Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Quand un studio de films X demande à Google de déréférencer des pages GitHub

Le Git et le couvert
Droit 2 min
Quand un studio de films X demande à Google de déréférencer des pages GitHub
Crédits : hillaryfox/iStock Editorial/Thinkstock

Au nom du respect de son copyright, un important studio de films X américain a demandé il y a plusieurs jours à Google de déréférencer une soixantaine de pages du site GitHub. Sauf que celles-ci ne contenaient aucune œuvre protégée.

Dans l’espoir d’empêcher les internautes d’accéder à des contenus piratés, certains ayants droit notifient des URL à Google afin que le géant de l’internet les fasse disparaître de son moteur de recherche. À partir du moment où cette requête est effectuée dans les formes et vise une page sur laquelle se trouve un contenu manifestement illicite, la firme de Mountain View est tenue de procéder à cet effacement, faute de quoi sa responsabilité pourrait être engagée devant les tribunaux.

Toutefois, les ayants droit envoient désormais ces demandes de déréférencement à tour de bras, manifestement sans toujours trop vérifier si celles-ci sont exactes ou non.... TorrentFreak vient ainsi de dénicher une requête envoyée le mois dernier par Wicked Pictures, un célèbre producteur américain de films pour adultes. Plusieurs centaines de pages sont notifiées à Google, parmi lesquelles beaucoup appartiennent à des sites de partage notoires, tels que Kickass Torrent ou The Pirate Bay (voir ici).

Google prié de déréférencer une simple page d'aide

Jusqu’ici, tout allait bien. Sauf que Wicked Pictures a également réclamé le déréférencement d’une soixantaine de pages du site GitHub, bien connu des personnes qui cherchent à développer des logiciels open source. Ces pages ne contiennent pourtant aucune image ou film appartenant au studio de films X : on retrouve par exemple un projet « Lipstick » initié par le géant Netflix, un autre dénommé « Knockout », etc. Pire encore, une page d’aide est également dénoncée...

dmca github

Comment expliquer ce qui semble être une belle erreur ? Ces projets comportaient au moins une partie du titre d'un film de Wicked Pictures. Un bug probablement lié à un programme informatique des ayants droit qui ratisse un peu trop large, mais qui aurait pu avoir des conséquences néfastes si le moteur de recherche avait donné une suite favorable à ces requêtes. Selon nos constatations, les pages GitHub notifiées sont heureusement toujours accessibles via Google.fr.

La firme de Mountain View n’a cependant pas toujours réussi à faire correctement le tri entre les demandes justifiées et celles étant erronées voire clairement illégitimes. On se souvient notamment du retrait de pages qui permettaient de télécharger le documentaire « The Pirate Bay – AFK », pourtant sous licence libre (voir notre article). Rappelons au passage qu’en 2013, le célèbre moteur de recherche a déréférencé 222 millions d’URL, sur les 224 millions de pages qui lui ont été dénoncées. Il lui faut environ six heures pour traiter une demande.

41 commentaires
Avatar de Oliewan Abonné
Avatar de OliewanOliewan- 08/01/15 à 07:51:34

Il est là le souci avec l'automatisation...

Avatar de thorspark INpactien
Avatar de thorsparkthorspark- 08/01/15 à 07:57:56

je le vois plutôt dans les machines de trading haute fréquence ...

Avatar de Nozalys Abonné
Avatar de NozalysNozalys- 08/01/15 à 08:00:06

thorspark a écrit :

je le vois plutôt dans les machines de trading haute fréquence ...

Tout à fait!  (https://www.youtube.com/watch?v=bTEYx4FZPFA)

Avatar de Tatsu-Kan INpactien
Avatar de Tatsu-KanTatsu-Kan- 08/01/15 à 08:17:44

Ça fait longtemps que Google devrait appliquer un contrôle à la main de toute les requêtes envoyées par une société quand des erreurs flagrantes ont étés détectées une première fois.
Et comme bien souvent, ce sont des prestataires tiers, si leurs requêtes sont rejetés et prennent de plus en plus de temps à être traité, cela nuira à leur business de merde. Et ils devront donc s'améliorer.

Je propose même la sanction ultime de ne plus prendre en compte les requêtes de certains prestataires après plusieurs erreurs pendant une certaine durée. 

Avatar de Nozalys Abonné
Avatar de NozalysNozalys- 08/01/15 à 08:27:46

T'es radical toi ^^ Ton lapin à croc s'énerve ? :)
Je suis cependant un peu du même avis, le nombre de news sur les requêtes de déréférencement débiles qu'on peut voir, ça permet d'imaginer aussi le nombre vertigineux de requêtes débiles qu'il doit y avoir...

Avatar de yannickta Abonné
Avatar de yannicktayannickta- 08/01/15 à 08:30:59

Je pense que, passé un certain seuil d'erreur, il faut faire payer très cher chaque erreur au demandeur. Car :
 - Le demandeur n'a pas a demander n'importe quoi, y compris sous prétexte d'automatisation
 - Google (ou autre), même s'il doit rester vigilant, n'a pas a faire le boulot de vérification à la place du demandeur.
La question est  : Si la loi impose le traitement des demandes, parle-t-elle du cas des demandes illégitimes ?
En tout cas, je ne pense pas que cette situation situation soit saine à terme.

Avatar de Resman INpactien
Avatar de ResmanResman- 08/01/15 à 08:33:49

Google a obtempéré et déréférencé toutes les URL sauf 3 :

http://www.google.com/transparencyreport/removals/copyright/domains/github.com/

Je sais que c'est du à la loi DMCA mais entre ça, leur système de "strikes" complètement dééquilibré sur Youtube, leur façon de supprimer des applis sur le Play Store pour un oui ou pour un non, je trouve que Google rend le boulot des trolls qui abusent du copyright un peu trop facile.

Avatar de Winderly Abonné
Avatar de WinderlyWinderly- 08/01/15 à 08:39:27

Quels recours ont ceux qui ont besoin des ces pages GitHub ?

À quand le déréférencement de nextinpact ? :craint:

Avatar de Koxinga22 INpactien
Avatar de Koxinga22Koxinga22- 08/01/15 à 08:42:18

Et il ne peuvent pas appliquer des règles comme le SPAM (tu m'envoie trop de requêtes, vtff) ou le BAN (tu m'envoie que des requêtes à la con, je m'occupe plus de toi)

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 08/01/15 à 08:45:48

Un bug probablement lié à un programme informatique des ayants droit qui ratisse un peu trop large, mais qui aurait pu avoir des conséquences néfastes si le moteur de recherche avait donné une suite favorable à ces requêtes.

"Vaut mieux censurer au plus large, quitte à s'excuser après."

1960: The White Power
2015: The White List Power

:/

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5