OS qui passe la seconde

De son côté, LG continue de miser sur sa solution maison basée sur Web OS, et vient même de présenter la version 2.0 du système d'exploitation. Là encore, l'accent est mis sur la simplicité d'utilisation avec un accès unifié à tous les contenus ainsi qu'une réactivé de l'interface revue à la hausse.

LG évoque également de nouveaux partenariats concernant la diffusion en streaming de contenu en 4K : Direct.tv et YouTube, qui viennent donc rejoindre Amazon Instant Video et Netflix qui étaient déjà présents. Reste à voir quels modèles seront concernés et si des mises à jour seront proposées aux modèles actuels, une pratique rare dans le secteur. Il ne faut sans doute pas s'attendre à un miracle de ce point de vue.

Web OS 2.0

Philips, Sharp et Sony misent sur Android TV, Samsung reste fidèle à Tizen

Sony prend aussi un chemin différent, mais avec un partenaire de choix : Google et Android TV. Le constructeur annonce en effet qu'une grande partie de sa gamme Bravia 2015 exploitera la solution du géant du web. Il n'est pas seul puisque Philips proposera également Android TV sur de nombreuses télévisions, tout comme Sharp, notamment sur les séries UE30 et UH30.

Bien évidemment, il sera possible de profiter de tout l'écosystème d'Android, ce qui comprend notamment les applications déjà disponibles. Suivant les marques et les modèles, il est ainsi question de reconnaissance vocale via un micro intégré dans la télécommande et de la possibilité de « caster » directement un contenu depuis un terminal mobile par exemple.

Terminons enfin notre tour d'horizon avec Samsung qui continue sur sa lancée avec de nouveaux téléviseurs sous Tizen. Il est question de trois modèles 4K Ultra HD avec un écran incurvé allant de 48 à 88 pouces, mais sans grands changements du côté du système d'exploitation.

Android TV PhilipsSony Android TV

La guerre des OS dans les TV : le consommateur sera-t-il encore le grand perdant ?

Au final, on se retrouve donc quatre systèmes d'exploitation différents qui comptent chacun un ou plusieurs fabricants pour les promouvoir. Une façon de faire qui n'est pas sans rappeler ce qui avait un temps été tenté sur le marché des smartphones, chacun mettant en place des partenariats avec de gros services afin de les inciter à développer une application plus ou moins aboutie sur sa plateforme, cherchant à lier le consommateur à sa solution. Mais voilà, toutes ont été abandonnées depuis, ou presque.

S'il est assuré de voir tous les gros services actuels et à venir proposer une solution pour Android TV, est-ce que cela sera systématiquement le cas pour les trois autres ? S'il est préférable de ne pas avoir une solution unique, et de voir des plateformes émerger, n'aurait-il pas été plus sain de voir les promoteurs d'alternatives s'unir pour faire front commun face à Google plutôt que de se battre aussi les uns contre les autres avec l'espoir d'être le survivant au sein d'un secteur en pleine mutation ?

Car il va maintenant falloir comparer ces solutions les unes avec les autres, et regarder qui aura l'écosystème le plus efficace et le plus fourni face à un Android qui aura pour lui la force de frappe de Google. S'il est encore trop tôt pour faire le point, il sera intéressant de suivre toutes ces initiatives dans les mois qui viennent pour voir qui assurera un réel suivi à long terme et qui préfèrera, finalement, changer son fusil d'épaule.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !