Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Fuite du SDK de la Xbox One : le « homebrew » à portée de doigts

Doigts de développeurs en tout cas
Logiciel 3 min
Fuite du SDK de la Xbox One : le « homebrew » à portée de doigts

Alors même que Microsoft a dû faire face récemment à de larges attaques distribuées par déni de service contre son service Xbox Live, l’éditeur doit maintenant affronter la fuite du SDK de la Xbox One. Un groupe de pirates fait en effet circuler un pack d’installation qui doit permettre aux développeurs en théorie de créer leurs propres applications.

Le SDK se balade depuis plusieurs jours sur la toile

Depuis quelques jours, le Software Development Kit de la Xbox One circule sur les réseaux de partage. Il s’agit d’un kit utilisé en interne par Microsoft pour le développement d’applications sur sa console de salon, et qui n’est fourni qu’aux entreprises habituellement strictement autorisées. La Xbox One ne disposant pas (pour l’instant) de boutique d’applications ouverte à tous les développeurs tiers, la fuite est donc un problème.

Le Durango XDK (Xbox Development Kit) a été mis en ligne par un groupe de pirates nommé H4LT, qui n’est pas lié à la Lizard Squad à qui l’on doit les vastes attaques contre le Xbox Live et le PlayStation Network. H4LT a publié plusieurs captures d’écran pour prouver ses dires et a indiqué que le kit comprenait l’infrastructure complète de développement, les outils associés, ainsi qu’un firmware spécial pour la Xbox One afin qu’elle accepte les applications tierces développées localement.

La porte ouverte aux applications personnelles et au « homebrew »

Ce qui signifie techniquement que tout développeur possédant la console et le XDK peut créer ses propres applications et les envoyer sur sa Xbox One. Ce qui ouvre les portes du « homebrew », c’est-à-dire les modifications personnelles que l’on apporte à un produit qui normalement ne devrait pas les accepter. Bien entendu, il faut disposer du fameux firmware qui débloque cette possibilité, et il ne semble pas possible pour l’instant de faire autrement.

Comme indiqué à TechGame, les pirates de H4LT espèrent que certains développeurs et bidouilleurs se pencheront sur le XDK pour des opérations d’ingénierie inverse. H4LT explique en effet que la Xbox One, avec son architecture x86 (processeur AMD à huit cœurs), n’est en définitive qu’une petite machine sous une version modifiée de Windows 8 et dont le format utilisé pour les paquets d’applications est un dérivé du VHD (Virtual Hard Disk).

Il faudra trouver une faille pour les consoles non modifiées

Les pirates espèrent donc qu’une faille sera trouvée pour que les créations des développeurs finissent par être disponibles sur toutes les consoles, au prix d’une manipulation simple à réaliser. Notez cependant que la Xbox One étant une console particulièrement connectée, il y a des chances que Microsoft puisse détecter ce genre de modification, notamment lorsqu’une mise à jour est déployée, comme c’est le cas chaque mois ou presque.

Quant aux motivations qui ont poussé les pirates à cette action, elles ont été exposées à TechGame : « Nous l’avons fait fuiter à la communauté car lorsqu’une chose est partagée alors… le progrès vient bien plus rapidement. Le garder pour nous ne permettra pas d’accomplir quoi que ce soit. Le partager avec la communauté = créativité et recherche. […] Le SDK va tout simplement permettre à la communauté de travailler et d’ouvrir des portes vers des applications personnelles sur la Xbox One ».

Il se pourrait donc qu’une nouvelle activité de bidouillage se développe autour de la Xbox One, même s’il est probable que le degré de personnalisation n’attendra jamais celui de la toute première console de Microsoft, connue justement pour être transformable en à peu près n’importe quoi.

42 commentaires
Avatar de shadowfox INpactien
Avatar de shadowfoxshadowfox- 07/01/15 à 13:08:36

"la toute première console de Microsoft, connue justement pour être transformable en à peu près n’importe quoi." Je n'ai pas suivi l'actu de la première du nom, on pouvait faire quoi avec ? un PC ? Un serveur ?

Avatar de zefling Abonné
Avatar de zeflingzefling- 07/01/15 à 13:09:59

Ce que j'avais lu : lecteur multimédia, Serveur, Linux, etc. C'était un bête PC modifié.

Avatar de anonyme_95bde7ad91b4483068f10094cf1c28ca INpactien

Hypocrisie, ce qu'ils espèrent c'est de pouvoir lire des backups (!) et pas faire du homebrew

Avatar de JohnCaffey INpactien
Avatar de JohnCaffeyJohnCaffey- 07/01/15 à 13:17:04

Un homebrew permettant de lancer des backups... :transpi:

Avatar de shadowfox INpactien
Avatar de shadowfoxshadowfox- 07/01/15 à 13:18:50

zefling a écrit :

Ce que j'avais lu : lecteur multimédia, Serveur, Linux, etc. C'était un bête PC modifié.

 

Ok, merci. :chinois: 

Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 07/01/15 à 13:19:52

Vu que les jeux sont aussi bien téléchargeables depuis le Xbox live qu'installables depuis un disque, je pense que ça revient au même.
Le jeu est installé sur la machine, et après le système valide la licence soit avec une connexion au live soit en lisant le disque associé.

Si le SDK permet d'avoir un firmware qui accepte n'importe quelle appli ou jeu, il devrait être possible de transformer les images des jeux actuels pour les lancer de cette façon.

Avatar de nical INpactien
Avatar de nicalnical- 07/01/15 à 13:21:43

Pour avoir eu toutes les consoles de microsoft, La Xone est la seule que j'ai acheté pour profiter pleinement de ses fonctionnalités connectées. Si je venais à me faire bannir du live, je serai bien embêté : /.

La première Xboite permettait même de jouer en ligne avec des back up. C'était drôle, avoir plusieurs jeux sur un même DVD. Belle époque des puces soudées sur la console :D

La seconde, je l'ai achetée pour la flasher, principale motivation de l'achat, et c'est pour cela que je ne voulais pas une PS4.

Par contre même banni et pouvant lire les backup il m'arrivait d'acheter des jeux pour me donner bonne conscience :D (Kameo, AC, Mirror's Edge !!!!). Les années de FAC étaient très dures ^^'

Avatar de math67 INpactien
Avatar de math67math67- 07/01/15 à 13:27:58

So on peut la transformer en PC ça peut être cool :p
ça peut faire un PC de jeux compact et pas chere ^^

Avatar de nigol INpactien
Avatar de nigolnigol- 07/01/15 à 13:28:13

Du grand classique. Quand une console a de mauvaise vente, on donne une moyen de faire des émulateurs et/ou de pirater les jeux.
Ce qui relance les ventes du matériel.
Puis on fait une mise-à-jour obligatoire du firmware pour fermer la faille. CQFD.

Avatar de Jed08 INpactien
Avatar de Jed08Jed08- 07/01/15 à 13:35:07

Rien à voir vu qu'il était prévu, de toute façon, de rendre le SDK public !

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5